Ségolène Royal a proposé vendredi soir sur France-3 un "moratoire sur la dette des ménages" pour le logement, qui permettrait aux personnes touchées par le chômage de suspendre le remboursement de leur emprunt immobilier ou le versement de leur loyer.

"Il y a une mesure immédiate, urgente et rapide à prendre, qui est le moratoire sur la dette des ménages", a déclaré l'ex-candidate socialiste à la présidentielle, affirmant qu'une mesure semblable avait été annoncée dans d'autres pays, dont les Etats-Unis et l'Allemagne.

"Il faudrait aujourd'hui (...) faire un moratoire sur la dette des ménages en ce qui concerne le logement pour que tous ceux qui sont frappés par le chômage et qui ne peuvent plus rembourser leurs traites, leur (...) emprunt pour le logement ou leur loyer, puissent continuer à vivre en toute sécurité", a plaidé Ségolène Royal.

Et de rappeler que "le gouvernement a annulé la dette des banques" et celle des "entreprises automobiles" en les "renflouant".