Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 09:00

 

Hello chers téléspectateurs. Ne croyez pas que vous avez raté cette information, que vous supposez avoir été largement diffusée sur les antennes, et commentée par les journalistes très friands des "coups" de Ségolène ROYAL.

Bein non, ils ont fait silence. Ca aurait probablement trop valorisé son image de "femme debout", dont ils se gaussent en d'autres occasions.

réunion à Montpellier - 18 juin 2011

Samedi 18 juin, Ségolène Royal rendait visite à Sète aux "forçats de la mer" , artisans-pêcheurs en souffrance et puis aux habitants et associations des quartiers populaires de Montpellier de la Paillade, au cours notamment d’une visite de marché.

Alors que Ségolène Royal prononçait devant plus de 700 personnes  un discours sur le rétablissement des valeurs républicaines et présentait ses propositions concrètes pour enfin amorcer le renouveau du pays, 7 personnes dont 2 femmes voilées ont tenté de perturber la réunion.

Ségolène Royal avait notamment ironisé sur la visite du chef de l’Etat dans sa région où, "dès la veille, toutes les routes étaient bloquées". Elle a lancé: "Moi je suis la candidate du peuple et demain je veux être la présidente de peuple français".

 

Alors qu’elle déclinait ses "nouvelles règles de la République" (ordre social juste, ordre économique juste, ordre éducatif juste), un brouhaha s’est formé sur le côté de la salle. 5 hommes et 2 femmes voilées ont voulu se rapprocher de la scène en criaient. La salle a tenté, avec des "Ségolène ! Ségolène !", de couvrir les cris de la poignée de manifestants. 

 

Ségolène Royal n’a pas cédé à la provocation et est intervenue pour ramener le calme, en appelant à la "liberté d’expression" et en rappelant les "principes de la République française" et le "respect de la démocratie".

A l’issue de la réunion publique par ailleurs formidablement chaleureuse, Ségolène Royal a assuré ne pas vouloir "laisser le champ libre à des intégristes qui n’ont pas leur place dans la République française s’ils se comportent comme cela. La République française, c’est la liberté, la fraternité, l’égalité" .

"Ce qui les embête en effet, c’est que je puisse venir dans les quartiers pouplaires, y être bien accueillie par les associations parce qu’ils voudraient que la République laisse à l’abandon ces quartiers et qu’ils puissent y faire la loi" , a ajouté notre candidate à l’élection présidentielle.


"Ces gens ne feront pas la loi dans les quartiers de la république francaise" , a encore averti Ségolène Royal.

Dans un message téléphonique, les perturbateurs avaient rappelé, que Ségolène Royal "s’est opposée à l’excision, aux femmes voilées" , et dénonçait un soi-disant "soutien inconditionnel de Ségolène Royal à Israël" ainsi qu'au mouvement "Ni putes, ni soumises".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande