Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 10:00

TVA dans la restauration :
le Sénat a "secoué le cocotier"

Source : eco.rue89.com  -  le 23.11.2009

Surprise ce lundi au Sénat : la TVA sur la restauration a failli être ramenée à 19,6% en guise de réplique aux restaurateurs qui n'ont pas respecté leurs engagements. Le restaurateur Xavier Denamur, résolument opposé à la baisse de la TVA, applaudit : "Il n'y a eu que des mécontents dans cette histoire." Y compris les clients ?

La commission des Finances du Sénat avait voté ce lundi à l'unanimité un amendement au projet de budget 2010 visant à rétablir à 19,6% le taux de TVA dans la restauration, mais cet amendement a ensuite été rejeté dans la nuit en séance. Pour Dominique Paillé, porte-parole adjoint de l'UMP, les sénateurs ont eu raison de "secouer le cocotier" en signifiant aux restaurateurs que la TVA à 5,5% n'était pas "une situation définitivement acquise".


En juillet, en échange de la baisse de la TVA, les syndicats de restaurateurs s'étaient engagés à créer des emplois, à augmenter les salaires, mais aussi à baisser les prix sur une partie de la carte. Pour la commission des Finances du Sénat, la baisse n'a pas eu les effets escomptés, et coûte donc trop cher à l'Etat :

"Dans le contexte budgétaire tendu que notre pays connaît et face au risque de creusement de notre déficit public, cette baisse de la TVA pour les restaurateurs décidée en juillet ne nous semble pas justifiée, d'autant plus que les consommateurs n'ont pas vu de résultats probants sur les prix pratiqués par les restaurateurs"

"Un boycott inconscient de la clientèle"

Il y a un mois, justement, le restaurateur Xavier Denamur réclamait sur Eco89 le retour à une TVA de 19,6%, en échange de dix mesures de soutien au secteur (baisse des charges, aides à l'investissement et au respect de l'environnement…). Il explique aujourd'hui :

"On savait dès le début que la baisse n'allait pas marcher. C'est un secteur très éclaté, avec des gens qui ne jouent pas le jeu et de grands groupes qui n'allaient pas en profiter pour régler les problèmes. Il vaut mieux mettre tout le monde à égalité à 19,6% et utiliser cette manne comme levier, pour changer le secteur.

Il n'y a que des mécontents dans cette histoire : les salariés, les clients, les sénateurs maintenant… Les patrons ont refusé les 2% d'augmentation demandés par les syndicats, et il y a un boycott inconscient de la clientèle. Les gens fuient parce qu'ils trouvent qu'on s'est foutu de leur gueule : on peut très bien baisser le prix de dix produits sur la carte, et augmenter celui des autres produits."

Annuler la baisse de la TVA pour redonner de l'appétit aux clients : qu'en pensez-vous ?

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande