Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 10:00

bandeau blog Segolene Royal 2012

24 août :

Ségolène Royal est l’invitée politique de Jean Jacques Bourdin sur BFM TV/RMC à 8h30 

Conférence de presse hebdomadaire à Paris au ps.

.

du 25 au 28 août :

La Rochelle – Université d’été du PS

.

25 août :

Participation à l’Assemblée des femmes à l’invitation d’Yvette Roudy

.

26 août :

19 heures  - Réunion de Désirs d’Avenir à La Rochelle

.

27 août :

17h 15 - Participation au débat sur le thème " Société en crise, société indignée"

19 heures - Ségolène Royal dédicace son livre : "Lettre ouverte aux résignes et aux indignés qui veulent des solutions". Organisé par le PS.

.

2 septembre :

Cerizay, lancement franco–allemand  de la production en série de la voiture électrique d’Heuliez, la MIA, dont la région Poitou-Charentes est actionnaire

Repost 0
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 09:00

 

Reprise du blog, une image :

Soir-d-ete-sur-Cahors.JPG

 

Non, ceci n'est pas ... une vue prise d'un avion !

Ceci est une de mes photos de vacances, depuis le Mont Saint-Cyr dominant CAHORS. J'aime.

 

Comme quoi, même en vacances on peut prendre un peu de hauteur ...

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans da59-flandre-littoral
commenter cet article
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 07:00

 

Arrêt du blog, pour une raison tout à fait dépendante de ma volonté !

 

 Reprise le 21 août

 

chasse-croise-des-vacanciers.jpg

Repost 0
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 06:00

Delphine-Batho---blog-SR.jpg

 

Scandale Lagarde au FMI :

Ségolène Royal avait donc raison …

par Delphine BATHO, députée des Deux-Sèvres,

le 4 août 2011

 

Ségolène Royal n’avait pas approuvé la candidature de Christine Lagarde à la tête du FMI pour deux raisons :

- son orientation très libérale alors que la crise économique appelle au contraire des mesures de régulation fortes d’une part,

- le risque auquel s’exposaient la France et le FMI d’autre part au regard de la procédure devant le Cour de Justice de la République dans la lamentable affaire Tapie.


Ségolène Royal avait vigoureusement mis en garde, en redoutant les dégâts d’un nouveau scandale et n’est donc pas surprise. La décision de la Cour de Justice, sur la base de la saisine déposée par les députés socialistes, d’ouvrir une enquête sur Christine Lagarde était parfaitement prévisible.


En fait, c’est Nicolas Sarkozy qui devrait rendre des comptes à la Cour de Justice. Dans cette affaire Christine Lagarde, même si ses responsabilités n’ont pas à être éludées, n’a été que l’exécutante des ordres du Président de la République.

C’est lui le vrai responsable de l’arbitrage accepté par l’État qui a attribué de 285 millions d’euros de fonds publics à Bernard Tapie.


Cette affaire montre que c’est aussi le respect de la morale publique qui permettra de rendre à la France son prestige sur la scène internationale.

Avec Ségolène Royal, la Présidence de la République sera à l’abri des influences du pouvoir de l’argent.

Repost 0
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 20:00

 

Guillaume GAROT, porte-parole de Ségolène ROYAL, au sujet de la Primaire :

"Les sondages ne sont pas adaptés à une situation qu’on ne connaît pas.

Vous ne savez pas qui ira voter ou se mobiliser pour soutenir telle ou telle candidate".

 

Emission "les 4 vérités" sur France2 - le 03/08/2011 : 

Vidéo elisa6666

 

Sur les sempiternels sondages :

 "Et moi ce que je constate aujourd’hui, c’est un engouement sur le terrain autour de Ségolène Royal chaque fois qu’elle se déplace, que ce soit dans les quartiers populaires ou dans les territoires ruraux."

 

Sur les débats à organiser : 

"Il n’y aura pas de réussite des primaires s’il n’y a pas l’organisation et la réussite d’un débat, c’est indispensable pour que les Français choisissent librement, libres de toute pression, en particulier libres de la pression des sondages.

Il faut qu’on puisse comparer les propositions, les personnalités aussi. 

 

En tout cas, Ségolène ROYAL plaide ardemment pour que ces débats soient organisés devant tous les Français. Par exemple des débats télévisés, plus que jamais nécessaires pour que les différences entre les candidatures apparaissent nettement.

Les socialistes doivent ça aux Français"

 

Guillaume GAROT a également expliqué : "Ségolène ROYAL veut être la candidate des solutions. Ça veut dire qu’à chaque problème qui se pose à la France, à chaque problème qui se pose aussi aux Français, elle veut être celle qui propose des solutions, et des solutions concrètes.

 

Sur la dette, le déficit et l’euro, il a expliqué synthétiquement ce que Ségolène ROYAL répète depuis quelques temps déjà :

"Il faut une gestion rigoureuse des deniers publics.

Ça signifie quoi ? D’abord qu’il faut traquer les dépenses inutiles, par exemple les exonérations de charges pour les heures supplémentaires. Voilà 4 milliards de dépenses inefficaces. Il faut aussi lutter contre la fraude.

Mais une gestion rigoureuse, c’est aussi investir massivement, par exemple pour la croissance verte, par exemple pour soutenir les PME. Donc voilà, un équilibre des finances publiques qui est plus que jamais à l’ordre du jour pour chacun des candidats, et en particulier pour la gauche."


Interrogé sur le refus du vote de la règle d’or proposée par Nicolas Sarkozy, Guillaume GAROT a rappelé que le président de la République était "le moins bien placé, le moins compétent, le moins qualifié, pour vouloir imposer une règle d’or qu’il ne s’impose pas à lui-même".

 

Comme le journaliste lui demandait à qui Ségolène ROYAL se rallierait au second tour de la primaire (!!!), le député-maire de Laval a répondu :

"Je ne me place pas, vous l’aurez compris, dans cette hypothèse-là. Nous nous battons autour de Ségolène ROYAL pour qu’elle soit finaliste le 9 octobre au soir et remporte la primaire le 16 octobre.

Mais précisément, c’est le débat qui permettra aux Français de comparer, je l’ai dit, et de faire leurs choix en toute liberté, et c’est ça qui compte."

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Primaires
commenter cet article
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 14:00

 

Suite du billet précédent :

Membre de la Haute Autorité de la Primaire, Jean-Pierre MIGNARD recommande notamment, pour le succès de l'opération, que les militants se fassent les propagandistes de la primaire elle-même.

Ce serait en effet une excellente chose. 

 

Et avec ce type d'initiatives citoyennes, que se passe t-il quelquefois (ou souvent ?) dans le parti ?

J'ai fait cette expérience d'un "encadrement", pratiquement militaire ! On a voulu me mettre au pas, si si !   : 

Audacieux, nous étions partis en campagne pour la promotion des primaires dès la fin mai ... nous, un groupe de militants PS et non PS, ayant créé une association citoyenne loi 1901.

Les responsables locaux PS nous ont intimé l’ordre de cesser nos opérations de porte-à-porte séance tenante ... non mais !!! Au prétexte que c'était au PS, et au PS seul, d'assurer l'information. Chasse gardée !!!

 

Le hic, c'est que rien ne bougeait par ailleurs. Une opération, qualifiée "Tous sur le pont" devait se dérouler dans la 1ère quinzaine de juillet. Pas vu grand chose.

logo primaires citoyennes

Oui, il faut se bouger, nous les citoyens. Et si ça gêne quelqu'un que nous soyons ségolénistes (eh oui, nous on bosse), tant pis.

Je précise que les tentatives d'intimidation, nous les avons superbement ignorées, et avons tracté au total dans 18 communes du territoire "Flandre-Littoral".

Accueil satisfaisant, mais nous avons pu mesurer combien l'information était nécessaire, une grande majorité des personnes rencontrées n'ayant pas connaissance du fonctionnement de cette primaire ... voire de son existence !

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Primaires
commenter cet article
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 10:00

 

Excellent diagnostic porté par Jean-Pierre MIGNARD : "La primaire reste encore trop vécue par ceux qui en sont les organisateurs comme une sorte de supercongrès socialiste ou radical."

"... que les militants se fassent les propagandistes, non pas d’untel ou d’untel, mais de la primaire elle-même."

A suivre ... 

Jean-pierre-mignard---Le-Post.jpg

 

Primaire PS : un peu d’audace, camarades !

Source : NOUVELOBS.COM  -  le 3 août 2011 

 

Pour que la primaire mobilise les Français, il faut que le PS cesse de l’organiser comme un supercongrès.

Interview de Me Mignard, membre de la Haute Autorité de la primaire.


Le premier tour de la primaire a lieu dans deux mois. Les candidats sont désormais déclarés. Pour autant, tout est-il en place pour que ce scrutin soit un succès ?

Ça progresse. Mais, en même temps, je trouve hélas significatif que vous parliez encore de la primaire du Parti socialiste. Comme s’il s’agissait d’une affaire strictement interne d’un parti politique. Au-delà du PS, il y a la gauche. Et au-delà de la gauche, il y a les citoyens, qui vont être les arbitres d’une compétition dont on devine combien elle peut modifier les règles et les mœurs de la politique dans notre pays. Face aux convulsions du monde et à cette angoissante fascination du vide, toute initiative démocratique est littéralement sa- crée. C’est d’ailleurs ce qui inquiète tant la droite… Nous avons eu droit à une offensive téléguidée par l’Elysée visant à faire croire que la confidentialité du scrutin pourrait ne pas être respectée. Tout cela est ridicule. La Cnil elle-même vient de reconnaître la parfaite soumission du PS à ses prescriptions.

Donc tout est sur les rails ?

Pour avoir accès aux listes d’électeurs et obtenir les salles nécessaires au vote, il faut encore vaincre la résistance de certains préfets ainsi que de quelques élus UMP. La haute autorité que nous animons, avec Catherine Barbaroux et Rémy Pautrat, vient de publier quelques recommandations pour assurer une meilleure égalité entre les différents candidats. Elle s’est adjoint les services de dix experts, juristes de haut niveau. Dans chaque département, elle disposera de référents correspondants qui présideront les commissions de recensement des votes.

Si les bases d’une primaire loyale sont désormais jetées, comme vous le dites, pourquoi ne sent-on pas encore l’élan qui, seul, pourrait assurer son succès ?

Je pourrais invoquer la période estivale… Je ne le ferai pas. La primaire reste encore trop vécue par ceux qui en sont les organisateurs comme une sorte de supercongrès socialiste ou radical. L’entre-soi, c’est l’échec assuré de cette compétition. Celle-ci ne marquera l’histoire de notre pays, et ne donnera à notre futur candidat l’élan nécessaire pour la victoire, que si elle mobilise largement. On parle de 1 million d’électeurs. C’est pour nous un minimum?!

Comment faire pour mieux populariser cette compétition ?

Cela dépend beaucoup des candidats eux-mêmes. Qu’ils proposent, qu’ils débattent, qu’ils disent leurs choix et leurs solutions à nos concitoyens. Mais il faudrait également que les partis organisateurs soient eux-mêmes plus ambitieux. Trop d’électeurs ignorent encore les modalités concrètes du vote. D’où leur incré-dulité, voire leur désintérêt. Si nous voulons qu’il y ait, le jour du scrutin, 2 à 3 millions de votants, il faut que le Parti socialiste, notamment, mette en place un certain nombre d’instruments de communication – spots, clips, publicité, flyers électroniques, etc. – et que les militants se fassent les propagandistes, non pas d’untel ou d’untel, mais de la primaire elle-même. C’est ce que vient de proposer la haute autorité notamment à la direction du Parti socialiste. Encore de l’énergie, camarades. Soyons tous audacieux !

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Primaires
commenter cet article
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 08:00

 

Primaire socialiste : l’aveu

Source : le blog de Guy Birenbaum  -  le 3 août 2011

 

C’est la meilleure…

 

Sondages, sondeurs, experts, journalistes politiques nous expliquent doctement que la campagne de Martine Aubry ne “décolle” pas ou ne “prend pas”.

Il y en a même qui publie des “”enquêtes“” (quatre guillemets) qui le prouvent.

On y découvre que François Hollande “la devance désormais largement – Martine Aubry – dans la course à la primaire socialiste”.

Bien.

Mais alors, que faut-il comprendre lorsque le directeur général d’Ipsos Public Affairs (le même Ipsos que le sondage), Jean-Jacques Doridot lâche :

Le résultat sera très serré, puisque l’on ne connaît pas le corps électoral de la primaire. (ici )

 marionnette---le-parrain.png

??? Moi, je vais vous dire ce que je comprends.

Je devine que cela signifie que son sondage et que tous ces sondages qui veulent pronostiquer le résultat de la primaire socialiste ne valent pas tripette.

Notamment pour la raison qu’invoque ce brave monsieur Doridot : parce que “l’on ne connaît pas le corps électoral de la primaire.

Et effectivement, comme “on ne connaît pas le corps électoral de la primaire”, tout ce que l’on raconte s’apparente à un joli air de pipeau.


D’ailleurs, au passage, prétendre que “Le résultat sera très serré puisque l’on ne connaît pas le corps électoral de la primaire” est en fait une proposition fausse.

Quel que soit le résultat final – serré ou pas – de cette primaire, il n’aura aucun rapport avec le fait l’on ne connaissait pas le corps électoral de la primaire avant !

La confusion entre le “résultat” du sondage et le vrai résultat, celui de la primaire, est ici manifeste dans la bouche du sondeur.

 

Bref le mieux les gars, monsieur Doridot et tous les autres, ce serait de nous lâcher la grappe avec vos sondages qui n’ont strictement aucune valeur.

Ni scientifique.

Ni politique.

Merci d’avance.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Primaires
commenter cet article
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 11:00

urne--lectorale.jpg

 

Le PS a changé, la rénovation est en marche. Comme j'aimerais y croire.

Hélas, les conditions dans lesquelles se déroule la primaire, avec sa succession de listes de soutien à tel candidat ou à telle candidate laisse une impression de déjà vu, l'image d'un parti préparant un congrès.

Or, ségolène ROYAL l'a dit maintes fois, la primaire ce n'est pas un congrès-bis ! 

 

C'est à nouveau le même schéma que j'ai pu relever dans la presse (article dans France-Soir du 2 août, dans lequel s'exprime Anne HIDALGO, porte-parole de Martine AUBRY). Extrait : 

 

France-Soir : Son début de campagne semble quand même patiner…

Anne Hidalgo : "Je n’ai pas du tout cette impression. L’organisation de campagne fonctionne.

Le nombre d’élus qui ont apporté leur soutien à Martine Aubry est beaucoup plus important que pour d’autres. Rien qu’à Paris, deux tiers des élus la soutiennent."

 

Et donc, on reste bien là dans la configuration "PS, un parti d'élus". Heureusement, il n'y aura pas que les élus qui voteront !

 

Toujours dans sa réponse, Anne Hidalgo :

"Une campagne, ça s’organise, et Martine Aubry est une femme qui croit à l’organisation. Je vous rappelle que c’est elle qui a réussi à remettre le PS au boulot. C’est un travail toujours un peu obscur mais il y a un bon état d’esprit et ça bosse. Aujourd’hui, chacun est à sa tâche."

 

Parfait. "Le PS est de nouveau au travail", je l'ai déjà entendu maintes fois. Dommage que sur le terrain, dans la cellule de base qu'on appelle "section", cette affirmation ne se vérifie pas !

Je parle en connaissance de cause. A l'occasion de chaque vote (on vote beaucoup ... en réalité, on "ratifie") je rappelle que j'ai essayé de présenter et faire voter plusieurs amendements aux textes nationaux.

En vain. Blocus du petit chef à plumes de la section.

Oui, et tout cela dans "un bon état d'esprit" ... allo tonton, pourquoi tu tousses ?

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Primaires
commenter cet article
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 09:00

 

Ségolène ROYAL était l'invitée d'Europe1  -  le 2 août 2011  :

 

.
S.Royal: On ne sort pas de la crise économique en augmentant les impôts - vidéo elisa6666
Repost 0

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande