Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 09:00

retraites---les-senateurs-mis-au-pas.jpg

Woerth : la réforme des retraites sera votée"

dans les heures qui viennent"

Source : NOUVELOBS.COM  -  le 22 octobre 2010

 

Après trois semaines de débats et dans un climat de forte contestation, les sénateurs devraient voter ce vendredi la réforme des retraites après le recours du gouvernement au "vote bloqué".

Le ministre du Travail Eric Woerth a déclaré sur France 2 ce vendredi 22 octobre que la réforme serait votée "dans les heures qui viennent".

Les deux assemblées se mettront ensuite d'accord sur un texte définitif et "le vote final aura lieu à la fois à l'Assemblée et au Sénat la semaine prochaine", a-t-il ajouté, "entre mardi, mercredi et jeudi".

La réforme devrait être définitivement adoptée par le Parlement selon la procédure, sept sénateurs et sept députés doivent d'abord s'entendre en début de semaine sur une version commune en commission mixte paritaire (CMP).

Le gouvernement a eu recours jeudi à la procédure dite du "vote bloqué" pour accélérer l'examen des quelque 250 derniers amendements.

"Le débat ne doit pas durer pour durer", a estimé le ministre du Travail, Eric Woerth. Le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, avait aussi pressé le Sénat de voter et de ne pas se "perdre en manoeuvres dilatoires". 

"Ultime provocation"

Cette décision a été dénoncée de l'extrême gauche jusqu'à François Bayrou (MoDem) et passant par Martine Aubry. La première secrétaire du PS a dénoncé "le coup de force permanent de Nicolas Sarkozy".

"Cette ultime provocation n'arrêtera pas la volonté populaire et ne peut qu'amplifier la mobilisation", a dénoncé le secrétaire national du Parti communiste français (PCF) Pierre Laurent.

Les syndicats ont appelé à deux nouvelles journées de mobilisation, jeudi 28 octobre et samedi 6 novembre, malgré l'accélération du vote au Sénat. Les lycéens de l'UNL et de la Fidl et les étudiants de l'Unef ont relayé cet appel.

Jeudi, lycéens et étudiants, ils ont manifesté partout en France et près d'un quart des stations-service étaient en attente d'approvisionnement et la situation restait difficile, notamment en région parisienne, malgré le déblocage de dépôts.

A la veille des vacances de Toussaint, le gouvernement promet un retour "progressif" à la normale sans s'avancer sur une date.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande