Eh oui, ne soyez pas surpris, on vous a souvent parlé de la pression des lobbies sur les députés, des chocolats envoyés pour Noël et des pressions pour faire passer tel ou tel amendement, mais il y a aussi les cadeaux de l'Elysée !
 
Je ne voudrais pas donner l'impression d'avoir mauvais esprit, mais franchement, les nouveaux conseillers en communication, qui ont fait payer 4.3 millions d'euros pour une campagne publicitaire chargée de convaincre les Français que, pour leur pouvoir d'achat, il leur suffit "d'attendre", cela me semble au mieux cher payé, au pire indécent.
 
Mais le service de communication présidentiel a encore frappé aujourd'hui :pour marquer le début de la Présidence française et tenter de faire oublier l'absence totale de projet précis du gouvernement pour relancer l'Europe après le non irlandais - et de volonté de faire de la question sociale et de la politique industrielle des piliers de la présidence française, le Président a envoyé à tous les parlementaires un "joli" cadeau.
 
Il s'agit d'une petite mallette noire, dessiné par Philippe Starck, et à l'intérieur de laquelle nous trouvons : un stylo, un carnet, une trousse, un étui pour chemise et/ou ordinateur portable, et enfin... une cravate !
 
Une cravate pour tous les parlementaires, hommes (pour qui elle est obligatoire dans l'enceinte de l'hémicycle) et femmes, dont visiblement le Président de la République a oublié l'existence au Parlement.
 
Cela nous a beaucoup agacées, les 18,5% de femmes députées, tant cela dénote la phallocratie rampante dans le monde politique, mais presque plus encore pour l'argent dépensé.
 
Ce n'est pas comme cela que la France relancera l'Europe, ni ne fera oublier qu'elle est l'un des plus mauvais élèves en matière de parité en politique ....