Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 08:00

 

Invitée mardi 17 mai sur TF1, Ségolène ROYAL a démenti qu'elle comptait se rallier à Dominique Strauss-Kahn avant que ce dernier connaisse ses déboires judiciaires aux Etats-Unis.

 

.

Elle a néanmoins confirmé qu'elle avait bien initialement rendez-vous avec lui mardi. "J'avais, c'est vrai, ce rendez-vous qu'il avait d'ailleurs sollicité, mais c'est normal, je parle avec tous les grands dirigeants du Parti socialiste pour préparer le rassemblement après les primaires". 

"Je ne veux pas qu'on reproduise ce qui s'est passé en 2007, où après que j'ai été désignée avec un score massif, chacun est allé vaquer à ses occupations".

"La victoire, elle se fera dans le rassemblement, dans la force de notre projet et dans la volonté de tourner la France vers l'avenir".


Sur sa candidature, Ségolène Royal a fait une nouvelle mise au point :

"Rien ne pourra me faire renoncer. Je suis candidate depuis mai 2007. J'ai beaucoup travaillé, je me suis préparée, je n'ai pas besoin de le crier tous les matins sur les toits que je suis candidate".

"C'est un devoir. Je ne suis pas candidate pour vaincre qui que ce soit.

Je suis candidate d'abord pour convaincre et je suis candidate pour servir mon pays".

 

Interrogée sur "l’affaire DSK" :

D’abord toute personne a droit à la présomption d’innocence, c’est-à-dire, tant que les faits ne sont pas prouvés, il est considéré comme innocent, donc il va maintenant pouvoir dire sa vérité, pouvoir se défendre.

Et bien évidemment, si ces faits sont avérés, ils sont abominables, ils sont dramatiques, autrement dit, si c’est un coup monté, c’est dramatique pour lui, pour sa famille, pour ses proches, si les faits sont vrais, ce sont des faits abominables.

 

Vous connaissez mon engagement contre les abus sexuels que subissent les femmes ou les enfants, toutes les personnes vulnérables, j’ai agi contre ce fléau quand j’étais ministre de la Famille,  on sait aussi que beaucoup de femmes n’osent pas porter plainte, et donc bien évidemment ces faits sont totalement répréhensibles et condamnables. 

Partager cet article

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande