Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 11:00

 

Ségolène ROYAL à Poitiers  -  le 14 juin 2011 : 


  

Avant le témoignage au tribunal, Ségolène Royal et José Bové ont tenu un point presse à la Maison de Région, où étaient également présents les faucheurs volontaires, ainsi que les deux vice-présidents du Conseil régional concernés, tous deux agriculteurs et appartenant à la majorité régionale, Benoît Biteau (agriculteur bio, spécialiste des problèmes de l'eau), président de la Commission Ruralité – Agriculture, et Serge Morin (Europe Ecologie), président de la Commission Eau – Littoral – Biodiversité.

Interpelée par un journaliste après sa déclaration lors du point presse sur le fait de savoir si "en pleine campagne des primaires", c’était "intéressant d’être là", sous-entendant qu’il s’agissait d’un ‘coup’ médiatique, Ségolène Royal a vivement réagi :

 

"Ecoutez, moi je voudrais simplement dire, il faut cesser de dégrader les causes pour lesquelles on se bat. Voilà. Et cette échéance du tribunal a été fixée indépendamment de notre volonté à l’un et à l’autre, la date du tribunal est connue depuis longtemps, la convocation est faite depuis longtemps [13 mai 2011, NdlR], l’engagement de venir remonte à  plusieurs mois, je pense.

Donc voilà, il y a quand même des enjeux très importants dans l’avenir des OGM. […] Donc moi j’aimerais bien qu’à un moment, de temps en temps, même s’il y a d’autres échéances, on puisse quand même sérieusement aborder les problèmes pour montrer que des solutions concrètes existent à l’angoisse des Français, et au-delà des français, à l’angoisse des citoyens, qui se demandent s’ils vont pouvoir continuer à manger à leur faim, s’ils vont pouvoir accéder à une agriculture de qualité, s’il y a d’autres solutions qui sont possibles. […]

Donc je crois qu’à un moment il y a un minimum de respect […] Car un certain nombre de personnes ont intérêt à gadgétiser cet enjeu sur les OGM.Pourquoi ? Parce que l’interdiction des OGM n’est pas définitive. Les puissances financières de Monsanto sont considérables. Donc il va y avoir, je le sais, des tentatives pour gadgétiser ce qui est en train de se passer aujourd’hui."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Daniel Cordiez 17/06/2011 16:17



"Toujours dans la polémique" ?


Je peux vous retourner le compliment !





Comme vous n'hésitez pas à tirer tous azimuts ... le frère ... les petites phrases assassines des fossoyeurs du PS (ça serait de la faute de l'horrible candidate), j'en passe et des pires, je ne
vois pas pourquoi je prendrais des gants :


VOUS EN TENEZ UNE COUCHE, il me semble !!!





Ce n'est pas un compliment, certes, et je moque bien de votre réaction suivante.


Sachez que votre prose m'ennuie. Je suis gestionnaire de ce blog, et j'aviserai. Ce n'est donc pas vous qui m'imposerez ce que je dois faire, et vous pouvez toujours pousser des cris d'orfraie
sur mon affreuse censure.


 


Soignez-vous bien.



OBSCURANTISME de BOVE 17/06/2011 15:31



Toujours dans la polémique, Ségoléne, surtout qu' il s' agit de faire parler d' elle ...


Mais quelle rapport avec un excité condamné par la justice
française,  ce primaire qui s' attaque à des chercheurs et aux biens d' l' Etat, donc à notre
patrimoine.


Depuis quand défends t' elle les délinquants qui saccagent ma propriété
d' autrui ?


L' obscurantisme de José Bové ne fait que retarder une opinion
scientifique et objective sur le sujet.


 


Ségolene si friande d' ordre se compromet avec ce vandale, qui n' a d'agriculteur que le nom, et devrait mieux choisir ses relations écologiques
!


Il est vrai que le frère de Ségoléne a eu quelques démêlés avec Green Peace et le Rainbow Warrior, et qu' elle essaie de se racheter
!


 


Si nos paysans n' avaient pas procédé a des croisements d' animaux ou végétaux, pourrions nous
encore nourrir la population actuelle



Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande