Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 18:00

 

Jérôme Cahuzac, invité du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI

Lu sur LeFigaro.fr  -  le 11 décembre 2011  :

 

Interrogé sur l'investiture de Ségolène Royal à La Rochelle (Charente-Maritime), sans recours à une primaire auprès des militants, il a lâché: "Ce n'est pas la tradition, c'est incontestable."

Cahuzac est même allé plus loin. Dans les soixante circonscriptions réservées à "nos partenaires écologistes" dans des endroits où "un candidat de gauche a toutes ses chances", le député du Lot-et-Garonne a souligné que certains députés PS sortants "n'ont pas démérité, à Paris, dans le Nord ou en Seine-et-Marne. S'ils se représentent sous l'étiquette de la majorité présidentielle, le principe ne me gêne absolument pas".

 

Je commence par ce dernier point : faut-il comprendre que c'est, par contre, la tradition de se soustraire à un accord passé avec des partenaires politiques ? Quoi qu'on puisse penser de cet accord, il a été signé par le PS, et il me semble évident que tout "sortant" voulant quand même entrer de nouveau dans le jeu, au printemps 2012, se place résolument en dissidence. Avec la conséquence inévitable : le mépris affiché du partenaire, bien sûr, et la division à gauche ... qui est suffisamment servie sur ce plan !  

une-girouette.jpg 

Pour le premier point concernant Ségolène ROYAL :

Je n'ai pas posté sur ce blog toutes les informations sur la circonscription de La Rochelle, les torrents d'attaques des détracteurs de Ségolène ROYAL et les réponses de ses proches.

Mais avec le propos laconique de Jérome Cahuzac, c'est l'occasion de montrer, par quelques exemples nordistes, que la "tradition" s'accomode allègrement de nombreuses entorses, sans pour autant provoquer la foudre :

 

- certes, j'ai le souvenir que même en présence de candidat unique il a été demandé à maintes reprises aux militants de voter (pour le 1er fédéral en 2008, pour le président du Conseil Régional en 2010, pour les secrétaires de section, pour les candidats aux cantonales en 2011 ...)

- ce qui n'a pas empéché la fédération du Nord d'annuler le vote militant en mars 2011 (comme cela avait déjà été le cas en 2008) pour la désignation du présidence du Conseil Général ... du fait qu'il n'y avait qu'un seul candidat !

 

- pour le vote du 1er décembre 2011 (nos candidats aux législatives), l'appel à candidature a été diffusé à tous les militants, selon les règles, mais il est évident que selon la "tradition" le maximum a été fait pour que tout candidat jugé naturel (une personnalité détenant déjà un mandat) soit le seul en lice dans sa circonscription ! (quand ce fut le cas, des scores à la soviétique pour l'heureux élu, évidemment).

Objectif pas totalement atteint toutefois (et c'est tant mieux !), puisque des duos voire des triangulaires ont eu lieu dans la moitié des circonscriptions.

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande