Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 09:00

 

Pour eux, "c'était mieux avant" !!!  ... du bon temps de Sarko

 

Ils nous ont assez "bassinés", dans les médias et à l'UMP,

avec la guerre des chefs au PS ... pas mieux !!!

 

ambiance--fillon-cope.jpg

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Humour - Dérision
commenter cet article
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 16:00

Jean-Marc-Ayrault.jpg

 

 

Ayrault recevra le 29 mai syndicats

et organisations patronales

 

Le Premier ministre a annoncé sur RTL qu'il recevrait le 29 mai chaque organisation syndicale et patronale séparément avec les trois ministres Michel Sapin, Marylise Lebranchu et Marisol Touraine.

 

"Il n'est pas question de faire des shows, des sommets sociaux qui durent une heure ou deux" mais de préparer la "grande conférence sociale qui aura lieu avant le 14 juillet" sur l'emploi, les salaires, les conditions de travail, les retraites.

Repost 0
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 08:00

 

Ayrault promet un décret sur la retraite à 60 ans sous "3 semaines"

Source : NouvelObs.com  -  le 23 mai 2012

 

Il doit instaurer pour les salariés ayant commencé à travailler à 18 ou 19 ans le droit de partir à la retraite à 60 ans à taux plein s'ils ont cotisé 41 ans.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a "souhaité" mercredi 23 mai que le décret sur le retour à la retraite à 60 ans pour les personnes ayant commencé à travailler tôt soit pris "dans les trois semaines".

Interrogé sur RTL, Jean-Marc Ayrault a précisé que "très vite, et je souhaite dans les trois semaines, l'engagement qui a été pris par le président de la République François Hollande de corriger et de supprimer une injustice" qui pesait sur les personnes ayant commencé à travailler tôt, soit respecté. 

 

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, mercredi...  par rtl-fr

 

Le chef du gouvernement n'a pas donné de précisions sur les contours précis du décret, indiquant que la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, avait commencé à discuter avec les organisations syndicales.

Evaluer le coût

Le Premier ministre a simplement indiqué que les périodes de chômage, maladie, pouvaient "être prises en compte" comme c'est le cas déjà dans le dispositif carrières longues. "Nous pouvons travailler sur cette base", a-t-il conifé, en ajoutant que "le gouvernement tranchera".

"Je prendrai mes responsabilités aussi au vu du coût. Nous avons évalué le coût de cette mesure à 1 milliard d'euros, nous l'avons financée (...). Il faut rester dans l'épure. Il ne s'agit pas d'augmenter le coût de cette mesure."

Le décret doit instaurer pour les salariés ayant commencé à travailler à 18 ou 19 ans le droit de partir à la retraite à 60 ans à taux plein s'ils ont cotisé 41 ans. Jean-Marc Ayrault a évalué à "100.000" le nombre de personnes concernées la première année.

.

Repost 0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 14:00

 

Suivant depuis plusieurs années son actualité et les positions courageuses qu'il exprime, hors des sentiers battus bien souvent, je ne peux cacher ma très grande satisfaction d'entendre Gaëtan GORCE envisager sa candidature au poste de 1er Secrétaire du PS, à l'occasion du futur Congrès.

Une affaire à suivre, mais je peux d'ores et déjà l'assurer de mon soutien dans sa démarche ...

 

Gaetan-Gorce---Le-Jdc.jpeg

Solférino : Gorce candidat

Source : LeJDD.fr  -  le 17 mai 2012

 

Gaëtan Gorce, sénateur PS de la Nièvre, a annoncé, mercredi 16 mai, son intention de se lancer dans la bataille à venir pour le poste de premier secrétaire du parti. Sollicité par LeLab, ce secrétaire national du PS en charge de l'exclusion confirme un message qu'il a posté sur twitter, dans lequel il indiquait avoir "l'intention d'être [de la bataille du PS]" : 

"Il reste encore beaucoup de questions à traiter [à Solférino]. J'ai bien l'intention de poser celle du renouvellement, qui a été traitée dans la composition du gouvernement. Elle doit l'être au Parti socialiste."


Jean-Christophe Cambadélis et Harlem Désir sont sur les rangs depuis plusieurs semaines. L'actuelle première secrétaire du PS, Martine Aubry, écartée du gouvernement, avait annoncé dès le mois d'avril son intention de quitter la direction du PS.

.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2012
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 14:00

gaetan gorce - son blog 

 

Gaëtan GORCE  -  le 7 mai 2012

"Hollande, la victoire d'un mal jugé !"

 

J'ai montré à l'égard de F. Hollande ces dernières années suffisamment de distance et de liberté pour ne pas pouvoir être taxé de flagornerie en me risquant à le féliciter. Sa victoire n'est d'ailleurs inattendue que pour ceux qui, enfermés dans leur certitude, n'avaient cessé de le sous-estimer.

Dépourvu de l'hyper-ego qui ravage le comportement de bien des politiques, il a fait du mépris dont beaucoup l'ont entouré lorsqu'il était à la tête du parti un boomerang redoutable. Horace parmi les Curiaces, il a su se défaire un à un de ses principaux concurrents. Sans virulence, sans jamais se départir d’une courtoisie constante nuancée par un humour espiègle. Toisé par les Anciens (ministres ou Premier ministre), tancé par les Quadras, moqué par ses alliés, de tous il a finalement triomphé.

Au-delà des qualités personnelles, l'explication en est surtout politique. Elle tient d'abord à sa formidable connaissance du parti. Initialement parmi les plus féroces contempteurs des dysfonctionnements du PS (cf les trans-courants), il a su non pas les corriger mais en tirer avantage une fois parvenu à la direction. En privé, sans illusions sur les errements de l'appareil, il devait rapidement tirer la conclusion (d'où sont nés nos désaccords) que la machine était en réalité trop lourde à transformer et que s'y essayer la briserait.

Là se trouve la seconde raison politique de son succès : son souci de toujours rassembler, de ne jamais commettre l'irréversible. Que l'on se rappelle à titre d'exemple l'âpre referendum européen. Exclu alors du Bureau national en mai, bien que les Français viennent de lui donner raison, Fabius est associé à la synthèse en Novembre alors que (parce que ?) il vient de perdre le Congrès. Et si nous avons été alors, pour cela, quelques-uns à le critiquer, reconnaissons-lui ce mérite (je l'ai d'ailleurs fait à la tribune de la convention nationale d'investiture de Ségolène en 2007) d'avoir su préserver notre unité.

Unité, tel est sans doute enfin le mot-clé et de sa victoire au sein du PS lors des Primaires et de son succès d'hier. François a toujours pris garde de ne pas insulter l'avenir pour ne jamais rendre impossible ce qui serait un jour nécessaire. Trop de grands fauves promis par leur coterie à ne faire qu'une bouchée du député de Corrèze ont sous-estimé la force de cette humilité. Pour ma part, qui ai au contraire toujours considéré le talent de François comme entier, c'est au nom de celui-ci que je l'ai en 2007-2008 justement contesté.

Regrettant qu'il n’ait pas voulu faire de ses armes celles d'une véritable rénovation du PS, qui reste donc à opérer.

La politique se jugeant aux résultats, ceux-ci viennent pour le présent de lui donner raison. Lui qui a vaincu la malédiction qui accablait la gauche depuis 10 ans, lui que la politique inspire et enchante au quotidien. Lui, Président... là où ses qualités de rassembleur devraient faire merveille. Lui, Président... là où son obsession de l'unité, nationale cette fois, seront bien utiles. Lui, Président... là où justement face à la crise l'absence d'arrogance sera un atout sensible.

 

Mais en revanche, beaucoup reste à faire pour construire enfin un grand parti moderne, ouvert aux vrais débat d'idées, démocratisé, renouvelé, capable non de soutenir simplement le nouveau pouvoir mais d'aider la Gauche à son tour à changer. Pour ne l'avoir jamais sous-estimé, pas plus que ménagé, je veux croire aujourd'hui que François voudra voir dans la transformation du parti à laquelle il rêvait dans les années 90, la meilleure façon de l'aider dans la tâche au long cours qui l'attend désormais.

.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 12:00

 

- l'arrivée du Président François HOLLANDE, de l'équipe gouvernementale

- l'engagement de la parité hommes-femmes,

la présence de plusieurs femmes proches depuis 2007

- l'absence de Martine AUBRY au gouvernement

- les premières décisions

- le respect des démarches de consultation (l'épisode des rythmes scolaires)

- campagne des législatives

- confirmation de la candidature au "perchoir" 

 

Ségolène Royal invitée de Ruth Elkrief sur BFM TV  par segolene-royal

.

Repost 0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 12:00

 

Compte tenu de mon attachement de longue date au non cumul des mandats, aux progrès (bien trop lents) en la matière (et au combat permanent pour cette idée dans toutes les instances du PS où il m'est possible d'intervenir !), je me rejouis de l'engagement pris par l'un des candidats (EELV) dans le dunkerquois.

Un exemple à suivre, en attendant une loi définissant pour toutes les formations politiques cette obligation, une loi dont il faudra bien surveiller les contours. Rien n'est gagné !

 

marcel-lefevre--EELV-.jpg 

Les Verts : "Un nouveau souffle

pour la démocratie" dans la 13e du Nord

Source : lavoixdunord.fr  -  le 18 mai 2012 

 

 

S'il était élu député de la 13e circonscription, Marcel Lefèvre abandonnerait ses mandats d'adjoint au maire de Dunkerque et de vice-président de la communauté urbaine. 

Le candidat titulaire pour Europe Écologie Les Verts Marcel Lefèvre s'appliquerait la règle du "non-cumul des mandats". Il y voit une manière de "donner un nouveau souffle pour la démocratie". Il soutient la création d'un "conseil de circonscription", une façon pour un élu de garder le contact avec le terrain et de "faire participer les citoyens". Il plaide aussi pour "la parité homme-femme" et "le droit de vote des résidents étrangers aux élections locales". Ces propositions ne constituent qu'un aspect des idées qu'il défendra d'ici au 10 juin.

"Ni nucléaire, ni effet de serre", résume-t-il pour parler de l'environnement. Il s'inspire du "plan climat" mis en place par la CUD (20 % d'économie d'énergie, 20 % en moins d'émissions de gaz à effet de serre, 20 % d'utilisation des énergies renouvelables) pour, par exemple, arriver à ce que l'électricité soit produite à 40 % par des énergies renouvelables. Son credo : "Développer les énergies renouvelables dans le Dunkerquois", "pousser à la reconversion de la filière nucléaire". Il égratigne au passage les tenants de l'industrie lourde et de la pétrochimie telles qu'elles se pratiquent depuis des décennies.

Marcel Lefèvre estime : "La région de Dunkerque a besoin du souffle de la transformation écologique, source d'emplois non délocalisables." Et de citer "l'agriculture biologique", "l'économie sociale et solidaire", la construction ou la rénovation de logements "avec des matériaux écologiques". Il se dit partisan du développement de l'éolien offshore. Il regrette : "L'État n'est pas au rendez-vous des investissements portuaires" à Dunkerque.

Sur le chapitre "un logement décent pour tous", il préconise "le blocage et l'encadrement des loyers" et la construction des logements basse consommation. Il existe en France 4,5 millions de personnes en "précarité énergétique" : plus de 10 % de leurs revenus passent dans le paiement du gaz, de l'électricité, du fuel... L'ancien chef de service médicosocial défend la notion d'hôpital public et "la production d'aliments de bonne qualité".

"Claudine Ducellier et moi connaissons bien la circonscription", indique Marcel Lefèvre, candidat pour la troisième fois à des législatives. Sa remplaçante, adjointe de quartier, conseillère communautaire déléguée, conseillère en insertion professionnelle, se présente pour la deuxième fois à des législatives.

.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Législatives 2012
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 10:00

 

(Président de la République, ça eut payé !!!)

president-de-la-Republique--ca-eut-paye.jpg

La baisse du salaire des ministres au menu dès ce jeudi

Source : NouvelObs.com  -  le 16 mai 2012

 

C'est la première proposition présentée par Jean-Marc Ayrault, qui a évoqué "l'exemplarité", au Conseil des ministres.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a indiqué qu'il allait proposer la baisse de 30% du salaire des membres du gouvernement, ainsi qu'une "charte de déontologie", jeudi 17 mai, lors du premier Conseil des ministres du quinquennat.

"La première proposition que je vais présenter au Conseil des ministres, c'est la baisse du salaire de 30% de tous les ministres. C'est l'exemplarité", a déclaré Jean-Marc Ayrault sur France 2. Cette mesure, promise par François Hollande lors de sa campagne, fera l'objet d'un décret, a-t-il précisé. Le chef de l'Etat doit aussi baisser de 30% son propre salaire. 

"Je proposerai également une charte de déontologie pour que les ministres, dans l'exercice de leur fonction, ne mélangent pas les genres et qu'ils soient exemplaires", a-t-il ajouté.

"Chacun devra signer cet engagement, sur les conflits d'intérêt, le cumul des mandats, l'absence de toute autre activité", a précisé le nouveau locataire de Matignon.

 

"Le gouvernement que j'ai proposé au président de la République respecte ses engagements", a-t-il affirmé, parlant de la diversité et de la parité : "c'est une première dans l'histoire de la République française, que nous ayons un gouvernement totalement paritaire".

.

Repost 0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 08:00

 

la-parite-au-gouvernement.jpg

.

Repost 0
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 16:00

 

la-loi---statue.jpg 

Quand les règles de vie commune (les statuts) dans un parti politique, une association, un syndicat, etc ... sont bafouées ou appliquées selon les circonstances, les individus en cause ou le bon vouloir des "chefs à plumes", je pense qu'il y a lieu de condamner.

Pour ce qui concerne le PS, c'est depuis longtemps ma ligne de conduite ( en qualité de militant dans ma section et dans ma fédération). Une position qui hélas se heurte presque toujours à une certaine mauvaise volonté, voire une suffisance, une arrogance.
Mais je persiste et je signe !

Donc, il y a le scrutin législatif qui s'approche, et des "accidents de parcours" par rapport aux investitures décidées au mois de décembre 2011. Des personnalités politiques du PS viennent de s'en affranchir, en se présentant "malgré tout" ...

Certes, dans le déroulement des investitures tout n'est pas parfait. Dans plusieurs cas, on pourrait même dire que les dés sont "pipés". Il faudrait donc se battre pour réformer, améliorer grandement le fonctionnement démocratique interne. J'en suis un farouche (mais modeste !) partisan.

Un beau et vaste chantier à mener pour le prochain Congrès du PS ... mais c'est une autre histoire !

 

Dans le bassin de la Sambre -- au sud du Nord -- fin avril des candidats "hors statuts" ont été exclus, sur décision du Bureau national.

Tout récemment, une personnalité de la région lilloise se démarque à son tour. Forte personnalité, reconnue sur son territoire. Mais c'est en toute logique (de mon point de vue !) que son exclusion du PS va intervenir ... Dura lex sed lex : 

 

Wattrelos : Dominique Baert sera exclu ce soir du PS

Source : Lavoixdunord.com  -  le 14 mai 2012

 

Gilles Pargneaux, premier secrétaire de la fédération du Nord du Parti socialiste, l'a annoncé ce lundi matin : le député sortant de la 8e circonscription du Nord, Dominique Baert, par ailleurs maire de Wattrelos, sera exclu ce soir du PS lors d'un conseil national.

 

Son "crime" ? S'être déclaré candidat à sa succession alors que Slimane Tir, élu Europe Écologie-les Verts à Roubaix, a été officiellement investi dans cette circonscription dans la cadre des accords nationaux entre le PS et EELV.

.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Législatives 2012
commenter cet article

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande