Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 18:00
Najat VALLAUD-BELKACEM était à DIJON au début de ce mois, venue échanger sur les actions communes (Dijon / Lyon) en matière de Jeunesse.

Elle est allée également à la rencontre des militants socialistes pour débattre de l'avenir de leur parti.

Elle a expliqué sa vision du parti, et invité le PS à redevenir crédible pour 2012 :

"Ca fait toujours du bien de voir des gens dévoués, qui sont là parce qu'ils croient à des valeurs, qui ne sont pas dans le combat des chefs, des coqs ... qui n'ont rien de particulier à obtenir ... qui sont juste là pour que leurs idées avancent."

         BIEN VU, NAJAT ... DES MILITANTS, TOUT SIMPLEMENT !

Elle évoque la série de "petites phrases" lancées à la tête des uns et des autres :

"Il faut comprendre qu'on joue la crédibilité de notre parti aux yeux de l'opinion pubique, et sa capacité à devenir une alternative, et à revenir au pouvoir en 2012"


Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2008
commenter cet article
7 juin 2008 6 07 /06 /juin /2008 23:00

C'est terminé pour ce résumé de l'émission ...

Qui en dit long sur les manoeuvres d'appareil, les calculs divers et variés.


Je reviens donc sur le "terrain".

Pour moi qui me suis investi avec plusieurs camarades (du Nord, du Pas-de-Calais, de français en Belgique, de la région parisienne, de la Somme) depuis des semaines dans la démarche consultative, au sein de notre groupe "GRAND NORD AVENIR",

qui ai pu mesurer le travail militant que cela représente, dans un TRAVAIL COLLECTIF concret ... pas dans les phrases qui font de l'effet à la tribune, et qui ne concerne les militants que de loin, très loin,

je peux ici affirmer que notre démarche est sans doute la bonne, la seule qui permette aux adhérents du Parti Socialiste de s'impliquer réllement, au lieu de subir ... et suivre !

Avec notre travail de militant de base, NOUS avons construit une contribution, NOUS  avons affiné notre ligne politique, NOUS avons émis des propositions concrètes, crédibles, et NOUS l'espérons, utiles pour nos concitoyens.

Cette contribution "GRAND NORD AVENIR" (finalisée collectivement ce week-end) va donc alimenter, enrichir l'ensemble du travail conduit pour un Congrès utile et serein.

Au final, tous ceux qui partout en France auront adhéré à cette démarche, se retrouveront le 28 juin à PARIS, avec Ségolène ROYAL et son équipe, pour une présentation de la contribution générale. Et tous nous y aurons apporté notre part.

Je reviendrai plus tard sur cet événement.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2008
commenter cet article
7 juin 2008 6 07 /06 /juin /2008 20:00

La suite des différentes déclarations :

Le journaliste : "Vous nous annoncez une contribution Nord / Pas-de-Calais, avec Martine AUBRY ...

Gilles PARGNEAUX :
"Oui ... nous avons eu des réunions ..."

                                       ILS ONT BIEN DE LA CHANCE, PAS NOUS !

Guy DELCOURT intervient alors :
"Il ne faut pas donner l'impression aux militants que déjà tout est ficelé, que les militants n'ont plus rien à dire"

               Ah non, cette pensée ne nous avait même pas effleuré l'esprit !!!

Sur une contribution Nord / Pas-de-Calais, déjà un couac ? Il déclare :
"Le 1er secrétaire du Pas-de-Calais Serge Janquin n'a pas rendu compte de cette contribution à la fédé. D'abord, qu'il le fasse, et après nous en reparlerons"

                                                      Wouaah ! ça c'est de la concertation ! 

Gilles PARGNEAUX :
"En ce qui concerne le Nord, nous avons une décision collective. Le bureau fédéral de fin avril a décidé de cette contribution portée par la fédération du Nord."

              DANS LES (RARES) REUNIONS DE SECTION, ON VOUS L'A DIT ???

Plus tard, il déclare :
"Dans notre projet, nous devons parler aux classes populaires et moyennes."

                           ET AUX MILITANTS DU PS, CA SERAIT BIEN, NON ? 


Vous vous posez tous la question : et qu'a dit Marie-Noelle LIENEMANN ? Voici :


"Je ne suis pas d'accord pour aller faire la danse du ventre aux électeurs de M. BAYROU entre les deux tours des élections"

Ca inclut les municipales ???

"Je ne suis pas d'accord avec un parti qui deviendrait un parti de supporters, où on transforme des réunions pour causer, causer, et où on n'arbitre pas politiquement"



    
Contre la démocratie participative, Marie-Noelle et Martine, même combat !!!

                                                             Suite et fin au prochain numéro ...

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2008
commenter cet article
7 juin 2008 6 07 /06 /juin /2008 18:00

Sur France3 Région Nord / Pas-de-Calais ce jour, entre 11h30 et 12h, l'émission "La voix est libre" accueillait des personnalités PS de la région. Le sujet concernait évidemment le Congrès 2008.

Présents sur le plateau : Gilles PARGNEAUX, 1er secrétaire de la fédération du Nord / Yves DURAND, maire de Lomme / Guy DELCOURT, maire de Lens et Marie-Noelle LIENEMANN, députée européenne.

Présentés par les journalistes comme "soutien de", "se réclamant de " ...  (dans l'ordre) : Martine AUBRY, Martine AUBRY, Bertrand DELANOE et gauche du PS.

Voilà pour le décor. Pour les propos, je commencerai par la fin. Curieux, mais il y a une explication. Le journaliste termine l'émission par :
"Voilà, le PS dans toute sa diversité était sur notre plateau ..."

                            TOUTE sa diversité ... permettez-moi d'en douter !!!

Je passe aux différentes déclarations :

Gilles PARGNEAUX :
"Ne pas bruler les étapes ... nous sommes dans une période de contributions, que nous mettons en oeuvre, et en tous cas en ce qui NOUS concerne , ici avec Martine AUBRY ..."

                                                       QUI, "NOUS" ?
    Z'en avez entendu parler vous, simples militants du PS, dans vos sections ???

Le journaliste intervient : "Il y a quelques semaines, vous approuviez le lancement de la campagne de Ségolène ROYAL, comme 11 autres patrons de fédé. Maintenant, on ne vous entend plus parler que de Martine AUBRY ..."


Gilles PARGNEAUX :
"Non, non ! J'étais d'accord pour la mise en place de la consultation des militants ... mais je lui avais indiqué qu'il ne fallait pas confondre un congrès du PS avec une élection présidentielle."

        IL NOUS EMBROUILLE, LA !
    C'EST QUOI, SON ARGUMENT ?

ET LA CONSULTATION DES MILITANTS,
               IL EN A FAIT QUOI ?
  


Le journaliste : La région a quand même lâché ROYAL, soyons clair ?"

Gilles PARGNEAUX : "Effectivement, la région ne soutient pas Ségolène ROYAL dans sa démarche"

              LA REGION, C'EST QUI ? LUI, DURAND, AUBRY, etc ...  ET PUIS ?
              VOUS N'HABITEZ PAS LA REGION VOUS, ADHERENTS DE BASE ?
                                    IL EST OU, LE "TRAVAIL COLLECTIF" ?
            C'EST RIEN, ON VOUS APPELLERA POUR TRACTER OU POUR COLLER ...  CA SUFFIRA !

                                                             Suite au prochain numéro ...

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2008
commenter cet article
7 juin 2008 6 07 /06 /juin /2008 15:00


Interview de JP MIGNARD  (Marianne, le 7 juin 2008)

Jean-Pierre MIGNARD, président de Désirs d'avenir, revient sur la vidéo de François Hollande et Jean-Paul Huchon discutant sur le banc de touche d'un match de foot.

Selon lui, François Hollande participe aussi à la diabolisation de Ségolène ROYAL.


Marianne2.fr : Dans une vidéo, François Hollande s'inquiète de la diabolisation de Ségolène ROYAL et prévient : "Elle va dire : puisque vous ne voulez pas de moi, alors je vais me présenter ailleurs. Il y a un risque. Si tu dis, elle n'est pas des nôtres, on se retrouve avec deux candidats pour les élections, c'est de la folie". Partagez-vous ce raisonnement ?

Jean-Pierre Mignard : Supposer ainsi que Ségolène ROYAL pourrait présenter sa candidature contre le candidat officiel du PS, c'est encore insinuer qu'elle n'est pas de la maison. François Hollande, par ses conseils, participe à la diabolisation, ce qu'il prétend éviter.

L'élection présidentielle, dans la Vème République, n'est pas l'affaire des partis. Si le système des primaires s'impose pour la désignation d'un candidat commun de la gauche, quel principe supérieur justifierait que le PS présente un candidat unique ?
 

Ségolène ROYAL a construit la théorie de la démocratie participative. Elle défend le principe d'un projet collectif bâti sur une communauté humaine. Elle n'a jamais prétendu être la femme providentielle, seule face au peuple.

Cette "collectivité humaine", cela peut être votre club Désirs d'avenir, que vous veillez à maintenir en activité ?
 

Désirs d'avenir est une communauté humaine qui n'a d'autre vocation que de se fondre dans le grand parti socialiste rénové.

Autrement dit, si le PS ne se rénove pas, Ségolène ROYAL ne saurait exclure de représenter Désirs d'avenir à la présidentielle ?
 

Seul l'usage de procédés ignobles, contraires à toute éthique démocratique, justifierait une candidature extérieure. En l'état, le PS est tout sauf ignoble et il n'y a pas de violation majeure de l'éthique démocratique.

C'est un constat et un avertissement ?
 

A vous de voir ...
                                                ---------------------------------------------------------------------------------

J'ajouterai juste ceci :

Pour le Congrès 2008, hormis la consultation lancée par Ségolène ROYAL il y a deux mois, que se passe t-il au PS, dans les sections ? En matière de démocratie, on peut mieux faire !

Violation ou non violation (majeure ou pas), l'insuffisance de consultation des militants de base me laisse sceptique sur le supposé "travail collectif" dans cette phase des contributions !

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2008
commenter cet article
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 20:00

Très assidu dans la visite des blogs, j'ai pu lire il y a une quinzaine de jours un commentaire écrit en réaction au soutien de plusieurs secrétaires fédéraux du PS à la démarche de Ségolène ROYAL, appelant les militants et sympathisants à contribuer, à participer activement dans cette phase préparatoire au Congrès.

Ce commentaire concernait particulièrement la fédération du NORD, puisque Gilles PARGNEAUX, 1er secrétaire fédéral, est (était ?) l'un des co-auteurs du texte lançant la démarche.
Une information ayant été diffusée sur le "ralliement" de la fédération du Nord à Ségolène ROYAL, cela avait provoqué le courroux de cette ségophobe patentée :

"Si l'info est vraie, comment un premier secrétaire fédéral, qui a le droit d'avoir un avis personnel, peut-il engager l'ensemble des militants pour 'son' candidat ?"

C'est pas faux !!!   (même remarque au niveau local, d'ailleurs)


...Mais voilà, ce même premier secrétaire fédéral vient de déclarer (source LIBERATION, le 06.06.2008):

"Que la fédé du Nord soit avec Martine Aubry et Martine Aubry avec la fédé du Nord ne doit pas étonner. Il serait absurde qu’on ne soit pas ensemble sur une contribution."




Alors là, conclusion ?



Conclusion, je suis d'accord :



""Si l'info est vraie, comment un premier secrétaire fédéral, qui a le droit d'avoir un avis personnel, peut-il engager l'ensemble des militants pour 'sa' candidate ?"

Comme quoi, au PS, on peut quelquefois tomber d'accord !!!

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2008
commenter cet article
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 12:00


Communiqué de

Najat Vallaud-Belkacem,

Adjointe au Maire de Lyon, Conseillère Nationale du PS

Lundi 2 juin 2008
 

 

"Préserver la liberté de parole dans nos débats" 



La réunion des Reconstructeurs qui s’est tenue ce dimanche avait la noble ambition d’apporter une contribution nouvelle au débat d’idées qui s’engage au sein du Parti Socialiste. Je serai toujours la première à saluer de telles démarches.

L’expérience et la qualité des personnes présentes m’avaient laissé espérer que le débat, enfin, allait s’élever au-dessus des mesquineries personnelles pour atteindre une certaine dignité d’intention, une certaine hauteur intellectuelle.

Je constate avec déception qu’une fois de plus, certaines déclarations n’étaient rien d’autre que des flèches décochées contre Ségolène ROYAL, ses arguments, ses idées, ses mots, sa méthode.

Une attitude trop souvent répétée qui est à mon sens profondément destructrice pour l’avenir de notre parti et la reconstruction idéologique de la gauche française.

Je regrette en particulier le mépris si souvent exprimé envers la démocratie participative qui constitue pourtant un progrès essentiel dans les liens de confiance que nous essayons tous de construire avec nos concitoyens.

Ce n’est pas faire preuve de faiblesse ou manquer de vision politique, en effet, que d’inviter à la réflexion collective l’ensemble de celles et de ceux qui se sentent concernés par l’avenir de notre parti. Bien au contraire.

C’est tout simplement écouter la voix de ces milliers de citoyens qui refusent l’allégeance à un clan comme préalable au droit de prendre la parole.

Le débat d’idées dont nous avons besoin ne peut se passer de cette liberté.

J’espère sincèrement que chacun, au Parti Socialiste, comprendra que la démocratie participative ne relève pas d’une stratégie de conquête, mais du respect d’un principe démocratique élémentaire.

Pour un socialisme vraiment moderne, libérons la parole au lieu de la confisquer !

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2008
commenter cet article
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 09:00

Comme vous avez pu le lire sur ce blog, avec quelques amis de notre territoire dunkerquois et avec des camarades de la région Nord / Pas-de-Calais / Français de Belgique, un travail collectif est mené dans le cadre de la préparation du Congrès PS.

Appeler au travail collectif, comme le font plusieurs personnalités, ne suffit pas s'il n'y a pas un cadre précis, une pratique et une organisation mise en place, destinée à  faire s'exprimer les militants.

Nous avons décidé de travailler dans cet état d'esprit, en nous inscrivant dans la démarche lancée début avril par Ségolène ROYAL et ses soutiens (10 thèmes de réflexion proposés).

Nous désirez participer ? Nous vous invitons à venir nous rejoindre

à DUNKERQUE, le jeudi 5 JUIN à 18h30
 
au 34 place Jean BART  (Le Milord)
 
 
L'ordre du jour proposé est le suivant :

- résumé sur le travail en cours
- synthèse et discussion sur le thème d'un des ateliers "Rapports avec l'entreprise"
"Il faut pousser l’agilité des entreprises, le goût du risque et l’esprit d’entreprendre, tout en améliorant la situation des salariés et leurs sécurités sociales. Avec quel compromis ?"     +    "Il faut rééquilibrer le rapport de force entre le travail et le capital par une meilleure répartition du profit. Quels contre-pouvoirs dans l'entreprise?"
 
- quel parti voulons-nous ?    (thème proposé : "Le Parti socialiste doit intégrer toutes les nouvelles formes de militantisme et d’engagement citoyen, ainsi que les réussites du travail des élus locaux. Il doit aussi décider efficacement, avec le sens de la discipline collective. Quelles nouvelles règles communes pour y parvenir sereinement ?)
 
- quels thèmes de travail pourraient être repris dans de futurs ateliers participatifs ? En effet, nous envisageons d'autres réunions dans les prochaines semaines, en des lieux différents à convenir ...
 
En espérant vous retrouvez jeudi soir ... bien cordialement.
Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2008
commenter cet article
3 juin 2008 2 03 /06 /juin /2008 21:30
Le samedi 31 mai s'est tenue à HALLUIN la réunion de synthèse sur les ateliers, mis en place lors de la réunion des militants "GRAND-NORD" du 26 avril à ARRAS.
 
Venus du Nord, du Pas-de-Calais et de Belgique, les animateurs de notre groupe régional ont abordé deux points principaux :
1- L'état d'avancement des ateliers et la production de premières synthèses
2- Le process de rédaction de notre contribution "Grand Nord"

 

1 - Les ateliers :  
Plusieurs textes ont été produits sur les thèmes :

- Europe et Dialogue Nord/Sud
- nouveaux rapports au sein de l'entreprise
- diversité et égalité des chances
- fonctionnement du Parti Socialiste - "Oui au rebond !"

Des textes complémentaires tels que la note sur
l'agriculture seront incorporés.

Dans la discussion, des références aux textes d'UTOPIA, ou de Larrouturou ont également été cités comme sources possibles à analyser. Des convergences peuvent exister.

 
2- Le process de rédaction finale a été décidé comme suit :
Le coordinateur de l'opération (Philippe) a centralisé tous les textes reçus et va proposer pour mercredi soir une 1ére version de contribution, articulé de la manière suivante :
 
* 20 lignes qui fixent la ligne politique et l'orientation que nous souhaitons pour le PS au Congrès de REIMS

* 5 à 6 propositions FORTES , IDENTIFIANTES, pour incarner notre Démarche Militante

* Notre texte commun sur les 4 thèmes qui émergent de nos travaux

* Une conclusion, qui fixe un cap : un parti sûr de lui, un parti qui a une vraie ligne politique, innovante et pragmatique sans exclure une part d'utopie, un parti qui REPRESENTE la société française dans sa diversité, qui entend développer une SOLIDARITE ACTIVE dans un cadre économique/social rénové, avec des institutions sociales, economiques et politiques plus démocratiques et citoyennes.

 
En appui de cette synthése de 5 pages maximum, les textes de nos camarades ayant travaillé en atelier seront publiés en intégralité, avec leurs signatures.
 
La synthèse sera elle-même signée idéalement de tous les contributrices et contributeurs + des membres du comité de lancement Grand Nord Avenir.
 
L'ensemble de ces travaux donnera lieu à des échanges en fin de semaine, entre tous les animateurs de notre groupe régional, afin de convenir des dernières modifications.

LE 7 JUIN MATIN : ENVOI DE NOTRE CONTRIBUTION
 
   
Ayant participé activement à ce travail collectif, je me dois de souligner
l'engagement et la qualité du travail de tous les camarades,
contributrices et contributeurs dans cette démarche "participative"
(non, ce n'est pas un gros mot !!!)
Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2008
commenter cet article
3 juin 2008 2 03 /06 /juin /2008 14:00


       "COMMENT LE CONGRES DU PS
   PEUT-IL ETRE UTILE AUX FRANCAIS"



De précédents billets sur ce blog ont relaté la constitution du groupe de militants "GRAND NORD", et le lancement de la démarche initiée par Ségolène ROYAL. Le 16 mai j'annonçais la mise en route d'un atelier sur les "questions 4 et 5" :
 


4 - Il faut pousser l’agilité des entreprises, le goût du risque et l’esprit d’entreprendre, tout en améliorant la situation des salariés et leurs sécurités sociales. Avec quel compromis ?

5 - Il faut rééquilibrer le rapport de force entre le travail et le capital par une meilleure répartition du profit. Quels contre-pouvoirs dans l’entreprise ?


Localement, notre groupe de dunkerquois s'est mis au travail. Merci aux trois amis qui ont participé à cet atelier que j'ai eu le plaisir d'animer : Marie-André ( médecin du Travail), Jean-Luc, Alain (syndicalise comme moi).

De par sa composition, le groupe a travaillé essentiellement sur la situation des salariés, sur les rapports à l'entreprise.

Bien conscients que nous ne pouvions pas explorer la totalité du sujet, nous avons sélectionné, puis développé les thèmes suivants :

- agilité, réactivité, mais sans un laisser-faire débridé néfaste à la vie des salariés ... accroissement des effets intolérables de la "souffrance au travail" 

- implication des salariés plus forte dans la vie de leur entreprise, nécessitant que s'établisse un meilleur climat de confiance en l'entreprise

- les propositions possibles concernant les dispositifs de participation et d'intéressement au profit des salariés

- la nécessaire rénovation du dialogue social, le développement d'un syndicalisme plus représentatif et plus efficace

Vous trouverez dans "Pages permanentes" le texte qui servira à alimenter la contribution GRAND-NORD, en 3 parties :
 
                             1) Intro / La santé des salariés au travail / La durée du travail ...

                             2) Pour une meilleure répartition du profit dans les entreprises /
                                    La participation des salariés à la gestion des entreprises

               3) Le syndicalisme comme autre pouvoir - Comment sortir du marasme actuel ?

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2008
commenter cet article

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande