Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 14:00

 

Arrivée à Fort de France de Ségolène Royal. JT Martinique
envoyé par eric3362

Repost 0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 10:00

 

Voilà encore de quoi passionner ceux qui, à la rigueur, comptaient se déplacer dans les bureaux de vote !
J'ai l'impression que l'angle d'attaque de Vauzelle vient de son agacement suite à cette effervescence médiatique : des jours et des jours à commenter "la petite phrase de la femme d’un homme qui n’est même pas candidat" !
primaires ouvertes 68 pour cent
Ainsi, puisque ça flotte autour d'une hypothétique candidature aux primaires ... supprimons les primaires !!! Revenons au bon vieux temps de la désignation par l'appareil du parti, tonnerre de dieu !

AUTREMENT DIT : EN 2009 VOUS AVEZ EXPRIME MASSIVEMENT LE CHOIX DE PRIMAIRES, EN 2011 ON VA VOUS EXPLIQUER COMMENT VOUS EN PASSER !!!!!

 

 

Vauzelle appelle le PS à renoncer à des primaires "dévastatrices"

Source : NOUVELOBS.COM  -  le 20 février 2011 

 

L'ancien garde des Sceaux invite son parti à convoquer plutôt un "congrès extraordinaire" pour désigner son candidat.

Le président du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) et ancien ministre socialiste, Michel Vauzelle appelle, ce dimanche 20 février, son parti à renoncer à des primaires "dévastatrices", dans une interview au Journal du dimanche.

"Il faut que le PS soit le premier à faire le geste d'éliminer l'idée de ces primaires qui pourraient être dévastatrices", déclare l'ancien garde des Sceaux qui recommande de "convoquer un congrès extraordinaire". "A cette occasion, nous désignerons notre candidat comme cela s'est toujours fait au PS. Il faut que, dans le même temps, le PS demande une réunion des partis de gauche et écologistes pour discuter des bases d'un programme commun républicain et des modalités du choix d'un candidat unique de la gauche", poursuit-il.

 

"Cette bataille risque d'être fatale"

Selon le président de Paca, l'idée des primaires "était bonne, à condition qu'elle aboutisse à un candidat unique de la gauche, comme en 1981 (année de l'élection de François Mitterrand à l'Elysée, ndlr). Or ce n'est pas le cas. Cette bataille risque d'être fatale puisqu'elle va diviser non seulement la gauche, mais aussi le PS à la veille des élections". Michel Vauzelle se montre critique sur la frénésie médiatico-politique entourant la possible candidature de Dominique Strauss-Kahn aux primaires PS et la petite phrase lâchée il y a dix jours par Anne Sinclair.

"Nous sommes en train de décevoir la population"

Il regrette "cette peopolisation qui fait que l'on se retrouve pendant une semaine à commenter la petite phrase de la femme d'un homme qui n'est même pas candidat".

"Nous sommes en train de décevoir la population", prévient le député des Bouches-du-Rhône. "A ce niveau de dégradation de l’autorité et de l’image de l’Etat, ce n’est plus une affaire de droite ou de gauche, c’est l’affaire de tous les Républicains", ajoute-t-il, en appelant les citoyens à signer un appel lancé sur internet.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 09:00

banni-re-blog-J-L-Bianco.jpg

Sur le blog de Jean-Louis BIANCO  -  le 16 février 2011

 

Le pouvoir ne veut pas de la loi sur la transparence des sondages

 

La France est boulimique de sondages (trois études par jour !).

C’est d’autant plus préoccupant que les sondages sont de plus en plus utilisés comme moyen d’action politique et même de manipulation de l’opinion.

marionnette---le-parrain.png

C’est pourquoi la proposition de loi issue du rapport de deux sénateurs Hugues Portelli (UMP) et Jean-Pierre Sueur (PS) et visant à instaurer une plus grande transparence est bienvenue.

De quoi s’agit-il ? De publier l’ensemble des questions posées (et pas seulement une sélection), d’indiquer les marges d’erreur, de préciser l’identité de l’acheteur et du commanditaire (parfois caché), de rendre accessibles sur internet les "secrets de fabrication" des sondeurs, c’est à dire les méthodes utilisées pour corriger les résultats bruts.

Le gouvernement a décidé de s’opposer à cette proposition de loi, pourtant adoptée à l’unanimité par le Sénat. C’est ainsi que le pouvoir sarkozien prépare 2012.

Repost 0
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 08:00

bannière Lettre d'actualité de Ségolène

 

Chers amis, Chères amies,  
Nous vous prions de trouver ci-joint l'agenda des prochains déplacements de Ségolène ROYAL.
Par ailleurs, Ségolène ROYAL envoie régulièrement des messages sur twitter et compte sur vous pour les diffuser.
Il y a trois Universités Populaires Participatives en préparation : une sur la valeur travail, une sur la santé et une sur la justice.

Ne nous laissons pas distraire par le tintamarre médiatique.
Ségolène ROYAL continue son travail en direction des Français, sérieux et profond et elle compte sur vous pour le relayer.

Bien amicalement,
L'équipe de Ségolène ROYAL

 

20 au 25 février : Programme de travail en Martinique et en Guadeloupe

Dans le cadre de son programme de travail à la rencontre des Français Ségolène Royal se déplacera : en Martinique du 20 au mercredi 23 et en Guadeloupe du 23 au vendredi 25 . De nombreux thèmes de travail sont au programme de cette visite, thèmes qui rejoignent aussi ses priorités de Présidente de Région.

- La prévention des risques de catastrophes naturelles : après la tempête Xynthia dans la Région Poitou-Charentes et ses conséquences dramatiques , un échange avait été prévu sur la manière dont les départements ultra-marins anticipent les risques. Elle sera accompagnée d'élus du littoral de Charente-Maritime et de techniciens de la prévention des risques.

- Un volet économique et social avec notamment l’emploi des jeunes, la situation des familles et la visite de quartiers en rénovation urbaine

- La croissance verte et l’excellence environnementale en Guadeloupe, notamment autour de la filière solaire et de l’agriculture. Un partenariat sera conclu entre les Régions Guadeloupe et Poitou-Charentes

Ségolène Royal effectuera également à cette occasion des rencontres avec les acteurs politiques, économiques et associatifs de la Martinique et de la Guadeloupe.

 

Vendredi 4 mars, Loire-Atlantique : Réunion de travail et visite de terrain sur le handicap et la dépendance à l'invitation de Patrick Maréchal, président du conseil général. 

Samedi 5 mars, Deux-Sèvres :  Campagne des cantonales en Région Poitou-Charentes. 

Lundi 7 mars, Paris :  Université Populaire de Désirs d'Avenir sur la valeur travail. 

Jeudi 10 et vendredi 11 mars :  campagne des cantonales en Région Poitou-Charentes

Repost 0
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 08:00

homme-perdu-dans-l-ocean.jpg 

A l'occasion d'une réunion dans le cadre du G20 à Paris, dans l'agenda de DSK -- puisqu'il s'agit évidemment de lui (voyons !) -- on ne sait pas s'il va aller à la rencontre de ce qu'on appelle le peuple.

Les classes populaires plus précisément, celles dont le PS s'est éloigné (si-si, c'est une réalité) et qu'il espère reconquérir et convaincre pour 2012.

Cela m'étonnerai (je parle du contact de DSK avec ses concitoyens), "devoir de réserve" oblige (!!!)

Alors, événement kolosaal ou non-événement ? J'ai ma petite idée. 

 

"La France me manque"

Source : lavoixdunord.fr  -  le 19 février 2011

 

Comment ça, on me glisse dans l'oreillette que Dominique Strauss-Kahn est en France ? Quelle histoire ! On dirait que Charles Lindbergh vient d'atterrir au Bourget, que Michael Jordan va reprendre le basket, que Michael Jackson s'apprête à remonter sur scène. 

Alléluia, le messie est de retour !

Si l'on en croit l'effervescence politico-médiatique qui s'empare de la venue du président du Fonds monétaire international, ce week-end pour la réunion des ministres des Finances du G20, la campagne présidentielle de 2012 promet d'être exténuante. Cure de magnésium obligatoire.

Dominique Strauss-Kahn a probablement des choses passionnantes à nous dire mais, manque de chance, pas ce week-end ! Il est tenu au devoir de réserve.

Or, il fera le vingt heures de France 2 dimanche et sera dans les colonnes du Parisien lundi.

Chaque sortie, chaque formule seront analysées jusqu'au trente-sixième degré.

Premier aperçu hier après-midi après son entrevue avec les lecteurs du Parisien. Attendez, accrochez-vous bien, faites asseoir les cardiaques, planquez les enfants : « La France me manque, comme à n'importe quel expatrié. » La déclaration fracassante mérite évidemment d'être analysée sous toutes les coutures. Premièrement, on apprend que la France lui manque quand il affirme  : « La France me manque. » Incontestable. Ensuite, il se place à notre niveau avec la conjonction « comme ».

Comme dans du beurre, comme les doigts de la main, comme un poisson dans l'eau, voyez comme il se sent à l'aise avec nous. Comme qui dirait. «  N'importe quel » est du même tonneau, renvoyant à l'anonymat, au « on » qu'il veut rassembler et à qui il souhaite ressembler. Il en appelle enfin à la patrie. Car elle est en danger. « Un homme peut s'expatrier, mais il ne peut se dépatrier », écrivait Roger Martin du Gard. Bref, vous voyez bien que DSK sera candidat.

Depuis la petite phrase d'Anne Sinclair - « Je ne souhaite pas qu'il fasse un second mandat » -, les sondeurs, les commentateurs, ses adversaires et ses supporteurs sont devenus fous. « La gauche ultra caviar », dénonce Pierre Lellouche. « Plutôt la gauche couscous », rétorque Jean-Christophe Cambadélis. Christian Jacob, l'infime patron des députés UMP (il a repris le rôle éclairé de Frédéric Lefebvre), décroche le pompon républicain en évoquant DSK : « Ce n'est pas l'image de la France, l'image de la France rurale, l'image de la France des terroirs et des territoires, celle qu'on aime bien, celle à laquelle je suis attaché. » Encore bravo.

« Au risque de vous décevoir, il ne va rien se passer », promettait un de ses soutiens, Jean-Jacques Urvoas, avant la venue au G20 du patron du FMI. En attendant juillet et la déclaration des candidatures socialistes aux primaires, Dominique Strauss-Kahn se manque.

Comment ça, on me glisse dans l'oreillette que Dominique Strauss-Kahn est en France ?

Quelle histoire !

Repost 0
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 17:00

 

Vincent Peillon s'est exprimé dans les colonnes du journal Le Monde le 14 février. 

En tout début d'entretien, un sujet qui intéresse énormément les médias (les français, pas sûr !) : le devenir de l'imam de moins en moins caché, DSK.

Les réponses de Vincent Peillon ne laissent planer aucun doute : désormais, il soutient fermement la (non) candidature de DSK.

la girouette politique 

A propos du sus-nommé, le journaliste pose la question de "sa capacité à rassembler la gauche. Pour cela, Martine Aubry n’est-elle pas mieux placée ?" 

Réponse de V. Peillon (extrait) :

"Aujourd’hui, il semble être le mieux à même de rassembler largement la gauche au premier tour et au-delà au second. Quant au risque de non-report des électeurs de Jean-Luc Mélenchon et des communistes, je n’y crois pas".

 

D'autres, à gauche, ne sont pas de cet avis. J'en suis. 

 

Vincent Peillon a parfaitement le droit d'afficher ses préférences.

 

Ce qui est contestable, c'est la diffusion qu'il vient de faire de son interview, à travers le réseau constitué au lendemain du Congrès de Reims, "Espoir à Gauche".

C'est par cette voie que j'ai reçu un e-mail contenant l'entretien au Monde.

Nous sommes plusieurs à nous souvenir de sa tentative d'OPA sur la motion de Ségolène ROYAL, en récupérant au passage le fichier des signataires de la motion "E".

Ce qui lui permet , de façon très épisodique, de réveiller le "machin" et de diffuser ses propres messages au nom d'une nébuleuse portant toujours le nom d'Espoir à Gauche.


Il faut parler de feu-motion "E", d'ailleurs. Comme toutes les autres, elle a éclaté au gré des divers appétits de postes à responsabilité dans l'appareil du PS ou mandats électifs.

Un épisode (à Dijon) est là pour nous rappeler que Ségolène ROYAL n'avait pas tardé pour remettre les choses à leur place !

Ce qui lui valût quelques petites phrases assassines de la part de son ex-"camarade".

 

Bref, pour revenir à l'interview diffusé, c'est quand même très gonflé d'utiliser "Espoir à gauche", courant de Ségolène ROYAL et de ses soutiens d'alors, pour soutenir ... DSK !

 

Il fut un temps où Vincent Peillon dénonçait certaines pratiques détestables de quelques personnalités du PS, qu'il avait lui-même baptisé de "nuisibles", et auxquelles il semblait indiquer la direction de la sortie ! 

Il est évident qu'il a tout oublié de cette période et de ses bonnes paroles.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 12:00

 

Une mise au point sur les Primaires qu'il fallait faire.

Il y a eu bien des tentatives, des déclarations de responsables socialistes, ou supposés l'être, visant à vider  les primaires de leur substance. Surtout depuis fin novembre 2010,  depuis que Ségolène ROYAL, bousculant ce petit monde, avait annoncé qu'elle était candidate :

- ils ont  essayé de nous vendre la "primaire de confirmation", offerte généreusement aux électeurs de gauche après "leur" pré-sélection parmi "leurs" candidats incontournables

- ils ont espéré nous rouler dans la farine en concoctant un "pacte"  entre trois nominés.  En y incluant un temps Ségolène ROYAL ...

- ils ont tenté de nous imposer une certaine candidature comme une évidence, confortés par une avalanche de sondages. Avec des scores relevant d'une "hallucination collective", probablement.

 

Guillaume GAROT, porte-parole de Ségolène ROYAL : 

 

"On a besoin de clarté aujourd'hui.

Les candidats doivent donner rapidement le sens de leur démarche et dire quelles sont leurs intentions pour les mois qui viennent ...

Il faut sortir du feuilleton de certaines candidatures.

 

Ce qu'attendent fondamentalement les français aujourd'hui, c'est qu'on leur parle d'emploi des jeunes, pouvoir d'achat, éducation, et que là-dessus on soit capable de faire des propositions qui soient crédibles.

Et c'est vraiment ça le sens de la démarche de Ségolène ROYAL dans le cadre de ces primaires.

 

Ségolène ROYAL n'est pas candidate pour se retirer.

Il n'est pas question pour elle de renoncer

 

La primaire ne va pas se jouer uniquement auprès des "poids lourds" du PS, elle va surtout se jouer sur le terrain, auprès des français. 

 

Il faut un code de respect entre les candidats et entre les dirigeants socialistes."

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 10:00

 

Alors que la succession des "affaires" vient plomber la crédibilité d'un gouvernement et d'un président aux abois, la vidéo qui suit me paraît conduire à rire ... jaune. Ou à pleurer, au choix !

Il y a peu, c'était quoi déjà le fameux slogan des tunisiens et des égyptiens, à destination de leur  chef  d'Etat ???

 

 

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Humour - Dérision
commenter cet article
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 20:00

 

bannière Lettre d'actualité de Ségolène

 

Chers amis,

 

Veuillez trouver ci-dessous l'agenda prévisionnel de Ségolène Royal pour les Jeudi 17 février et vendredi 18 février:

 

Jeudi 17 février :

 Réunion de travail pour le lancement opérationnel du Pacte de solidarité pour l'emploi des jeunes en présence des chefs d'entreprise qui s'engagent pour la formation et l'emploi des jeunes (Ciments Lafarge, Scop Energie Team, Meubles Delias, SMACL, Reveillault Peintures, SODIP ...) – Centre de conférence de Poitiers (espace Toumaï - gare) à 18H30.

Vendredi 18 février :

Commission permanente de la Région Poitou-Charentes : chèque innovation régional, développement de l'apprentissage (pacte emploi jeunes), plans économie d'énergie "10 000 logements de retraités" et "8 000 logements sociaux", financement de la LGV sud Atlantique, Nuits Romanes 2011 - Maison de la Région à 14H30. 

Repost 0
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 18:00

MAM, papa, maman

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Humour - Dérision
commenter cet article

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande