Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 18:00

Depuis l'annonce du camouflet infligé à Sarkozy par le Conseil Constitutionnel, avec l'annulation de la "taxe carbone", les commentaires vont bon train.
Le combat était engagé depuis des mois, mais curieusement plusieurs médias oublient, (ou font semblant) de rappeler quelle personnalité politique a mené de bout en bout ce combat.
Si j'étais impoli, je dirais que ça leur "arracherait la gueule" de citer le nom de Ségolène ROYAL !
Mais vous me connaissez, je ne parle pas ainsi ... sauf exception !

Donc, parmi les opposants au nouvel impôt mal fagoté, on voit beaucoup de ces personnalités qui exprimaient au départ des positions mi-figue, mi-raisin, -- au passage pour épingler "la folle du Poitou" -- et qui tirent maintenant à elles les couvertures : Benoît HAMON, Aurélie FILIPPETTI, Cécile DUFLOT, ...

Je les cite ici, car elles sont apparues notamment au JT de 13 heures sur France2 :
Dix minutes pour traiter le sujet, c'est pas mal. Cela fait donc 600 secondes (j'ai bon ?), et naturellement pas deux secondes à consommer pour mettre en évidence le rôle de la principale opposante au régime sarkozyste.
C'est vrai, c'est délicat : après avoir tenté d'expliquer à longueur de semaines que Ségolène ROYAL est en perte de vitesse dans l'opinion, qu'elle plombe le PS, que tous ses soutiens l'abandonnent (j'en passe, et des pires), comment lui reconnaître un certain mérite dans cette affaire ?
sur-RTL-le-01-09-2009.jpg
Comme le temps passe ! Et comme la mémoire est volatile : dans le précédent billet, j'ai publié à nouveau la vidéo RTL du 1er septembre 2009 dans laquelle J-M Apathie, un expert pour appuyer là où ça peut faire mal, relève un bref résumé de la situation du moment : "Vous êtes seule contre tous, Ségolène Royal ..."
Eh oui, c'était une période de quelques jours, pendant lesquels le PS flottait, les Verts n'avaient pas de mots assez durs pour démolir la sorcière !

Défoulement sur le net, aussi, pour fustiger ses "mensonges", elle qui en 2007 avait signé le pacte écologique de Nicolas Hulot dans lequel figurait la taxe carbone ... formidable intox qui consistait à occulter que la signature était assortie de fortes réserves.
Nous avons été plusieurs à diffuser la mise au point ("Rétablir la vérité"), mais rien n'y a fait, il fallait faire interner la folle menteuse !
 

Petit florilège :

Cécile Duflot : "Toutes celles et tous ceux qui s'aventurent à critiquer dans son principe et dans ses fondements la fiscalité écologique ne sont que des démagogues déconnectés de la réalité".
"Il ne faut pas dire que la taxe carbone en soi est un mauvais impôt", même si le projet du gouvernement est "bâtard".

Daniel Cohn-Bendit  : "propos ridicules et absolument aberrants" de Ségolène Royal.
DCB toujours : les positions du PS sont "ambiguës". "La lutte contre la dégradation climatique ne peut pas attendre que la gauche arrive au pouvoir"

Martine Aubry, après une période de flottement ... on ne l'a pas inventé :
"Nous sommes en accord total non seulement avec les Verts mais avec tous les partenaires de la gauche" sur le sujet, "La France a besoin d'une contribution énergie climat" mais celle proposée par le gouvernement est "inefficace parce qu'on taxe peu les entreprises et les gros pollueurs"

Ségolène Royal s’est sentie confortée par cette déclaration. "Le Parti socialiste a changé sa position" pour la rejoindre sur ce dossier. "Si je n'avais pas parlé, tous les responsables politiques étaient d'accord pour cet impôt nouveau".

Ensuite, les choses ont évolué, certes. Et on a entendu les arguments de la maudite sorcière repris, une nouvelle fois. Mot à mot, sans vergogne :
"impôt injuste et inefficace" ...
"inefficace sur le plan écologique" et "injuste socialement" ...   CQFD !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande