Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 13:00

insurges-libyens.jpg 

LIBYE : l'ONU devrait autoriser

des frappes aériennes

Source : LIBERATION.FR  -  le 17 mars 2011

 

Toutes les mesures nécessaires pour la protection des populations civiles, donc y compris des frappes aériennes, mais pas d’occupation au sol :

tel est en substance le projet de résolution poussé par Paris et Londres qui devrait être voté dès ce soir par le Conseil de Sécurité de l’Onu.

C’est un véritable tournant dans l’attitude de la communauté internationale alors même que les forces de Kadhafi se dirigent vers Benghazi, la capitale de l’insurrection. «Ce texte permet une action directe, immédiate et sans double clef» précise un diplomate français.

«Une coalition de volontaires» - en clair les forces françaises et britanniques avec la participation plutôt symbolique du Qatar et des Emirats - pourrait mener des frappes aériennes dans les heures suivant l’adoption du texte par une majorité des 15 membres du Conseil de Sécurité.

 

La Russie aurait finalement décidé de ne pas utiliser son droit de veto, le texte ayant intégré un appel à un cessez-le-feu immédiat. Pékin devrait s’abstenir mais ne veut pas rester isolé.

Le forcing de Paris a donc fini par payer.

Prise à contrepied par la révolution tunisienne, timorée face à celle qui a renversé Hosni Moubarak en Egypte, la diplomatie française se retrouve en pointe sur le dossier libyen afin d’empêcher un bain de sang.

Alain Juppé, le ministre des affaires étrangères est arrivé à New York pour appuyer le texte devant le Conseil. Le chef de l’Etat Nicolas Sarkozy a habilement saisi l’ampleur de la tragédie qui se jouait au delà de la Méditerranée, retrouvant un rôle semblable à celui qu’il avait joué dans la crise géorgienne.

Non sans quelques couac, à nouveau. Il fut le premier chef d’Etat européen à recevoir (à l’Elysée) des représentants du Conseil National de Transition, amenés par Bernard-Henri Levy. 

[ Ah bon, c'est le nouveau Ministre des Affaires Etrangères ??? ... la gueule de Juppé ! ]

 

L’annonce prématurée de la reconnaissance de cette instance comme seul gouvernement légitime de la Libye ainsi que l’évocation de possibles frappes aériennes avaient profondément irrité les Européens qui devaient se réunir le lendemain pour un sommet extraordinaire.

La réunion des ministres des affaires étrangères du G8 — les puissances les plus industrialisées — lundi et mardi n’a pas donné plus de résultats malgré l’engagement pris deux jours plus tôt par la Ligue Arabe en faveur d’une «zone d’exclusion aérienne».

Les Américains restaient réticents à s’engager dans une nouvelle aventure.

Mais l’acharnement du nouveau ministre des affaires étrangères a fini par donner des résultats. Même s’il est déjà bien tard pour renverser la situation sur le terrain.


"Acharnement du nouveau ministre des affaires étrangères" ... on peut quand même noter qu'en réalité c'est l'Elysée qui est à la manoeuvre, et qu'à sa prise de fonction début mars, Juppé était plus que "tiède" sur une intervention armée :

Il avait déclaré sur TF1 : une intervention militaire en Libye "mérite d'être regardée à deux fois" et pourrait être "extrêmement contre-productive".

Partager cet article

Repost0
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 10:00

 

Sidérant !

A la lumière des événements tragiques en Libye, la prestation télévisuelle que je rappelle  ci-après est encore plus révoltante.

C'était en novembre 2010. Au Grand Journal de Canal+ était interviewé Boris Boillon, qui était alors ambassadeur de France en Irak (il est désormais en poste en Tunisie). 

A l'approche de la révolution dans plusieurs pays du Maghreb, il n'hésitait pas à absoudre le dictateur libyen Kadhafi de tous ses petits défauts d'ancien terroriste ! 

Avec son visage de poupon ce représentant de la France nous expliquait, accompagnant ses dires d'un sourire d'ange, qu'il ne fallait pas se fier aux "idées reçues" :

 

 "Kadhafi a été un terroriste, il ne l'est plus, il a fait son autocritique. (...)

Dans sa vie on fait tous des erreurs et on a tous droit au rachat". 

 

Boillon défend Kadhafi (C+)

 

J'ai lu que ce personnage au visage avenant et aux idées visionnaires (!!!), on peut s'en rendre compte aujourd'hui, se qualifiait lui-même de "produit Sarko" .

On ne va pas le contredire sur ce point !

L'histoire ne dit pas si le dit Sarko -- ardent défenseur du peuple libyen et depuis longtemps grand pourfendeur de l'infâme dictateur Kadhafi -- va prochainement le destituer de son poste de haut fonctionnaire de la République !!!

Partager cet article

Repost0
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 10:00

logo-nucleaire.jpg 

 

QUAND SÉGOLÈNE ROYAL PRÔNAIT

50 % DE NUCLÉAIRE EN 2017

Source : LeMonde.fr  -  le 14 mars 2011


Interrogée par Le Monde.fr, Najat Vallaud-Belkacem, proche de Ségolène Royal, regrette que le débat ait lieu si tôt :

"Il y a une forme d'indécence à politiser aussi rapidement ce qui est d'abord une catastrophe humaine. Les Japonais pleurent leurs morts, faisons d'abord  preuve de solidarité.  Le moment viendra ensuite de demander des comptes au  gouvernement et de lui réclamer les règles minimales de transparence en la matière."

Sur le fond, l'élue, outre le "point sur le parc nucléaire français" et sa "sécurité", demande un "débat public sur cette question de société essentielle".


Le nucléaire a toujours été un élément de clivage fort entre le PS et les écologistes, et un sujet de débat chez les socialistes.

En 2007, Ségolène Royal avait, lors de la signature du "pacte écologique" de Nicolas Hulot, plaidé pour un changement de politique "significatif" :

"Je m’engage à augmenter la part des énergies renouvelables (avec un objectif de 20 % de la production primaire d’énergie en 2020), à réduire la dépendance aux énergies d’origine fossile et à ramener la part de l’électricité d’origine nucléaire à 50 % d’ici 2017."

 

Un choix plus précis que celui d'un autre candidat à la primaire PS d'alors, Dominique Strauss-Kahn, qui par exemple enjoignait à la France de "réussir le pari du post-nucléaire".


Mais, comme l'avait déploré la Fondation Nicolas-Hulot, l'objectif chiffré formulé par Ségolène Royal avait disparu de son pacte présidentiel. Des alliés du parti, dont Jean-Pierre Chevènement, et des élus avaient entretemps fait pression sur la candidate pour qu'elle adopte une position plus mesurée, avait rappelé Le Monde.

Le futur réacteur EPR avait lui aussi donné lieu à un couac : Ségolène Royal et le PS avaient plaidé pour l'arrêt de sa construction, alors qu'Arnaud Montebourg, à l'époque porte-parole de la candidate, estimait que le projet devait être maintenu.

Partager cet article

Repost0
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 18:00

S Royal, appelle à respecter un délai de décence

 

Débat sur le nucléaire :

pour Royal, il y a "un délai de décence"

Source : L'EXPRESS.fr  -  le 15 mars 2011

Ségolène Royal accuse les écologistes de récupération politique à l'approche des cantonales. Pour elle, l'heure est à la compassion. Le débat sur la place du nucléaire en France peut attendre.

[ formulation tendancieuse du journal ... passons ! ]

La présidente PS de la région Poitou-Charentes, Ségolène Royal, appelle à respecter "un délai de décence et de respect" face à la catastrophe au Japon, critiquant ceux qui "s'agitent" en France à l'approche des cantonales notamment pour réclamer un référendum sur le nucléaire.
"J'espère que ce n'est pas l'approche des élections cantonales qui explique que tout d'un coup tout le monde s'agite pour réclamer des référendums, pour faire ceci, pour faire cela", a déclaré Mme Royal lundi soir au micro de France Inter, en marge d'une réunion publique du PS à Châtellerault (Vienne).
La situation au Japon a relancé le débat en France sur l'énergie nucléaire, les écologistes réclamant l'organisation d'un référendum sur cette question.
"Je pense qu'il y a un délai de décence et de respect", a estimé la candidate aus primaires PS pour 2012.

"Il faudra que ce débat ait lieu bien évidemment, mais l'heure aujourd'hui est quand même à la solidarité avec les Japonais et au respect de ce qu'ils sont en train de subir", a-t-elle fait valoir.
"Lorsque les Japonais auront pu retrouver la garantie de la sécurité et de la paix, à ce moment-là, je vous donnerai mon avis sur le nucléaire", a-t-elle affirmé.
.
Passe d'armes sur Twitter
Delphine Batho, députée socialiste et proche de Ségolène Royal, s'est félicitée sur Twitter de la déclaration de l'ancienne candidate à l'élection présidentielle: "ne pas croire à la langue de bois du lobby nucléaire, ni céder à une récup' indécente des verts."
Immédiatement, Cécile Duflot lui a répondu: "ce qui est monstrueusement indécent madame ce sont ces propos. Les verts alertent sur le risque depuis 30 ans !!!!!!!". Le débat à gauche entre le PS et Europe Ecologie-Les Verts commencent bien.

Partager cet article

Repost0
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 17:00

 

"Je vous aime toutes et tous, la vie est belle" ! Malgré le combat politique, l'humain. 

Il y a quelques semaines, j'avais publié un billet, à partir d'un très bel article de Michèle DELAUNAY (Michèle qui sait de quoi elle parle quand il s'agit de la maladie et de la souffrance) :

Michèle DELAUNAY : le rouge panache du député PS Patrick ROY

J'ajoutais, par rapport à la mission du parlementaire : à une époque où il est très fréquent de souligner l'absentéisme des élus, je relève au passage que Patrick ROY se distingue depuis longtemps par une assiduité remarquable dans son mandat de député.

 

J’ai aussi le souvenir d’un intervention qu’il a faite un jour au Conseil fédéral PS à Lille : il soulignait l’importance pour un élu d’être présent le plus possible aux AG de la section dont il émane. C’est une question de respect pour les militants, qui ont choisi un jour de le désigner, pour une investiture politique (maire, député entre autres).
Il regrettait que ce réflexe, pour lui naturel, ne soit pas assez répandu.

Respect !

retour Patrick Roy   par Samuellegoff

 

"Je vous aime toutes et tous, la vie est belle"

Source : 20minutes.fr  -  le 15 mars 2011

 

Atteint d’un cancer du pancréas , le député socialiste Patrick Roy, en très mauvaise santé à la fin de l’année, a fait son grand retour à l’Assemblée nationale ce mardi.

Après avoir interpellé le gouvernement sur la place du "rock métal" et du "rap" en France, le député socialiste a lancé  : "Dès demain, je redeviens un opposant farouche, mais je vous le redis, je vous aime toutes et tous, la vie est belle".

En retour, il a eu le droit à une standing ovation de la part de ses collègues de tous bords.

Partager cet article

Repost0
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 20:00

 

- les déclarations de la députée UMP,

son explication "raccourcie" sur les bateaux pour les migrants ...


- les articles de la loi LOPPSI2

( Loi d'Orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure)

retoqués par le Conseil Constitutionnel


- le report du procès Chirac

 

Najat Belkacem face à Chantal Brunel dans "Revu...

par Leila-Agic

Partager cet article

Repost0
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 18:00

 

"Les partisans de la sortie du nucléaire

pourront défendre leur thèse en 2012"

Source : l'Express.fr  -  le 14 mars 2011

La crainte d'une catastrophe nucléaire au Japon ravive le débat sur l'utilisation de cette énergie en France. Si les écologistes réclament un référendum sur la question, le gouvernement refuse de rouvrir la discussion. Le zapping des matinales :

Partager cet article

Repost0
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 16:00

explosion-a-la-centrale-nucleaire-de-Fukushima.jpg

Jean-Louis BIANCO sur son blog - 14 mars 2011

"L’énergie nucléaire n’est pas à elle seule la solution"

 

Même si le risque de tsunami est évidemment minime en France, les terribles évènements au Japon doivent nous pousser à faire un état des lieux du parc nucléaire français.

Que faire ?

1/ Ouvrir l’autorité de sûreté nucléaire à des personnalités indépendantes et à des représentants écologistes.

2/ Être beaucoup plus volontariste dans la diminution de la part de l’énergie nucléaire.

Il est scandaleux que le gouvernement n’ait rien fait pour favoriser l’émergence d’une véritable filière industrielle pour les énergies renouvelables.

Au contraire, il est en train de tuer la filière photovoltaïque par une baisse brutale et non concertée des tarifs de rachat.


 

désastre au Japon, maisons rasées

 

Ségolène ROYAL (Facebook et Twitter  -  samedi 12 mars 2011) :

"Profonde solidarité envers le peuple japonais victime de cette effroyable catastrophe.

Que de malheur et  de détresse"

Partager cet article

Repost0
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 10:00

bannière Lettre d'actualité de Ségolène

 

Chers amis de Désirs d’Avenir,

Nous avons réuni, à Poitiers Jeudi 10 Mars , l’ensemble des acteurs de la filière solaire pour tenter de trouver des solutions et sauver l’activité photovoltaïque après les décisions négatives du gouvernement qui bloquent le développement de ce secteur d’avenir, gisement de croissance et d’emploi.

En réduisant de 20% le tarif de rachat de l’électricité photovoltaïque, ce sont 25.000 emplois qui sont menacés dans un avenir proche

Aujourd’hui, j’ai donc demandé à tous les professionnels, tous les élus de « tenir bon » et de ne pas se laisser gagner par le découragement.

Ils ont d’ailleurs tous salué cet engagement de la Région, à l’image de Thierry Lepercq, le PDG de Solaire Direct qui a souligné l’importance de trouver , dans une collectivité territoriale comme notre Région, une confiance dans ces activités innovantes et un accompagnement quotidien.

La Région Poitou-Charentes , qui a développé l’un des plans solaires les plus ambitieux d’Europe, a donc décidé d’agir concrètement pour soutenir cette filière menacée :


1) création d'un "fonds de résistance photovoltaïque" pour ceux qui ont arrêté ou sont tentés d'arrêter leur activité afin qu'ils puissent poursuivre l'installation de panneaux solaires dans l'année qui vient, avec des avances remboursables permettant de réduire sensiblement le manque à gagner.

2) création d’une Société d’Economie Mixte régionale d'ici l'été pour donner de la visibilité aux industriels et aux consommateurs avec un plan d'investissement ambitieux permettant d'atteindre 1000 MégaWatts en 2020.

L’objectif est de favoriser la fabrication française de panneaux et de stabiliser le prix de l'énergie produite, en le rapprochant du prix du marché.


3) mobilisation des crédits du Plan Energie Solaire Régional pour financer les premiers projets de cette Société d’Economie Mixte.


4) lancement d’un appel à projets industriels, efficaces et respectueux de l'environnement.

 

Nous avons également eu le plaisir d’écouter Corinne Lepage, députée Européenne, Avocate, spécialisée dans le droit de l’Environnement . A travers une vidéo, elle a qualifié de « gravissimes » les décisions de l’Etat en la matière, un Etat qu’elle a accusé d’avoir renié le Grenelle de l’Environnement.

Je partage parfaitement ce point de vue.

Il semble évident que l’Etat a décidé de couper les ailes à toute forme d’énergies renouvelables , dès lors qu’elle représenterait une menace pour les lobbies en tout genre.

Mais nous nous battons, en Poitou-Charentes et je souhaite que d’autres fonds de résistance photovoltaïques naissent dans tout le pays pour accomplir enfin la mutation énergétique dont la France et ses citoyens ont besoin.

En 2012, une autre politique sera mise en place dans ce domaine également.

Partager cet article

Repost0
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 09:00

 

Mia Electric - S. Royal vient soutenir le projet

par eric3362

 

Ségolène ROYAL, présidente socialiste de la région Poitou-Charentes, vient soutenir le projet industriel de sa région à travers la visite du stand "Mia".

La production en série de la citadine électrique débutera dans trois mois sur le site d'Heuliez.

 

Journal Sud-Ouest  -  le 10 mars 2011 : La Mia lancée en juin


Partager cet article

Repost0

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande