Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 19:00

Dans ce billet, n’attendez pas une analyse fine de la contribution présentée par Ségolène ROYAL à la Maison de la Chimie.

Si elle s’adressait aux français, tout naturellement puisque la consultation participative s’intitulait  "Comment le Congrès du PS peut-il être utile aux français", elle concernait aussi les militants PS, bien sûr.

C’est juste un billet d’humeur. Oh, pas bien méchant, mais quand même, je réagis à une partie de l’émission diffusée sur LCI hier matin : "Contributions, où va le PS ?"

Emission qui m’a semblé de bonne tenue globalement, mais …

D’abord,
je voudrais relever que les commentateurs ont mis en exergue la floraison des contributions générales (une quinzaine semble t-il) … en oubliant de dire que, pour le Congrès du MANS, les militants en avaient connus … 18 !!!

Avait-on entendu autant tous ces beaux discours et analyses sur la floraison des contributions, sur la guerre des chefs, sur la bataille des ambitions ? (elles existaient pourtant)

Beaucoup de contributions ? Est-ce bien raisonnable ? C’est le système actuel de préparation du Congrès qui le permet, et je dirais : de quel droit faudrait-il en limiter le nombre ? accorder un droit à certains et pas à d’autres ?
Nous verrons comment cela se traduira en terme de motions, le moment venu.

Passons rapidement
sur l’évocation du "retour de la dame en blanc", ça fait partie du folklore journalistique, un peu lassant, et bien superficiel.


Ensuite, et en rapport avec le titre du billet,
une commentatrice glisse (innocemment ?) :

"la réunion de Ségolène ROYAL a été
un véritable meeting"


    (jusque là, rien à redire … j’y étais, c’est vrai !)

et ajoute :

"Ses détracteurs diront que c’est
à nouveau le club des fans.

Un millier de supporters affrétés par bus"



OBJECTION, VOTRE HONNEUR !

Moi, je ne les ai pas vu ces bus ! Depuis (et pourtant je ne suis pas journaliste), j’ai pris mes renseignements auprès de camarades ayant fait partie de l’organisation : des bus fantômes, sans doute !

J’ai ouï dire – mais je ne le répèterai pas – que d’autres réunions de la semaine dernière ont été assorties de moyens de transports collectifs organisés par des sections ou des fédérations. Mais chuttt !

Donc, comme tous les camarades de notre collectif Grand Nord Avenir, j’ai fait le déplacement en voiture, à mes frais !!!

Beaucoup, comme moi, s’investissent dans leur engagement militant, leur soutien à Ségolène et à son groupe, et à sa démarche. Et toujours sur leurs propres deniers !

En 2007, certains d’entre nous se sont déplacés à VILLEPINTE, au Stade CHARLETY, à MELLE pour la fête de la Rose, à l’Université d’été du PS à LA ROCHELLE, et encore en bien d’autres occasions.

Et, n’en déplaise à ceux que l’on appelle les détracteurs (à juste titre, ils le sont), ce n’était pas "aux frais de la princesse" …

                                                  (c’est une expression, aucune allusion à Ségolène)

                   Alors, arrêtons là cette fable du fan-club en voyage organisé !

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 17:00

Samedi 28 juin 2008, à la Maison de la Chimie

François REBSAMEN :

Après les conquêtes au niveau local,
la reconquête idéologique au niveau national !

François REBSAMEN appelle au rassemblement pour mener 4 "révolutions" :

- mettre l'économie au service de l'Homme
- faire la révolution écologique
- mettre en place cet Etat préventif dont nous avons besoin (santé, solidarité)
- la révolution démocratique

 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 10:00

Samedi 28 juin 2008, à la Maison de la Chimie

Louis MERMAZ : Droits de l'Homme, défense des libertés

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 09:00


Partager cet article
Repost0
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 23:00

Samedi 28 juin 2008, à la Maison de la Chimie

Extrait de l'introduction de Ségolène ROYAL

Partager cet article
Repost0
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 13:00

Samedi 28 juin, à la Maison de la Chimie

Interview de militant(e)s socialistes
à la sortie de la présentation de la contribution de Ségolène ROYAL :
 





Intervention de Najat BELKACEM : "Je l'aime, ce parti !"

Partager cet article
Repost0
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 20:00


PARIS (AFP) -  "Il avait promis la rupture. La France subit une déchirure": Ségolène Royal, se voulant à la pointe du combat, a transformé samedi la présentation de sa contribution en vue du prochain congrès PS de Reims en "premier grand rassemblement contre la politique" de Nicolas Sarkozy.

Devant plus d'un millier de militants survoltés scandant son prénom, l'ancienne candidate à la présidentielle a évoqué "l'insupportable perspective" de la privatisation d'Areva et EDF. "Non, Nicolas Sarkozy, vous n'avez pas le droit de privatiser pour vos amis financiers, ceux que vous avez besoin de remercier pour leur connivence pendant la campagne présidentielle!", a-t-elle lancé.

"Vous n'avez pas le droit de donner à vos amis Bouygues, Bolloré, Lagardère, vous n'avez pas le droit de donner non seulement les médias mais vous n'avez pas le droit de donner le patrimoine énergétique des Français", a-t-elle martelé, vêtue d'un ensemble blanc et noir.

                (ma remarque : franchement, les couleurs de l'ensemble, ça a une importance ???)

Mme Royal a aussi fustigé à plusieurs reprises le "système prédateur de Nicolas Sarkozy", opposant la "France des Falcon" (avion fabriqué par Dassault, ndlr) à celle des salariés "au pouvoir d'achat confisqué".

Remerciant les "plus de 3.000" personnes "coauteurs de cette contribution" sur son site web, elle a appelé à un congrès "utile et serein" et décliné les sept "piliers" de son texte intitulé "combattre et proposer".

Le numéro deux du PS, François Rebsamen a résumé les "quatre révolutions du texte": "mettre l'économie au service de l'homme, faire la révolution écologique, mettre en place un Etat préventif et la révolution démocratique jusqu'au bout".

La contribution prône notamment une "révolution fiscale", avec prélèvement à la source et fusion de l'impôt sur le revenu et de la CSG ou encore la suppression des niches fiscales.

La présidente de Poitou-Charentes s'est aussi prononcée en faveur d'un mandat unique pour les parlementaires et a appelé à "repenser sans tabou" la sécurité sociale et à "bâtir un système de retraites transparent".

"Nous n'en pouvons plus des débats tabous, a lancé l'eurodéputé Vincent Peillon, nous n'en pouvons plus de lire le XXIe avec les lunettes du XXème quand ce ne sont pas celles du XIXème!"

Une douzaine d'intervenants -politiques ou de la société civile- se sont succédé à la tribune. Edouard Martin, délégué CFDT d'Arcelor-Mittal a fustigé Nicolas Sarkozy à Gandrange qui "a eu le culot de faire un coup médiatique sur notre désespérance".

Se voulant rassembleuse et consensuelle pour le PS, Ségolène Royal a assuré: "Vous n'entendrez de ma bouche aucune chose désagréable, polémique, aucune petite phrase. Je vois les choses, je les entends, je les subis". "J'ai beaucoup donné mais j'ai beaucoup reçu".

Elle a d'ailleurs invité les membres du PS "à nous rejoindre et à se rassembler. Ils seront les bienvenus le moment venu".

Mme Royal a également appelé à la rejoindre "les déçus du sarkozysme, tous les démocrates".

Se qualifiant de "régionaliste", elle lancé un appel à peine voilé aux barons locaux Gérard Collomb, Jean-Noël Guérini et Vincent Feltesse, et à leur contribution "très utile, respectable et de qualité".

Elle a cité Dickens et le penseur Friedrich Engels, coauteur avec Karl Marx du "Manifeste du parti communiste". "Aujourd'hui, une révolution est en cours. Je vous propose de la réussir ensemble. Voilà pourquoi nous devons fédérer, gagner", a-t-elle dit comme si elle souhaitait adresser un signe aux amis d'Olivier Besancenot, qui portaient sur les fonts baptismaux ce week-end leur "nouveau parti anticapitaliste".

Partager cet article
Repost0
28 juin 2008 6 28 /06 /juin /2008 01:00

Ce samedi 28 juin, je serai à PARIS avec plusieurs militants de notre équipe GRAND NORD AVENIR, toutes et tous contributeurs, co-auteurs de la contribution que va présenter Ségolène ROYAL :

 
Partager cet article
Repost0
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 19:00

Suite de mon billet relatif à la présentation à la presse, par Martine Aubry, de sa contribution en vue du congrès de novembre :

La presse relate que Martine Aubry était e
ntourée des premiers signataires de son texte, tous issus du Nord et du Pas-de-Calais.

Faut-il comprendre que tous les socialistes du 59 et du 62 ont travaillé sur cette contribution ?
Non, quand même ... certains étaient déjà partis en vacances !!!

Plus sérieusement, je relève dans les déclarations de Martine Aubry le passage suivant, où elle déplore l'absence de travail commun :

"Nous sommes tous socialistes, nous avons tous les mêmes valeurs.
Comme on ne le retrouve pas par du travail commun, on le trouve par des ambitions personnelles et des oppositions de personnes" ... "Les militants en ont ras-le-bol, les Français n'en parlons pas !"


              Pour ma part, je confirme : J'EN AI RAS-LE-BOL !!!

Ras-le-bol d'entendre parler, parler, parler ... de travail commun !
En parler, c'est bien. Mettre en pratique, c'est mieux.

Je pense que Martine Aubry, et tous les premiers signataires du texte Nord / Pas-de-Calais avec elle, ont en effet travaillé ensemble ... entre eux !!!

Mais ils ne sont pas à eux seuls LES MILITANTS DES DEUX FEDERATIONS !

Ils seraient incapables, je pense, de dire combien de sections PS, combien de militants ont contribué, de près ou de loin, à un atome du début du commencement d'une ligne !!!
On comprend mieux pourquoi certain(e)s ironisent sur la méthode participative ...

Mon témoignage : aucune mention de cette contribution dans ma section (Dunkerque)

                                                                       NOTRE expérience :
   A l'appel de Ségolène ROYAL, nous nous sommes investis à fond dans la consultation participative
                                                                 "Congrès utile et serein",
         nous avons contribué au TRAVAIL COLLECTIF organisé dans le cadre de l'équipe régionale :

 
                                  C'est toute la différence.
                            Entre des méthodes du passé ...
                  et celles de l'avenir, avec Ségolène ROYAL !

Partager cet article
Repost0
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 14:00

Le mercredi 25 juin, Martine Aubry a présenté à la presse sa contribution en vue du congrès de novembre. Entourée des premiers signataires de son texte, tous issus du Nord et du Pas-de-Calais, la maire de Lille a été interrogée à de très nombreuses reprises sur son parcours à venir au sein du PS.

"La question ne se pose pas comme ça", a-t-elle expliqué. "Ce que je souhaite c'est être dans cet exécutif resserré autour du premier ou de la première secrétaire pour défendre avec force la politique, la gauche et les Français".

A la question de savoir si elle pourrait donc travailler avec Laurent Fabius, Bertrand Delanoë ou Ségolène Royal au sein d'une majorité au PS :

Les deux premiers sont "des hommes d'une extrême qualité" ayant "une haute conception de la politique"



Quant à l'ancienne candidate à l'Elysée,

"c'est à elle qu'il faut poser la question (...)

Je ne fais pas la chasse"

                         ET VOILA ...
   ELLE NE PEUT PAS S'EN EMPECHER !!!

Partager cet article
Repost0

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande