Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 18:00

le-bel--l-phant-rose.jpg 

Je lance à mon tour un appel … pour faire taire Claude Bartolone !

Au lendemain de l’annonce de François Hollande, il vient encore  promouvoir sa proposition foireuse de "primaires de confirmation", et asséner ses assurances sur les 2 seules candidatures possibles : M. Aubry et DSK.

Il pouvait "causer dans le poste" au moment des débats ayant précédé le vote militant du 1er octobre 2009.
Le vote a donné une très forte majorité en faveur des primaires "ouvertes".

A toutes les voix discordantes, allant à l’encontre des décisions collectives, la 1ère Secrétaire répond par un silence assourdissant.
Pourtant, elle avait fustigé M. Valls dans une lettre incendiaire, lui indiquant qu’il devait se conformer aux décisions … ou regarder vers la porte de sortie !

 

Bartolone ne veut qu'une primaire de confirmation

Source : L'Express.fr  -  le 1er avril 2011 

Le député PS et membre de la direction socialiste souhaite que les candidats se rassemblent avant même le vote des militants. Pour lui, il n'y a que deux candidats possibles : Martine Aubry et DSK.

François Hollande appréciera. Au lendemain de l'annonce de sa candidature, le député PS et membre de la direction du PS, Claude Bartolone a souhaité "plus que jamais" une primaire de confirmation, ce qui reviendrait au choix d'un candidat avant même le vote des militants.
"Je souhaite que d'ici le 13 juillet", date de clôture des candidatures aux primaires, "il y ait la possibilité pour nos candidats déclarés ou potentiels de se rassembler", a-t-il expliqué sur Canal+. 
En Seine-Saint-Denis, des maires "me disent : Claude, débrouille-toi pour nous débarrasser de ces primaires, on ne sait même pas comment on va les organiser", a ajouté Claude Bartolone, député et président du conseil général de ce département. 
Comme "il n'y a pas d'écart entre les propositions des uns et des autres (...) autant être tous derrière celui ou celle qui aura le plus de chance", a-t-il plaidé.
.
[ Ah bon ? Il les a reçues les propositions de DSK ? Et celles de Martine Aubry ? ]

Quatre candidats officiels 
Selon lui, Martine Aubry et Dominique Strauss-Kahn sont les mieux placés pour 2012, la première secrétaire du PS parce qu'elle représente "une garantie de pouvoir rassembler la gauche", le patron du FMI parce qu'"il apparaît comme celui qui a le plus de compétences, notamment au niveau international". 
"Soyons clairs, la plupart de nos compatriotes ne croient pas qu'il y a deux politiques à gauche possibles, ils ne croient pas qu'il y a une politique différente qui sera portée par Martine Aubry, Dominique Strass-Kahn, François Hollande..., on sera tous rassemblés", a aussi déclaré le député de Seine-Saint-Denis.
.
[ Ah bon ? Et la différence sur l'acceptation par DSK de la réforme Sarko sur les retraites ? ]

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 15:00

 

Il paraît (c'est Martine Aubry qui l'a dit l'autre jour) que contrairement à elle, Ségolène Royal est blonde.

calculette.jpg 

Si les brunes ne comptent pas pour des prunes, il faudrait pourtant qu'elles ne se mélangent pas dans les additions électorales. C'était difficile dans une soirée électorale, où comme chacun sait tout le monde a gagné. Mais quand même !

En arriver à la conclusion qu'elle, Martine Aubry, a fait beaucoup mieux que Ségolène en 2007, en atteignant le 27 mars 2011 le score de 53%, il fallait oser.

 

Et on dira que c'est la tête de Ségolène qui enfle !!! Les 36% du PS, Martine les fait fructifier, en effet : moins 3% par rapport à 2004. !

Le compte est bon, ça fait 53% ... bon, je vais retourner sur les bancs de l'école !

 

Aubry fête la victoire en taclant Royal

Source : Europe1.fr  -  le 28 mars 2011

 

La secrétaire nationale du PS, Martine Aubry, n'a pas dissimulé sa satisfaction dimanche soir après la victoire du PS aux cantonales.

Elle s'est même permise, selon les informations d'Europe 1, une pointe acerbe sur Ségolène Royal, comme jamais depuis deux ans.

Alors que Ségolène Royal avait surtout insisté dimanche soir sur l'abstention et le statu-quo des résultats, Martine Aubry a eu ce commentaire :

"Avec le même statu quo, en 2007, Ségolène aurait été élue. Elle a eu 47%, moi ce soir, j'ai eu 53%", citant le résultat de toute la gauche.

Repost 0
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 13:00

 

gaetan-gorce---DA44.jpg

 

Bravo à Gaëtan GORCE ! Ce qu'il écrit sur son blog rejoint tout à fait l'esprit qui nous anime dans cette campagne en vue de 2012.  

 

Faisant allusion à la multiplication des "appels" en faveur de la candidature de tel ou tel (il ne cite pas le récent appel de 48 députés en soutien à Martine Aubry,mais ça en fait partie), il précise :

 

L’unité, c’est d’abord la cohérence : nous avons, par notre vote, fait le choix de Primaires.

 

Celles-ci en "appellent" directement aux citoyens, rendant obsolètes et irrecevables toutes les vieilles recettes consistant à publier des listes de soutien, signés d'élus ou de cadres fédéraux. 

 

La logique des Primaires a été conçue justement pour briser les écuries, brider les clans, faire taire les oligarques.

 
Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 11:00

 

Le PS est un parti d'élus. On le savait. Avec l'inévitable effet d'entrainement sur "leurs" militants. On risque de rester dans ce schéma, alors que se profile les Primaires en vue de 2012 ... Toutefois, un changement notable (je ne parle pas du député !) : en espérant une bonne participation, les militants ne seront pas les seuls concernés, pas les seuls à voter ...

homme-avec-porte-voix.jpg

Appel de 48 députés socialistes

en faveur de Martine Aubry

Source : LeParisien.fr  -  le 28 mars 2011

 

Quarante-huit députés socialistes ont lancé lundi, au lendemain des cantonales, un appel en faveur de la Première secrétaire du PS , estimant qu'elle a la "légitimité pour rassembler tous les socialistes et toute la gauche" en vue de 2012.
Jugeant la période "essentielle" pour préparer le "succès de la gauche en 2012", les signataires affirment dans un texte aux allures d'appel à candidature : "Tout cela, c'est au Parti socialiste de l'initier, de l'animer, de le réussir, autour de sa Première secrétaire Martine Aubry". 

"Non pas parce qu'elle est ou serait candidate. Mais parce qu'elle est notre Première secrétaire, que nous lui avons confié cette mission essentielle et parce qu'elle a, à ce titre, la légitimité pour rassembler tous les socialistes et, au-delà, toute la gauche", font-ils valoir.
Pour eux, "le nécessaire rassemblement de la gauche, des écologistes et des forces populaires" est "la clef stratégique du succès à venir".
Mme Aubry et le PS doivent "s'adresser aux responsables des autres partis de la gauche pour réunir les conditions du rassemblement". 

Ils prônent un "groupe de travail réunissant des représentants de tous les partis de gauche", pour "un état des lieux des convergences et des divergences programmatiques" en vue d'une "plate-forme commune de gouvernement".
Les primaires doivent être "maîtrisées", et les partisans de telle ou tel candidat doivent "impérativement s'abstenir de dénigrer les autres", avertissent ces députés qui s'élèvent contre les "petites phrases médiatiques". "Faites la promotion (...) mais refusez toute démolition! C'est suicidaire pour nous tous!", lancent-ils.

 

[ Ah, bonne nouvelle ! Le "TSS" serait donc terminé, est-ce possible ??? ]

 

"Tous ceux qui préfèrent critiquer notre maison commune et sa Première secrétaire plutôt que le gouvernement et la droite, affaiblissent le Parti socialiste, nous affaiblissent collectivement", font-ils valoir.
Parmi les signataires figurent , , Olivier Dussopt, Philippe Martin, Alain Vidalies, Tony Dreyfus, Christian Paul, Patrick Roy, François Brottes, François Loncle, Didier Mathus et Régis Juanico.

Ce groupe s'était déjà réuni le 9 mars à l'Assemblée pour "soutenir le travail" de Mme Aubry, qui serait "la meilleure candidate" pour la présidentielle.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 10:00

 

Comme l'indique Jean-Louis BIANCO (mon précédent billet) un appel a été lancé pour Martine Aubry, mais les députés PS initiateurs de la démarche laissent entendre qu'il ne s'agirait pas ... d’un appel à candidature.

Il serait donc 48, mais ce n'est pas une première : un coup d'essai avait déjà eu lieu le 9 mars, à l'initiatiative de 60 députés.

Plus loin, l'article du NouvelObs. 

 

Cette démarche m'inspire 3 remarques : 

1) Quand ces députés parlent de "meilleure candidate", on peut supposer qu'ils pensent à la case "Primaires". Et dans ce cas, je ferai remarquer que ce groupe de députés ne serait pas le mieux placé pour juger lors du processus de tel ou tel dépassement de la "ligne rouge" :

Il y a pour cela le comité d'éthique des primaires.

Il a été mis en place pour cette fonction. Aucun groupe, fut-il composé de députés, n'a pas à se substituer à cette instance. 

2) Sur la normalité de la candidature de la 1ère secrétaire, l'adhérent que je suis, le petit moustique pour ces élus, l'un de ces militants qui ont participé aux réunions de sections en 2008 (à l'occasion du magnifique congrès démocratique que le monde entier nous envie) leur dit : 

"Tiens, mais alors pourquoi nous a t-on expliqué à l'époque que le 1er secrétaire à désigner ne devait pas être un(e) présidentiable ???" 

Vous avez dit bizarre, comme c'est étrange ! 

3) Enfin, le nom du groupe est assez significatif de l'état d'esprit qui les guide : "Solferino 2012".

Pas "horizon", ou "perspective", ou "pour les français". Non, l'appareil. Toujours l'appareil.

 

Un groupe de 60 députés PS soutient la candidature de Martine Aubry

Source : NOUVELOBS.COM  -  le 9 mars 2011

 

Un groupe de députés baptisé "Solférino 2012", parmi lesquels figure notamment Marylise Lebranchu, s'est réuni pour "soutenir le travail" de la première secrétaire.

Un groupe de députés PS, baptisé "Solférino 2012", s'est réuni mardi au soir à l'Assemblée pour "soutenir le travail" de la première secrétaire Martine Aubry, qui serait "la meilleure candidate" pour la présidentielle, a-t-on appris mercredi 9 mars auprès du député Olivier Dussopt.

Lancé il y a "trois, quatre semaines", ce groupe de soutien regroupe 60 députés, dont une trentaine se sont réunis pour un dîner de travail mardi soir à la questure autour de la question du pacte de compétitivité, en l'absence de Martine Aubry.

"Si elle était candidate, on serait très heureux", a expliqué le député de l'Ardèche, confirmant une information d'Europe 1.

Parmi ces soutiens figurent Marylise Lebranchu, François Brottes ou encore Alain Vidalies.

"On sera là pour la défendre quand quelqu'un passe la ligne rouge", a encore expliqué Olivier Dussopt.

"Il est assez normal que la première secrétaire soit candidate", a dit le député.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 08:00

 

Sur ces propos de Jean-Louis BIANCO, que dire ?  :  clairvoyant, comme toujours ! 

Si Martine Aubry était candidate, sur son maintien à la tête du parti j’ai l’impression qu’il y aurait beaucoup d’écoles ! Ca nous promettrait du sport.

Au vu des dérives dont peut se montrer capable le PS, hélas, une direction transitoire, et "impartiale" surtout (!!!), comme l'indique Jean-Louis, serait indispensable.

A ce propos, il est regrettable que le tout nouveau candidat aux primaires, François Hollande, ait déclaré sur France2 que Martine Aubry, si elle se portait candidate, pouvait continuer d’être 1ère secrétaire.

jean-louis-bianco---la-provence.jpg 

C’est parti pour la guerre des Chefs :

le PS a 13 mois pour perdre la Présidentielle …

par Jean-Louis BIANCO  -  sur son blog, le 31 mars 2011

 

 

Ce qui devait arriver arrive. C’est parti pour la guerre des chefs : Le PS a 13 mois pour perdre la Présidentielle. 

Un appel est lancé pour Martine Aubry, dont son bras droit, François Lamy "était" le premier signataire.

Il ne s’agirait pas d’un appel à candidature.

Si elle était candidate, il faudrait en tout cas organiser une direction transitoire collégiale et impartiale.


Je lance à mon tour un appel : qu’on arrête les appels.


Si la primaire doit tourner au concours de sondages et de petites phrases, nous sommes mal partis.
S’il y a des idées différentes, il faut le dire.

S’il y a des lignes différentes, il faut trancher.

Nous avons besoin d’un projet pour la France, pas d’un projet pour le PS. 

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 19:00

 

François HOLLANDE sera t-il accusé à son tour de diviser les socialistes, de "semer la pagaille", tout cela parce qu'il se présente aux primaires ? Des primaires ouvertes, "exemplaires et transparentes"  avec "beaucoup de candidats"  de "poids et de qualité" avait dit Martine AUBRY. 

 

C'est utile, les archives :

A la suite de l'annonce de candidature de Ségolène ROYAL le 29 novembre 2010,  très vite ce fut le retour des aboyeurs.

Dans un communiqué, l'inimitable Jack LANG déversait ainsi sa bile : 

"Pauvre Parti socialiste ! Le grand parti de Mitterrand, Blum et Jaurès est aujourd'hui la proie d'ambitions purement personnelles qui le déchirent et l'humilient.

Les prétendants s'étripent sans véritable vision et sans réel projet collectif. Tout cela est consternant".

 

Gérard COLLOMB se répandait en sarcasmes plus nuls les uns que les autres.

la sorcière au balai 

Bref, contrairement aux annonces de candidature de Manuel VALLS et d'Arnaud MONTEBOURG, qui n'avaient suscité aucun commentaire désobligeant, la décision de Ségolène ROYAL provoquait le même réflexe d'hostilité constaté maintes fois, toujours aussi stupide.   


Les médias avaient évidemment apporté leur propre touche, pour compléter ironiquement le lynchage. Voilà, c'était le retour de la pagaille ! Et on connaissait LA responsable.

Ca devait être forcément vrai, puisque Christophe Barbier le disait.

Mais pas que lui. En entrée de JT sur France 2, Elise Lucet annonçait la couleur :

"Ségolène Royal sème une jolie pagaille au PS"  !

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 15:00

 

Sans être "hollandais", la position exprimée il y a quelques semaines par un proche de F. HOLLANDE me convient tout à fait :

"Les primaires qui avaient été choisies par la direction du PS pour faire un choix en dehors des jeux d'appareils, doivent avoir le rôle qui leur était destiné, c'est-à-dire ouvrir un débat, permettre un choix et après, surtout, assurer le rassemblement"

 

C'est aussi ce que défend Ségolène ROYAL, alors que certains fossoyeurs du PS cherchent à dénaturer ces primaires.

Une différence toutefois entre Ségolène et François : il est indéniable que la victime des précédents "jeux d'appareil", c'est bien notre candidate !!! On a même donné un nom au jeu vedette : "TSS" !

Francois-Hollande.jpg 

Hollande : "J'ai décidé de présenter ma candidature

à l'élection présidentielle

Source : NOUVELOBS.COM  -  le 31 mars 2011 

 

C'est fait : l'ex-premier secrétaire du PS vient d'officialiser une candidature qui ne faisait guère de doute.

"François président!" Il faudra s'habituer à ces cris de militants socialistes, car cette fois ça y est, François Hollande est officiellement en campagne. L'ancien premier secrétaire du PS a annoncé solennellement sa candidature jeudi 31 mars, en début d'après-midi, dans un discours prononcé à Tulle.

"J'estime qu'il n'y a plus de temps à perdre. Il y a même urgence. Il faut à un moment qu'il y ait des idées et une incarnation du changement. C'est la raison pour laquelle ici, à Tulle, devant vous mes amis, j'ai décidé de présenter ma candidature à la présidentielle à travers la primaire du Parti socialiste", a-t-il lancé.

"C'est un moment exceptionnellement difficile pour notre pays. La gauche doit se situer à la hauteur des en jeux. Sinon, le pire est à craindre: l'extrémisme, la défiance, la résignation", a-t-il dit.

"La gauche doit être à la hauteur de la tâche qui lui est confiée. Elle doit dire la vérité et en même temps, elle doit lever une espérance, écrire une nouvelle page de notre histoire. Ouvrir une période de changement et de progrès et monter qu'un chemin est possible, que la France peut avancer", a ajouté l'ancien premier secrétaire du PS (1997 à 2008).

Réseau socialiste

Après plusieurs mois de campagne sur le terrain, au cours desquels il a notamment soigné son réseau socialiste, renforcé par des sondages qui montent lentement mais régulièrement, François Hollande se lance à son tour dans la compétition socialiste, après Manuel Valls, Ségolène Royal et Arnaud Montebourg. L'ancien premier secrétaire du PS (1997 à 2008) devait ensuite regagner Paris pour participer au journal de 20h de France 2.

Réélu un peu plus tôt à la tête du conseil général de la Corrèze, le député avait indiqué devant la presse qu'il voulait "ouvrir un nouveau temps pour la France". "Je veux ouvrir un nouveau temps pour la France, et la gauche en a la responsabilité", a affirmé François Hollande avant de pénétrer dans le conseil général de la Corrèze. "J'ai considéré que j'étais prêt", a-t-il expliqué. Pour lui, la France "doit regarder avec plus de confiance vers l'avenir et ne pas être prise par des débats dont on voit bien qu'ils divisent beaucoup plus qu'il ne rassemblent".

L'ex-premier secrétaire du PS entend mener campagne sur deux ou trois thèmes forts: offrir un avenir à la jeunesse, conclure "un pacte générationnel" et assurer une redistribution plus juste par une réforme de la fiscalité.

Une candidature "inutile" ?

Sa candidature n'est pas vue d'un très bon oeil à la direction du PS, où certains lui reprochent son bilan rue de Solférino et son "cavalier seul" depuis quelques mois. La première secrétaire du PS Martine Aubry, qui lui a succédé en 2008, entretient avec François Hollande des relations notoirement difficiles.

Certains lui reprochent aussi d'annoncer sa candidature quelques jours avant la présentation du projet PS, un rendez-vous important pour le parti et sa première secrétaire.

Les partisans de Dominique Strauss-Kahn, inquiets de voir François Hollande occuper le créneau idéologique de leur champion, répètent pour leur part à qui veut les entendre que sa candidature est "inutile" face à celle, non encore annoncée, du patron du FMI.
François Hollande a régulièrement répété qu'il irait jusqu'au bout, et que s'il concourrait aux primaires, c'était pour les "gagner", pas pour "y figurer ou négocier".

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 08:00

 

ca-chauffe-trop-a-l-UMP.jpg

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Humour - Dérision
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 15:00

logo-PS-invers-.jpg 

Ce billet rédigé par un camarade, militant  PS de Villeneuve d'Ascq (59), vient parfaitement compléter ma réaction sur les mauvaises décisions prises par les instances socialistes. Ici la fédération du Nord, mais est-elle la seule ? 

 

"Circulez, y’a rien à voter !"

Sur le blog de Robert Vanovermeir  -  le 30 mars 2011 

 

Les dirigeants de mon parti, le parti socialiste, réussissent encore à m’étonner, même après prés de quarante ans de fréquentation des arcanes de ce parti.

Ainsi ceux de la fédération du Nord viennent-ils de décider d’annuler le vote prévu ce soir pour la désignation du candidat socialiste à la présidence du Conseil Général au prétexte qu’il n’y a qu’un candidat.

J’avais, pour ma part, la ferme intention de voter pour celui-là.

Mais de quel droit ôter celui de s’exprimer par un vote blanc ou nul à celles et ceux des adhérents du parti qui l’auraient souhaité ?

Et surtout quel mépris des règles établies !

Lors de la désignation du candidat pour le canton de Villeneuve d'Ascq Nord, il n’y avait aussi eu qu’un candidat, après que "les instances" aient fait "ce qu’il fallait" pour amener l’autre candidate évoquée à se retirer. 

[ Oui Robert, j'ai suivi un peu les péripéties de ce feuilleton. Lamentable ]


Mais le vote avait bel et bien été maintenu.

 

Bien sûr, l’absence de vote ne changera au final rien, et on peut en effet penser que peu de militants se seraient déplacés pour ce qui ne pouvait être qu’un plébiscite.

 

Mais comment ne pas s’inquiéter de cette désinvolture avec les règles et de cette frilosité devant le vote des militants quand, dans le même temps, on a le sentiment que le parti socialiste tend à organiser les primaires "à-minima" , "petit bras" pourrait-on dire ?

 

[ Oui, je viens de voir ça. On n'est pas au bout de nos surprises !

Aucun doute : les bureaux de vote seront pleins à craquer, avec ça !!!

Mais j'y pense : ça sera annulé ... s'il n'y a qu'un seul candidat ! ]

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Refondation du PS
commenter cet article

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande