Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 12:00

avec-serge-letchimy--en-Martinique.jpg 

 

Royal dresse "les 14 promesses

non tenues" de Sarkozy

Source : L'EXPRESS.fr  -  le 24 février 2011

Ségolène Royal, candidate à primaire socialiste, a fait l'inventaire ce mercredi en Guadeloupe des promesses non tenues par Nicolas Sarkozy pour l'outremer.

Ségolène Royal est loin de Paris, de son Salon de l'agriculture, des critiques sur la diplomatie française, mais elle n'oublie pas pour autant Nicolas Sarkozy. 

En visite dans les Antilles, la présidente de Poitou-Charentes, venue soutenir un candidat aux cantonales, a lancé: "On est fatigués des promesses non tenues". 

"Le peuple guadeloupéen, il y a quelques mois, s'est beaucoup bougé, s'est levé, a protesté, a exigé (...) Le président de la République a fait beaucoup de promesses. Il y a au moins 14 promesses qui n'ont pas été tenues.", a-t-elle déploré. 

"La politique, c'est d'abord tenir ses engagements", a-t-elle dit, prenant l'engagement qu'en 2012, "en arrivant aux responsabilités", "nous reprendrons ensemble le travail en partenariat". 

Restaurer la confiance

Dressant "l'inventaire" de ces engagements non respectés, Ségolène Royal a pointé notamment les 300 millions d'euros pris sur le budget de l'outremer. Le Fonds exceptionnel d'investissement a bien été créé "sur le papier, mais il ne reste que 3 millions d'euros pour financer des projets nouveaux". 

Ségolène Royal a également regretté la promesse non tenue de "soutenir les investissements productifs dans le photovoltaïque". "En 2012, la France deviendra une puissance écologique", a-t-elle promis. 

Evoquant également la promesse d'aides aux petites entreprises, Ségolène Royal a lancé: "En 2012, nous remettrons en place, je remettrai en place, ce que je fais dans ma région, un contrat de confiance avec les petites et moyennes entreprises et un pacte de confiance pour l'emploi des jeunes". 

Des prix toujours plus cher en métropole

Elle a également évoqué la défiscalisation, le logement social, l'éducation -160 postes supprimés en Guadeloupe, 239 en Martinique-. "Ces postes, nous les rendrons aux écoles" des Antilles, a-t-elle assuré. 

"Les prix sont toujours plus chers ici qu'en métropole (...) Les riches sont toujours plus riches, les pauvres toujours plus pauvres", a-t-elle affirmé, applaudie, alors que le chef de l'Etat avait promis la lutte contre la vie chère. 

Sur l'égalité des droits, "les accords de sortie de crise signés en 2009 prévoyaient le versement de 200 euros pour augmenter le pouvoir d'achat des bas salaires", financés par l'Etat, collectivités et entreprise employeuse.", a-t-elle rappelé. L'Etat a "en partie tenu parole", mais "les grosses entreprises ont refusé de mettre la main à la poche". 

Enfin, sur le plan Séismes, "très peu de travaux" ont été entrepris, selon Ségolène Royal.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande