Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 07:00

Ségolène ROYAL était l'invitée de J-J Bourdin le mercredi 1er septembre :

 

 

(Source: BFMTV)

 

Une crise institutionnelle majeure

 - Des ministres confrontés à leurs états d'âme, sur des désaccords de fond ... il faut un minimum de courage pour mettre en conformité ses paroles et ses actes ... un problème de cohérence

- "Une guerre interne à l'UMP" (Fillon, Bertrand, Copé), due au sauve-qui-peut à l'approche d'un remaniement gouvernemental

- Un contraste flagrant entre les Universités d'été PS / UMP

- Que le gouvernement travaille pour les français au lieu de s'intéresser au PS !

Projet de réforme des retraites :

 - La réforme est-elle comprise ? Non ... Est-elle juste ? Non, pas d'efforts équitablement répartis ... le gouvernement fait preuve de dogmatisme en maintenant le bouclier fiscal ...

- Des dissensions au PS sur ce dossier, notamment sur l'age légal de départ ? Non, les positions du parti sont connues, et nos parlementaires vont mener ensemble le combat à l'Assemblée Nationale

Sécurité :

- Expérimentation de l'encadrement militaire des jeunes délinquants en Poitou-Charentes ... la demande a été faite officiellement auprès du ministre de la Défense.

Sanction et réintégration ... des lieux où l'on ré-apprend les droits et les devoirs, préparation à des métiers

- Réticences au PS, qui n'a pas relayé ? En effet, pas pour l'instant ... ce qui est important, ce sont des propositions opérationnelles.

- L'UMP et le gouvernement, de leur côté, refusent les propositions (comme en matière de pass-contraception ou développement de la voiture électrique) ... peur que ça réussisse ?

Roms, gens du voyage :

- Appliquer la loi sur les aires, dignement ... l'exemple de Neuilly : 30 places, légalement, il en faudrait 300 !

L'affaire Woerth :

- Il ne dit pas la vérité ... sur la remise de légions, d'honneur, cela a quand même un sens en France, ce n'est pas pour recompenser les financeurs milliardaires de l'UMP.

- "Il y a un dévoiement, il y a une corruption de l'esprit même de la République. 

Il faut vraiment mettre fin à la parenthèse Sarkozy en 2012, parce que là, la France est tirée trop gravement vers le bas." 

Présidentielle 2012 :

- Ne pas se laisser balader par les petites phrases, les attaques personnelles ...

- Sa candidature : "Je le dirai le moment venu"

- Gagner pour sortir le pays de l'ornière. Unité nécessaire, oui; malgré les coups passés, j'ai pris sur moi ...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande