Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 09:00

 

une-gr-ve--plus-personne-ne-s-en-aper-oit.jpg 

 

Souvenez vous : "Désormais, quand il y a une grève en France, personne ne s'en aperçoit !"

 

Et puis, il y a toutes les promesses non tenues, et la poursuite de la casse industrielle. Le résident actuel de l'Elysée, en campagne depuis 5 ans, veut maitenant se racheter une conduite, mais les salariés (le peuple) et leurs représentants syndicaux ('"l'élite" dans la bouche de Sarkozy) ne se laisseront pas avoir une seconde fois :


 

Bernard Thibault (CGT) : Sarkozy parmi "les plus mal placés pour parler de la valeur travail"

Source : LeParisien.fr  -  le 27 février 2012

 

Invité à commenter les visites des candidats à la présidentielle dans les usines, M. Thibault a jugé sur Canal Plus que M. Sarkozy "cherch(ait) à remonter un terrain perdu sur le sujet" tout en se félicitant que "les responsables politiques se mettent à l'écoute des conflits sociaux".
Le chef de l'Etat a "beaucoup parlé de politique industrielle sans que les actes soient conformes aux discours", a encore dit le responsable syndical.
"Le président se targue de vouloir incarner la valeur travail. Je crois qu'il fait partie des plus mal placés pour parler de la valeur travail", a-t-il insisté, revenant sur un des leitmotiv du président sortant.
"Il a décidé, entre autres, de la journée de travail gratuit (le jour férié travaillé pour financer la dépendance, voté lorsque M. Sarkozy était ministre de l'Economie, NDLR), pas de revalorisation du Smic...", a cité en exemple M. Thibault. "Contrairement à ce qu'il affirme, il n'a pas consacré la valeur travail", a-t-il insisté.

 

M. Thibault a également fustigé une "hypocrisie" : "au même moment où le président de la République instaure une augmentation de la TVA (...), ce même gouvernement organise l'évasion fiscale d'une de ses principales entreprises dans laquelle il est le premier actionnaire, GDF-Suez". La fédération CGT de l'énergie accuse GDF-Suez de vouloir créer une société basée au Luxembourg pour "délocaliser" les activités de stockage internationales et "réaliser des gains fiscaux", une vision des faits réfutée par la direction du groupe.
Interrogé sur une "tradition de neutralité" des syndicats en politique, M. Thibault a répondu.: "il n'y pas de neutralité syndicale qui vaille. (...). Il n'y pas de tradition. Je ne connais pas d'organisation syndicale qui soit neutre".

.

Partager cet article

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande