Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 17:00
total - feyzin

Total : les salariés de la raffinerie de Feyzin reconduisent la grève
Source : AFP  -  le 23 février 2010


Les salariés de la raffinerie Total de FEYZIN (Rhône), en grève depuis le 17 février, ont reconduit leur mouvement en assemblée générale mardi, alors qu’une réunion syndicats/direction se tenait au siège du groupe à Paris, a constaté une journaliste de l’AFP.


Environ 200 salariés, sur les 600 que compte le site, ont voté à une large majorité pour la prolongation de leur mouvement, débuté il y a une semaine en solidarité avec le site de Dunkerque, menacé de fermeture, jusqu’à l’obtention d’un "consensus unanime". Les cadres affiliés à la CFE-CGC tenaient assemblée à part. "Dès qu’on obtiendra une issue acceptable et honorable, les six raffineries mettront fin à leur mouvement", a affirmé Hakim Bellouz, délégué CFDT (majoritaire), insistant sur la nécessité de rester "unis et solidaires".


"Il faut profiter du rapport de force pour instaurer un débat national sur le raffinage en général", a renchéri Michel Lavastrou, de la CGT, tandis qu’un autre salarié, Jean-Luc Gelas, soulignait que "la donne (avait) changé", évoquant une "montée des enchères".


Après l’AG, le secrétaire du comité d’entreprise (CE), David Faure (CFDT), a précisé à l’AFP qu’il souhaitait "un engagement site par site pour une pérennité des investissements sur cinq ans". M. Faure a souligné un besoin "d’investissements environnementaux" ainsi que la nécessité d’adapter "le tissu industriel au marché", de passer de la production d’essence à celle de gasoil.


Pour la CFDT, "on traverse une crise de confiance majeure des salariés envers leur direction", qui pourrait s’étendre à d’autres secteurs de l’industrie française. "On n’a jamais vu ça auparavant chez Total et tout le monde doit prendre conscience de l’ampleur de cette crise sociale", a affirmé à la presse Damien Galera (CFDT), concluant : "La balle est désormais dans le camp de la direction".

La réunion entre la direction du groupe pétrolier et les syndicats (CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC et Sud), qui a débuté vers 10h30 au siège du groupe à la Défense, devait reprendre à 15h00.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande