Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 20:00

Ségolène Royal était l'invité de Dimanche Soir Politique :

envoyé par franceinter

 

A propos des "niches fiscales" et des propositions émises par Ségolène (voir à la 16ème minute) :

J'ai retrouvé des idées qu'avec un groupe de camarades de Désirs d'Avenir nous avions rédigées dans une contributions thématique au moment du Congrès de Reims : les aménagements à apporter au système de participation et d'intéressement.

 

Je peux mettre ceci en parallèle avec les magnifiques promesses de Sarkozy, bien classées au palmarés des plus gros mensonges (soyons conciliants : annonces tonitruantes non suivies d'effet ... direction poubelle ... fosse aux oubliettes !)

Cela date du 27 février 2008. Avec Sarkozy, on allait voir que ça allait bouger sacrément  sur le financement des retraites, sur le calcul de la retraite, mais aussi sur la répartition du bénéfice dans les entreprises.

Vaste programme, mais ... c'était de la foutaise.

 

Face aux propositions énoncées par Ségolène, que pourront encore trouver les aboyeurs de l'UMP, alors qu'elles avaient été -- eh oui, finalement -- avancées par leur seigneur et maître ?

 

Source : lefigaro.fr  -  le 27 février 2008 :  Une cotisation retraite sur l'intéressement est à l'étude

 

On peut y lire que Sarko envisageait :

 

- que les primes d'intéressement aujourd'hui exonérées de cotisations (sauf CSG et CRDS) comptent aussi pour la retraite, ce qui suppose qu'elles soient soumises à cotisations vieillesse patronale et salariale

- que "la réflexion devrait déboucher dans les prochains jours" mais qu'il voulait que "les salariés ne puissent pas dire, on s'est moqué de moi, on me donne du pouvoir d'achat mais ça ne compte pas pour la retraite".   (!!!!!) 

Les autres balivernes sarkozystes :

 

Sarko avait annoncé début janvier 2008 son intention de "créer les conditions réglementaires et fiscales pour que la participation et l'intéressement puissent s'étendre à toutes les entreprises"

Bien sûr, le très docile Xavier Bertrand avait confirmé que le projet serait discuté "avant l'été" ... zut, il n'a pas précisé l'année !!!

 

Et les trois tiers, chef ???

Qu'est devenue l'idée géniale du partage des bénéfices en trois tiers ??? :

"Un tiers aux actionnaires qui prennent le risque, un tiers aux investissements pour que l'entreprise reste compétitive, un tiers pour les salariés qui ont participé à la création de richesse." 

C'EST BEAU !!!

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande