Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 17:00

 

sarko fait la gueule 

Impôt minimum pour les grands groupes :

Sarkozy s’inspire… du PS

Source : L'Express.fr  -  le 7 mars 2012 

 

Nicolas Sarkozy, invité de France 2 pour "Des Paroles et des actes", a récemment "découvert" l'optimisation fiscale. Surréaliste.

Nicolas Sarkozy a affirmé hier sur France 2 avoir "découvert quelque chose de pas normal", à savoir que les grands groupes "maximisent les avantages fiscaux" et qu’ "une partie d’entre eux ne paient pas du tout d’impôt". Il était temps.

Plus sérieusement, le président-candidat, n’a évidemment pas "découvert" l’optimisation fiscale, mais cette ingénuité soudaine lui permet de vendre au grand public une mesure qui, chez quelqu’un qui ne cesse de défendre la compétitivité et fustige le niveau des prélèvements obligatoires en France, ne laisse pas de surprendre : un "impôt sur les bénéfices minimum" pour les grands groupes. "On peut le faire par exemple sur le bénéfice mondial consolidé", a notamment avancé le président candidat.

Deux observations.


1. Le "bénéfice mondial consolidé" n’existe plus. La disparition de cette niche fiscale, qui permettait à certains groupes du CAC 40 d’inclure dans leur résultat imposable en France les éventuels déficits de leurs filiales étrangères, afin de baisser leurs impôts, a été actée lors du vote du budget 2012, en septembre dernier. Nicolas Sarkozy a peut-être voulu dire qu’il fallait prendre l’assiette de feu le BMC et y appliquer un taux qu’il n’a pas défini, mais le moins que l’on puisse dire, c’est que c’était très flou.

 

2. Cette histoire d’impôt minimum fait furieusement penser à un amendement adopté par la majorité socialiste au Sénat, lors du vote de ce même budget 2012 – mais qui n’a pas été adopté ensuite à l’Assemblée Il consistait à limiter à 50% le cumul des dérogations de l’impôt sur les sociétés, qui est de 33,3%. De façon à atteindre, de facto, un impôt minimum de 16,6%. Cependant, il faut aussi noter que, lors des débats, la majorité UMP n’était pas hostile par principe à cette idée d’un impôt minimum. Valérie Pécresse, qui soulignait avoir déjà, l’année précédente, limité la possibilité de reporter les déficits des années antérieures pour limiter le bénéfice et donc l’impôt de l’année en cours, assurait ainsi qu’elle partageait le "souci" « de ne plus avoir de niches ou de ‘trous’ dans l’impôt sur les sociétés ».

La droite et la gauche vont peut-être finir par se retrouver, au moins sur le principe. Mais le principe, en fiscalité, ce n’est pas le plus important. Le plus important, c’est la traduction technique du principe et la façon dont les "optimisateurs fiscaux" se l’approprient. Et ces détails-là, on les aura pas dans une émission télévisée.

.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 16:00

 

Sarko chez les "Lejaby" ...

 

L-affaire-est-dans-le-sac---reconversion-de-Sarko.jpg

.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Humour - Dérision
commenter cet article
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 12:00

 

On ne reviendra jamais assez sur la pitoyable prestation de Sarko dans l'émission Des paroles et des actes mardi dernier. Oui oui, je sais, les UMPistes l'ont trouvé for-mi-da-ble, génial, énergique, et tout et tout.

 

L'exploit viendrait plutôt de sa gigantesque disposition à prendre les français pour des cons !

Ces français qui, sans forcément suivre de près les actualités concernant la fiscalité des entreprises, savent que des multinationales (on en a maintes fois entendu parler dans le cas de TOTAL) arrivent tout légalement à se soustraire à l'impôt en France !

 

Oui mais non ! Le monsieur qui est au pouvoir depuis des années comme ministre, puis hélas depuis 5 ans (p..... !!!) qui fait office de président de la République, a "découvert" cela :

 

"J'ai découvert quelque chose de pas normal" [ admirons le style ! ] , à savoir que les grands groupes maximisent les avantages fiscaux  et qu’une partie d’entre eux ne paient pas du tout d’impôt".

 

Mince alors, on lui cache tout, on lui dit rien ! 

Car enfin, ce n'est peut-être pas de sa faute : les ministres en place (les ministres des Finances, Lagarde puis Baroin) sont des cachotiers, ils ont omis les bougres d'en parler au chef suprême !

 

DA44 - 101202 - tailleur blanc

Etant au courant de ce "pas normal" (!),voilà

ce que déclarait Ségolène ROYAL en avril 2011 :

 

"Total ne paie aucun impôt sur les sociétés en France. Qu'elle ne dise pas qu'elle perd de l'argent en France!. (...) C'est faux". 

 

"Ces gens sont des cyniques qui se moquent du peuple français avec des dirigeants à la tête de l'Etat qui sont en connivence avec ces grands patrons et le pouvoir en France, et le gouvernement n'a pas le courage ni la volonté politique parce qu'ils ont des intérêts liés, de mettre d'autres règles sur l'organisation de l'économie".

.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 16:00

 

si-je-perds-je-me-casse.jpg

.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Humour - Dérision
commenter cet article
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 08:00

 

Abraham Lincoln (1809-1865) :

 

"On peut mentir une fois à tout le monde,

on peut mentir tout le temps à une personne,

mais on ne peut pas mentir tout le temps à tout le monde."

un pinocchio

.

Repost 0
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 07:00

bannière Lettre d'actualité de Ségolène

L’égalité entre les hommes et les femmes est un principe de notre République. Notre Constitution et nos lois l’affirment.

C’est important car c’est la reconnaissance du droit à l’égalité des citoyennes et des citoyens. Ce n’est pas suffisant car, de nos jours encore, les femmes se heurtent dans leur vie quotidienne à bien des obstacles : les vieux préjugés qui n’ont pas tous disparu, l’inégalité persistante des salaires, les "plafonds de verre" qui bloquent les carrières féminines et barrent l’accès aux responsabilités, un partage toujours inéquitable des taches ménagères et parentales, des difficultés pour concilier leur vie familiale et leur vie professionnelle. Les femmes restent aujourd’hui les plus exposées à la précarité et à la pauvreté.

L’égalité et la parité concernent toute la société. Elles doivent permettre à notre pays de tirer parti de tous ses atouts et de tous ses talents pour avancer et mieux vivre ensemble. Pour tenir cette promesse d’égalité, il faut une volonté publique forte et des moyens concrets qui facilitent la vie des femmes dans tous les domaines.

C’est le sens de mon engagement pour les droits des femmes à la tête de la Région Poitou-Charentes afin d’améliorer toutes les dimensions de l’existence.
Car tout est lié :

L’éducation et la formation pour accéder à toutes les filières et tous les métiers, la possibilité de faire garder ses enfants dans de bonnes conditions pour pouvoir entreprendre et s’épanouir dans un travail qu’on a choisi, l’accès à la contraception et à la santé, le combat contre les préjugés et la lutte contre les violences.

Pour oser une qualification que l’on croyait réservée aux hommes, pour surmonter des problèmes de logement ou de mobilité et des difficultés financières ou professionnelles qui, à un moment ou à un autre, empêchent les femmes d’aller de l’avant et de conduire leur vie, il faut des coups de pouce adaptés à tous les âges et toutes les situations.

C’est en partant des besoins des femmes tels qu’elles les vivent et les expriment elles-mêmes que la Région Poitou-Charentes propose des solutions concrètes et efficaces.

Pour le bonheur de tous : en avant les femmes !

.

Pour connaître les actions de la Région Poitou-Charentes pour les droits des femmes :
Économie

Emploi

Formation

Famille
Santé

.

Repost 0
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 19:00

Sur le site du PS, ce document

 

Infographie-egalite-HF---1.jpgInfographie-egalite-HF---2.jpg

Repost 0
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 15:00

 

"Le bilan de la droite pour les femmes, c'est toujours moins de droits et d'opportunités. Aujourd'hui le changement s'impose avec François Hollande".

L'infographie "Égalité femme homme, tout reste à faire" - sur le site du PS  :  ICI 

 

 

François HOLLANDE effectuait ce jeudi 8 mars,  journée mondiale des droits des femmes, un déplacement  et un meeting à Reims.


Voici sur ce point l'engagement (n° 25) contenu dans ses

"60 ENGAGEMENTS POUR LA FRANCE" :

 

"Je défendrai l’égalité des carrières professionnelles et des rémunérations entre les femmes et les hommes. Une loi sanctionnera les entreprises qui ne respectent pas cette règle, notamment par la suppression des exonérations de cotisations sociales.

Un ministère des droits des femmes veillera notamment à son application effective".

 

Ses autres déclarations pour l'égalité femme-homme :

 

- "Les grandes entreprises auront un délai d'un an pour se mettre en conformité avec la loi sur l'égalité salariale". 

- "Je constituerai un gouvernement paritaire"

- "Je supprimerai purement et simplement les dotations de l’État aux partis politiques qui ne respectent pas la loi sur la parité"

- "Un centre IVG dans chaque établissement hospitalier» et «je garantirai un accès gratuit à la contraception pour les jeunes filles"

- "Plus de lieux d'accueil pour les femmes victimes de violences», et un engagement important dans la lutte contre l'insécurité. Insécurité qui pèse particulièrement sur les femmes."

- "C'est dans l'école que doit se faire la première lutte contre les violences et pour le respect et l'égalité"

..

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 12:00

yvette roudy 

 

Yvette Roudy : "Les femmes sont

les grandes absentes de la campagne"

Source: leJDD.fr  -  le 8 mars 2012

 

INTERVIEW - Les candidats se sont succédés mercredi soir à la Cigale, lors d’une soirée organisée par les Féministes en mouvement. En marge de cette rencontre, Yvette Roudy, ancienne ministre des Droits de la femme sous François Mitterrand a répondu aux questions du JDD.fr.

 

Qu'avez vous pensé de l’intervention de François Hollande, devant les féministes à la Cigale ?
C’était pas mal ! Mais il fallait parler davantage des violences sexistes. Mais enfin, il a répondu aux questions qu’on lui posait. Il aurait pu développer mais on ne lui a pas posé assez de questions.

Son programme sur les questions liées aux femmes est-il complet ?
Dans les 60 mesures qu’il propose, une seule est liée à cette question. C’est celle concernant la création d’un ministère des Droits de la femme, qu’il a ajouté pour me faire plaisir, m’a dit un de ses collaborateurs. Il faudrait que cette future ministre soit une féministe et qu’elle siège vraiment à tous les conseils des ministres, avec un ministère transversal. Il faut qu’elle puisse intervenir sur tous les sujets, qu’elle soit costaud et que François Hollande la soutienne pour qu’elle ait l’oreille du président et si possible l‘oreille du Premier ministre.

 

"Les femmes, c'est la moitié de l'humanité !"

Vous avez exercé cette fonction de 1981 à 1986. Matignon vous écoutait-il ?
Oui ! J’étais soutenue par Pierre Mauroy et Laurent Fabius et ça été pour moi très bénéfique. Ils m’écoutaient. C’était dur mais passionnant parce qu’il y avait des résultats.

Les questions liées aux femmes ont-elle assez de place dans cette campagne ?
Pas du tout! J’attends. Jusqu’à présent, les femmes sont les grandes absentes. Or, c’est un sujet politique important puisqu’on veut transformer la société. Et c’est la moitié de l’humanité!

Vous restez optimiste ?
Oui, il faut que François Hollande soit élu et ensuite on pourra lui rappeler qu’on est là.

 

Lire aussi notre reportage, à la Cigale, la salle parisienne où se déroulait la soirée organisée par les Féministes en mouvement.

.

Repost 0
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 09:00

 

egalite-homme-femme.jpg

.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Humour - Dérision
commenter cet article

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande