Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 09:00

La CGT donne rendez-vous demain, à 15 h, place Jean-Bart,
pour l'emploi

Source : La Voix du Nord  -  le 20 novembre 2009

 

"On craint, pour 2010, encore plus de ruines d'entreprises dans le Dunkerquois." 

En cette fin d'année, la CGT s'annonce pessimiste sur le thème de l'emploi. Et pour que chacun prenne conscience que l'avenir ne s'annonce pas rose dans le Dunkerquois, elle invite à se mobiliser demain, à 15 heures, place Jean-Bart.


"Il faut jouer collectif !, espère Dominique Wailly, secrétaire de l'union locale. Associations, salariés, syndicats, on est tous dans le même panier. Ce mouvement, on le lance car c'est un appel de la base. Il faut oublier nos petites querelles car nous sommes tous animés par la défense du salarié. On va vers une aggravation du chômage dans le secteur. Les difficultés économiques peuvent toucher directement, ou indirectement, dans son entourage, chacun d'entre nous."

Car selon la CGT, l'heure est grave, le chômage partiel une règle. "Tous les secteurs de l'industrie et du secteur public sont touchés, les commerçants et les sociétés de service le seront aussi, cela ne relancera pas l'économie réelle. Les commerçants verront peut-être là les gens dans la rue pour la dernière fois, ensuite, ils n'auront plus de sous pour les fêtes."


Et d'énumérer les sites de production connaissant actuellement quelques difficultés.

Total ? "Deux à trois raffineries doivent fermer en France, on n'est pas sûr de la voir redémarrer, surtout quand on évoque un repreneur."

Rexam : "140 emplois directs supprimés, sans compter les sous-traitants".

Sans oublier "plusieurs dizaines d'emplois supprimés à Betafence Bourbourg, 33 à Isocab, le chômage partiel dans la métallurgie chez Tim à Quaëdypre et bientôt à ArcelorMittal, les hôpitaux, France Télécom, La Poste...".

Principaux mots d'ordre lancés demain : "Non à la casse des emplois, il faut obliger les groupes à puiser dans leurs profits pour conserver les salariés"

"Obliger le gouvernement à relancer la politique de l'emploi en arrêtant la dégradation des services publics et de subventionner les entreprises qui licencient"

"Interdiction de licencier pour les entreprises qui font des bénéfices".

Avec l'envie "de voir la peur changer de camp", la CGT de lancer un appel ferme aux élus : "Les élus, on ne les entend pas beaucoup. Mais à force d'acculer les gens dans la misère, ça risque de péter dans la rue comme lors de la fermeture des chantiers navals ou de la réforme portuaire..."

Partager cet article

Repost0

commentaires

touchepasmonjob 22/11/2009 13:34


Merci camarade nous sommes tous ensemble pour le sauvetage de l'emploi en France et plus particulièrement dans le bassin Dunkerquois.....


Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande