Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 12:00

"Aucun crime contre l'humanité ne doit passer à la trappe de l'Histoire"

Quelques photos de la cérémonie qui s'est déroulée
à DUNKERQUE le samedi 10 mai

 
Les interventions :
 

 
Repost 0
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 13:00
160 ans déjà que l'esclavage est aboli, depuis 3 ans Dunkerque fête la liberté
 
Cérémonie de Commémoration de l'abolition de l'esclavage

Samedi 10 MAI à partir de 11h30

Parvis des Droits de l'Homme C.U.D. Dunkerque

Hommage à Aimé Cesaire


La Liberté se
FÊTE et Toute la NUIT !!!
Ce samedi soir  dès 22h00, Soirée Afro-antillaise à la Salle de La Poudrière de Leffrinckoucke
Soirée jusqu'à 05h du matin.

FETE DE LA LIBERTE


ENTRÉE 10€ OPEN BAR jusqu'à 23H, soirée dansante 5h
"Coupes", Cocktails & Softs JUS DE GINGEMBRE, PUNCH COCO...

Jeudi 15 mai 20h au cinéma  Le Varlin  à Grande-Synthe :
Projection du film "Retour à Gorgée" suivi d'un débat animé par M. AYISSI de L'Université du Littoral, concert de Blues et dégustation de cuisine africaine et antillaise

infoline: 06 76 83 42 87

Email:
comitelibres59@voila.fr

http://comitelibres.over-blog.com
.

Repost 0
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 21:00

La presse et Chirac dans le collimateur de Sarkozy

Source : NOUVELOBS.COM  -  07.05.2008


Le président Nicolas Sarkozy s'en est pris, mercredi 7 mai, à son prédécesseur Jacques Chirac l'accusant "d'avoir mal gouverné la France" devant les parlementaires UMP réunis à l'Elysée, a déploré le député villepiniste Jean-Pierre Grand, qui assistait à la rencontre.

_______________________________________________

Mon humble avis : c'est vrai que Chirac a vraiment "mal gouverné la France" !

Tiens, par exemple : pourquoi avait-il choisi un ministre aussi nul, qui a sévi
au Budget, à l'Intérieur, à l’Economie et aux Finances ?????

C'est tout à fait ABRACADABRANTESQUE !!!

_______________________________________________________


Lors de ce déjeuner à l'Elysée, un an jour pour jour après la victoire de Nicolas Sarkozy, "Jacques Chirac et la presse en ont pris plein la gueule", a dit à la presse le député de l'Hérault.

"Je regrette que le président de la République ait été aussi dur avec son prédécesseur Jacques Chirac, c'est très injuste", a insisté Jean-Pierre Grand dans les couloirs du Palais-Bourbon.
"Au-delà de cela, ce n'était pas indispensable de parler de Clearstream, tout cela, on s'en serait bien passé", s'est-il indigné.

"Il a fait une charge très importante contre la presse en disant que dans un pays où il n'y a plus d'opposition, la presse s'attribue la fonction d'opposition", a poursuivi dans les couloirs de l'Assemblée nationale la députée UMP, Marie-Anne Montchamp.

Le Parisien, L'Express, l'AFP, Marianne...

Selon son collègue Benoist Apparu, le chef de l'Etat "ne comprend pas que Ségolène Royal, qui passe son temps à donner des leçons de morale à la terre entière, quand elle est condamnée, on n'en parle pas plus".

"Son message, c'était en gros: 'je ne suis pas aidé par la presse'. C'est classique", selon un autre participant à cette réception. Selon eux, il s'en est pris au Parisien, à L'Express et à l'AFP, incriminés dans le cadre de "l'affaire Royal".

Le président a aussi visé Marianne, dont la dernière "Une" titrait, sur une photo du président, "Putain 4 ans!", et accusé le Journal du Dimanche de ne pas avoir publié dans son édition papier un sondage plus positif que les autres sur sa récente intervention à la télévision, selon plusieurs témoignages.
Selon certains participants, Nicolas Sarkozy a également ironisé sur le fait que, malgré les "attaques" dont il fait l'objet dans la presse, il "fait vendre". "Quand je suis sur les couvertures, ça fait vendre. On a fait 76 bouquins sur moi".

Un "exercice de pédagogie" sur les réformes
Les députés UMP Philippe Gosselin et Hervé de Charette n'ont pas eu la même vision de la réunion que leur confrère villepiniste.
"C'était du bon Sarko", a jugé devant la presse Philippe Gosselin (Manche) à l'issue du déjeuner. "On a trouvé notre président bon, pugnace, dynamique. On a débattu largement" et "les fautes ont été avouées", a ajouté le député.
"Le président de la République a reconnu qu'il avait commis quelques erreurs" et "que son style et sa vie privée avaient pu perturber à certains moments", a poursuivi Philippe Gosselin. "Il faut qu'on le laisse tranquille sur sa vie privée, il y a eu l'avant, il faut maintenant aller de l'avant".

Tensions dans la majorité
Phillippe Gosselin a précisé que les interrogations des élus avaient porté sur "le rythme, la diversité, l'importance des réformes et sur le moment de les faire. On en est à une soixantaine de réformes. Ca peut perturber, y compris dans nos propres rangs", a convenu le député.
Celle qui pose le plus de problème dans les rangs des députés de la majorité concerne la Constitution. "J'ai exprimé l'idée que cette réforme, telle qu'elle se présente, posait à mes yeux un problème sérieux et créerait des tensions dans la majorité. Le président a défendu sa vision des choses", a affirmé Hervé de Charette (Maine-et-Loire).
262 députés de l'UMP ont répondu présent, selon l'Elysée, à l'invitation du président de la République.

Repost 0
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 08:00

        8 mai ...

Les combats de la Seconde Guerre mondiale sur le front européen cessèrent officiellement le 8 mai 1945 à 23:01, en application de la capitulation sans condition de l'Allemagne nazie.


            Vidéo de BARBARA : GÖTTINGEN (1968)


(WIKIPEDIA) Göttingen (en français Gœttingue ou Gottingue) est une ville d'Allemagne, dans le Land de Basse-Saxe, capitale du district du même nom. Elle se situe à mi-chemin entre Bonn et Berlin. Elle compte 121 000 habitants (2001), dont 24 000 étudiants.


(vous pouvez aussi voir sur YouTube ... Carla - Taratata, le 11.01.2007  ... mais bof ! pas beaucoup d'émotion ... on aime ou on n'aime pas !)
 

Faites que jamais ne revienne
Le temps du sang et de la haine
Car il y a des gens que j'aime
A Gottingen, à Gottingen
 

Repost 0
7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 20:00

Ce mercredi 7 mai, Ségolène ROYAL a rencontré  les lecteurs du Parisien / Aujourd'hui en France.

Un an après la victoire de Nicolas Sarkozy à la présidentielle, mais aussi un an après sa propre défaite, Ségolène ROYAL leur a confié ses craintes sur la situation politique et expliqué sa stratégie au sein du PS (voir le précédent billet).

Vidéo - Impressions des lecteurs ... 

Repost 0
7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 18:42
 

 
"Je ferai très bientôt une offre politique"

Source NOUVELOBS.COM  -  07.05.2008

 



Ségolène Royal explique sa stratégie au sein du PS dans une interview au Parisien, publiée ce mercredi 7 mai. "Je ferai très bientôt une offre politique", déclare la présidente de la région Poitou-Charentes, alors que son principal rival Bertrand Delanoë a présenté mardi un texte en vue du prochain congrès, intitulé "Clarté, courage, créativité : pour un grand congrès socialiste".

Nombre d'adhérents

A la question de savoir si elle allait prendre la tête du Parti socialiste, l'ex-candidate à la présidentielle répond qu'elle veut faire "les choses dans l'ordre".
"Lorsque je vous dirai si oui ou non je suis prête à assumer cette position de leadership, je le ferai en expliquant pourquoi, avec quelle vision et quel projet.

Ce sera fait de toute façon assez rapidement", explique-t-elle, "puisque les textes pour le congrès du PS doivent être déposés en juin".

Elle souhaite que le "leadership découle naturellement du vote des militants", dont elle veut augmenter le nombre. "Il faut que le PS compte plus d'adhérents", déclare-telle. "On avait promis il y a deux ans un PS à 700 000 adhérents. Il est très important que le PS devienne un parti très attractif".

Par ailleurs elle déplore que le PS ne soit pas rassemblé autour d'elle après l'élection présidentielle "pour mettre la dynamique de la campagne au service de la gauche", en reconstruisant "un nouveau corpus idéologique".



L'interview du Parisien sur  Le site Désirs d'Avenir

Repost 0
7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 15:22

Haut les coeurs !

 
Repost 0
7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 12:52



Les militants UMP l’attendaient hier dans la salle Gaveau à PARIS, à l’occasion du premier anniversaire de son élection, mais Nicolas Sarkozy n’est pas venu, à cause d’un " emploi du temps trop chargé " ...
.
Repost 0
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 12:00

VIDÉO : présentation de la campagne de communication par Razzy Hammadi,
secretaire national du PS à la riposte

1 an de Sarkozy, 1 an d'illusion, 1 an de régression

.

Repost 0
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 13:50





"A quoi sert Rama Yade?"

30.04.2008




La question se pose aujourd'hui avec d'autant plus d'acuité que la Secrétaire d'état aux Droits de L'Homme a annulé, une heure avant l'heure prévue, un rendez-vous qu'elle avait avec l'Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD).

Cette annulation est toute aussi cavalière qu'elle illustre avec pertinence le rôle secondaire de Rama Yade alors que Nicolas Sarkozy privilégie comme axe de politique internationale la diplomatie du tiroir-caisse. Cette annulation est aussi une insulte à tous les démocrates tunisiens, militants syndicalistes ou politiques, avocats, journalistes, qui subissent tous les jours la répression et l'autoritarisme du régime Ben Ali.

Rappelons que Madame Rama Yade nous a déjà habitués à des volte face inquiétants : exclue du voyage en Chine de Nicolas Sarkozy pour ne pas gêner les contrats commerciaux, elle a refusé de qualifier, sur France Inter, le régime chinois de dictature . Par ailleurs, elle n'a pu empêcher que l'on reçoive Mohammar Khadafi avec honneurs et tapis rouge.

Habituée des foucades et déclarations à l'emporte pièce, Rama Yade pourrait incarner le fait que les droits de l'homme ne sont pas une posture mais bien une valeur universelle qui ne varie pas en fonction des interlocuteurs ou des intérêts stratégiques et commerciaux de la France. Par ses silences forcés ou pas, elle fait chaque jour la preuve du contraire.

Le blog d'Aurélie FILIPPETTI  : 
ICI

Repost 0

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande