Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 12:00

Un texte de protestation a été lancé par des militants, tous engagés au sein de l'Espoir A Gauche et signataires de la motion E (portée par Ségolène Royal) lors du dernier Congrès de Reims du Parti Socialiste.

Il
réclame "le départ immédiat de Vincent Peillon de l'équipe d'animation dont il s'est auto-proclamé le chef, sans vote et sans consultation militante".
Cet appel, préparé hier soir tardivement, fait suite aux propos de Vincent Peillon dans différents médias depuis presque une semaine "avec une intolérable violence, accusant les militants unis derrière Ségolène Royal de proto-fascisme et Ségolène Royal elle-même de relever de la "psychiatrie lourde".

Un groupe Facebook a été lancé. Les militants réclament, en outre, la mise en place de règles de fonctionnement démocratique dans le courant, et réaffirment à Ségolène Royal leur soutien plein et entier.
Ca suffit !    
Nous, militants du Parti Socialiste, engagés au sein de l’Espoir à Gauche, signataires de la motion E, exprimons par le biais de cet appel notre colère et notre incompréhension.

Lors du dernier congrès du Parti Socialiste, nous avons porté l’idéal rénovateur incarné par Ségolène Royal. Notre motion a obtenu 29%, puis 42% puis près de 50% des voix des militants : tout cela sur le nom de Ségolène Royal, sur ses idées, sur sa démarche politique et sur sa capacité de rassemblement.

Nous avons, avec elle, dénoncé les pratiques délétères de notre parti. Nous avons plaidé pour la discipline dans l'expression des uns et des autres. Nous avons porté l’exigence de respect entre les socialistes, qu’ils soient responsables, élus ou militants. Nous avons incarné une nouvelle façon de faire de la politique, loin des pratiques ancestrales d’apparatchiks qui ne parvenant même pas à se faire élire sur leur nom, se plaisent à organiser des manœuvres d’appareils.

Parce qu’il n’a pas respecté les valeurs défendues collectivement par notre motion,

Parce qu’il a insulté avec une intolérable violence, accusant les militants unis derrière Ségolène Royal de proto-fascisme et Ségolène Royal elle-même de relever de la "psychiatrie lourde", et à travers elle les dizaines de milliers de militants qui la soutiennent,

Parce qu’il s'est lui-même disqualifié en usant de pratiques indignes d'un responsable politique de ce niveau,

Nous exigeons le départ immédiat de Vincent Peillon de l’équipe d'animation du courant dont il s'est auto-proclamé le chef sans vote et sans consultation militante.

Nous exigeons la mise en place de règles de fonctionnement démocratiques dans notre courant.

En premier lieu, l'organisation d'une assemblée générale de la motion E "L'Espoir à Gauche, fier d'être socialiste" sur la base des signataires de notre motion au 6 novembre 2008 afin d’élire une direction collégiale et élargie.

Nous demandons également la saisine de la commission d'éthique interne à la motion, et de la commission des conflits du Parti Socialiste.

Parce qu’il en va de l’avenir de notre courant, de notre parti et bien au-delà de notre capacité à construire une alternative crédible à la droite, nous réaffirmons à Ségolène Royal notre soutien plein et entier.

Pour signer l’appel : http://www.facebook.com/group.php?v=wall&gid=178912358902
Ou par retour courrier à l’adresse :  nosespoirsagauche@yahoo.fr

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande