Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 15:00

Fin janvier, Ségolène ROYAL s'était rendue au forum social mondial, organisé cette année à Bélem, au Brésil. Voici la lettre publiée dans le JDD du 1er février, et sur le site de Désirs d'Avenir :

Ségolène ROYAL : "Un autre monde possible est à portée de main"


Chères amies, chers amis,

J'étais invitée au Forum social mondial de Belém la semaine où, en France, des centaines de milliers de manifestants ont clamé, eux aussi, leur colère et leur désir d'une alternative au système qui a plongé la planète dans une crise globale de civilisation.

Dès 2001, à Porto Alegre, les altermondialistes ont affirmé les premiers qu'un autre monde était possible. A l'époque, beaucoup les raillaient au nom d'une mondialisation financière forcément heureuse... Ils avaient un temps d'avance et des refus essentiels: contre la soumission aux forces aveugles du marché et du profit à court terme, contre la destruction de l'environnement et l'exploitation des travailleurs.

Ce qui se passe aujourd'hui confirme les mises en garde des altermondialistes. La tenue du forum aux portes de l'Amazonie, lieu emblématique des dangers qui menacent les équilibres écologiques de la planète, pose avec force cette question urgente: quel autre modèle de développement pour que la crise ne soit pas une catastrophe subie mais l'occasion de faire naître un ordre juste et de nouvelles règles morales ? Le président brésilien Lula l'a proclamé dans le meeting immense qu'il a tenu avec les présidents du Venezuela, de la Bolivie, de l'Equateur et du Paraguay: "Il semblait que les pays riches savaient ce qu'ils faisaient et que nous, nous étions incompétents. Aujourd'hui, c'est leur crise, pas la nôtre. Le dieu marché s'est écroulé faute de responsabilité et de contrôle."

Une chose m'a frappée à Belém: il n'y a pas de barrière infranchissable entre ces trois composantes que sont la gauche de gouvernement, les mouvements sociaux qui luttent sur le terrain, et ce qu'on appelle en France l'extrême gauche. Bien sûr, la critique est parfois vive, mais dans l'ensemble sans sectarisme stérile. Ici, on s'écoute. Ici, on argumente. Des ONG de tous les pays, des militants politiques et syndicaux, des élus, des religieux engagés aux côtés des plus pauvres se retrouvent dans les forums dans le respect de leurs différences. Les jeunes sont massivement présents, le dialogue entre générations fonctionne, alliant transmission et rénovation de l'action politique. Les confédérations syndicales brésiliennes participent activement aux débats. Des militants de la CUT (le principal syndicat brésilien) m'ont dit les relations fraternelles nouées avec les syndicats français aux heures sombres de la dictature militaire.


A Belém se renforcent toutes les résistances contre "l'économie de casino". "C'est bien plus sérieux que Davos", m'a dit Lula lors de notre rencontre, vendredi matin. Il m'a présenté Dilma Rousseff, qu'il soutient pour l'élection présidentielle de 2010. Jadis emprisonnée et torturée par le régime militaire, elle est aujourd'hui l'équivalent d'un Premier ministre. Dilma est une de ces femmes brésiliennes qui occupent aujourd'hui des responsabilités de premier plan. Ana Julia Carepa, par exemple, ancienne militante syndicale et gouverneure de l'Etat amazonien du Para, qui m'a longuement parlé de son action contre le capitalisme sauvage et pour une croissance durable de l'Amazonie.

Lula m'a dit aussi à quel point les mouvements sociaux sont nécessaires pour rappeler les gouvernements à leurs devoirs. Ici, le dialogue est constant, même s'il n'est pas de tout repos. Ce pouvoir-là n'est pas déconnecté de la société. Et cette société sait que ses dirigeants comprennent ses difficultés et se battent, à l'écoute des citoyens, pour améliorer la vie de tous.


Repost 0
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 08:00

C'était le 29 janvier : Martine Aubry était invitée sur France2.

Sur les 35 heures, qu'a t-on pu entendre ? Presque mot pour mot ... ce que Ségolène ROYAL, candidate du PS (très soutenue par tout son camp, comme chacun sait !) déclarait il y a maintenant deux ans !!!

Une analyse critique des 35 heures ? Oh, le crime !

Souvenez-vous, c'était en 2007. Ségolène Royal expliquait qu'il y avait des endroits où les 35 heures ne fonctionnaient pas correctement avec des effets négatifs sur certains salariés, mais que c'était quand même un grand progrès social.
"Je veux que le socialisme soit le socialisme du réel : nous devons regarder les choses en face. Ce n'est pas se désavouer que de réajuster certaines réformes pour gommer leurs effets négatifs".

C'est à dire faire un bilan objectif des années 1997-2002, bilan qui n'avait pas été fait en 2002, est-ce utile de le rappeler ?
Les coups sont tombés, souvent il s'agissait de membres du PS. Dans le genre : "Royal ne veut pas des 35 heures". On a pu lire dans la presse que c'était un "reniement" des 35 heures.

Et que découvre-t-on le soir du 29 janvier ? Un aveu de Martine Aubry :
"Nous n'avons pas fait assez pour les bas salaires"   ...  Bravo !



Martine Aubry critique les 35 heures - Vidéo envoyée par
  dagrouik


Arlette Chabot attaque, et Martine ose :
"Mais je le dis Arlette ... Il y a 15% des salariés, et pour moi c'est ça qui compte le plus .. qui disent que ça a détérioré leurs conditions de travail"

Tiens ça ne vous rappelle rien ? Elle parle de souplesse, d'accompagnement et "si nous revenons aux affaires il faudra faire un bilan avec ce qui a marché et ce qui a moins marché".

Oh mon dieu, un bilan objectif des années Jospin !
Mais pourquoi donc personne au PS (à part ceux qui soutenaient réellement Ségolène Royal) ne l'a expliqué de manière si explicite en 2007 ? Ca nous aurait bien aidé et ça aurait été un pas de l'appareil PS vers les électeurs qui attendaient un peu de sincérité !


Et Martine d'ajouter : "On est souvent d'accord nous les socialistes, surtout quand on est des bons, et DSK en est un".
On est super content, Titine dit qu'on est des bons. Elle est gentille finalement ...

Et Ségolène, elle ne fait pas partie des "bons" ?
A en juger par ses propos lors de la campagne interne de 2006, je réponds oui !


Repost 0
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 21:00

De retour de vacances, que de bons souvenirs !

Et notamment une soirée entre amis, arrosée (raisonnablement) de vins d'Arbois.
C'était le jeudi 5 février ... une bonne occasion de ne pas regarder la TV ...

Ah bein mince alors, me suis-je dit le lendemain (oui, je dis "mince", maman m'interdisait toujours de dire des gros mots !) : on a raté Sarko !!!

Heureusement, on en a entendu parlé, en long et en large. Impossible d'y échapper, finalement !



Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Humour - Dérision
commenter cet article
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 23:00

Pause vacances ...
Reprise du blog le 8 février
Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans da59-flandre-littoral
commenter cet article
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 21:00

Comme prévu, j'étais à la manifestation régionale à LILLE ...
Du grand !!!

Deux heures de cortège ! Il m'a été impossible de voir, et de photographier,
toutes les organisations présentes ...




Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Humour - Dérision
commenter cet article
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 10:00
Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Humour - Dérision
commenter cet article
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 08:00

Sarkozy : "J'écoute et j'en tiens compte"... ah bon ?

Source : Lepost.fr - la rédaction  -  le 27.01.2009

Nicolas Sarkozy écoute, c'est acquis. En revanche, tient-il compte de ce qu'on lui dit ? Ça, c'est beaucoup moins sûr.

Ce mardi, le président était à Châteauroux (Indre) pour évoquer l'emploi. "J'écoute les inquiétudes et j'en tiens compte", a-t-il déclaré. Des propos qui tombent à pic à deux jours de la journée de grève générale annoncée comme un jeudi noir.

Pourtant, la semaine dernière, le président a dit exactement l'inverse. "J'écoute mais je ne tiens pas compte", a-t-il lancé le 20 janvier. Certes, le contexte était un peu différent. Il dénonçait là les "conservatismes" à propos de la réforme de la carte militaire, visant ceux qui s'opposent aux fermetures de caserne.




Mais avouez que d'une semaine à l'autre, dans le jeu de la petite phrase
qui marquera les esprits, on s'y perd un peu !

Repost 0
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 22:00

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Humour - Dérision
commenter cet article
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 20:00

29 janvier 2009, grande manif nationale !

L'appel a été lancé par 8 organisations syndicales au mois de décembre.
(Sur ce blog,  , en Pages permanentes, le texte de l'appel national intersyndical, et le texte régional Nord / Pas-de-Calais)

Le mouvement a été rejoint par beaucoup d'autres organisations, la liste est longue : syndicats professionnels, actifs et retraités, associations, nombeuses organisations politiques de gauche ...

A toutes les raisons pour se joindre au mouvement, je pense qu'il serait bon d'en ajouter une :

DASSAULT !!!
Il suffit de regarder à nouveau la vidéo, ça vaut le détour !


Dassault, le vrai visage de l'UMP
Vidéo envoyée par  dagrouik

.

"La grève est un cancer"

"Les Chinois travaillent 45 heures par semaine, ils dorment dans leur usine,

ils font de bons produits pas chers"

Repost 0
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 11:00

Qu'y a t-il sur l'agenda de Sarko à la page du 29 janvier ?
RIEN, nous disent tous les médias.

Ca me rappelle un peu cette mention "Aujourd'hui, rien" qu'avait écrit Louis XVI sur son blog (euh, sur son journal intime), alors qu'avait eu lieu la prise de la Bastille.
J'ai lu quelque part que ce message laconique du monarque faisait référence à l'absence de prise de chasse (pas attrapé de perdrix).

Pour Sarkozy, c'est autre chose : c'est tous les jours qu'il  peut inscrire quelque chose à son tableau de chasse :
          - services publics
          - presse
          - syndicats
          - droits de l'homme
La liste n'est pas exhaustive ...

Alors, que ce passe t-il ?
Jeudi 29 janvier, jour de mobilisation générale, Sarko veut faire comme Dieu, il se repose ???





Ou bien,
prépare t-il
une pancarte ?
Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Humour - Dérision
commenter cet article

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande