Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 18:00

 

La suite du billet de Philippe ALLARD, sur le blog de DA Paris (2 mars 2011), dans lequel il dénonce tout d'abord le résident actuel de l'Elysée, "lourdant" MAM et Hortefeux sous le prétexte d'une nécessaire (oh combien, certes) réorganisation des deux ministères concernés, là où les échecs -- ceux de Sarkozy himself --  sont "cuisants", comme l'a écrit Ségolène ROYAL.

Ségolène ROYAL justement, et Philippe ALLARD le rappelle à la fin de son billet, avait donné une autre image de la politique, et une autre perspective à notre République lors de sa campagne présidentielle de 2007 :

 

banniere-DA-Paris.jpg

 

Pendant la campagne présidentielle de 2007, certains s’étaient gaussés de la volonté de la candidate de la gauche, Ségolène Royal, de vouloir restaurer les valeurs de notre République.

De part son histoire personnelle et par son engagement politique, la socialiste souffrait de voir la France devenir un simple marché vendu au plus offrant.

Arborant le drapeau tricolore, reprenant la devise de la République, Ségolène Royal voulait que la gauche ne laisse pas aux droites, celle de l’extrême et celle du fric, notre République.

C’était l’un de ses combats. Elle avait vu juste, elle avait raison.

 

La parenthèse Sarkozy doit prendre fin et vite ! Il nous faut une nouvelle présidence fondée sur des valeurs de justice, de liberté et de fraternité.

A celle qui a vu juste hier, qui a défendu ces valeurs, de les incarner aujourd’hui en accédant à la Présidence de la République.

SR fond rouge - 2012

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande