Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 11:00

urne--lectorale.jpg 

            Le site du PS dédié aux listes électorales  :  ICI

 

Elections 2012 : plus qu'un mois pour s'inscrire sur les listes

Source : L'EXPRESS.fr  -  le 30 novembre 2011

 

Les Français qui veulent voter aux élections présidentielle et législatives de 2012 n'ont plus qu'un mois, jusqu'au samedi 31 décembre, pour s'inscrire sur les listes électorales, et des centaines de milliers d'entre eux vont le faire d'ici là, selon les spécialistes.

A l'approche de cette échéance, associations et partis politiques s'activent pour inciter les électeurs potentiels à faire les démarches nécessaires auprès de la mairie de leur domicile - ou à s'inscrire en ligne, une innovation - et rejoindre les 43,2 millions de personnes déjà inscrites.

L'inscription sur les listes est obligatoire, selon le code électoral. Mais le défaut d'inscription n'est assorti d'aucune sanction. Entre deux et cinq millions de personnes, selon les sources, ne seraient pas inscrites, soit par oubli, négligence - suite à un déménagement par exemple -, soit par choix.

C'est dans le dernier mois de l'année précédant le scrutin qu'affluent les demandes d'inscription. En 2010, plus de deux demandes sur dix ont été déposées entre le 20 et le 31 décembre, selon l'Insee.

Le 31 décembre tombant cette année un samedi, le ministère de l'Intérieur invite les mairies à assurer une permanence d'au moins deux heures ce jour-là.

Juste avant la présidentielle de 2007, le mouvement avait été très significatif: près de 1,4 million de personnes figuraient pour la première fois sur les listes, soit 3,4% du corps électoral, a recensé l'Insee. Outre les inscriptions automatiques des jeunes ayant atteint l'âge de 18 ans en 2006, 830.000 électeurs avaient fait eux-mêmes la démarche d'aller s'inscrire en mairie.

Pour 2012, "le nombre d'inscriptions sera vraisemblablement deux à trois plus important à l'automne 2011 (qu'en 2010, ndr) et pourrait atteindre cinq millions", y compris les réinscriptions consécutives à un changement de domicile, estime l'Insee.

Se déplacer en mairie n'est pas indispensable partout. Le site internet mon.service-public.fr offre la possibilité de s'inscrire en ligne, à condition de fournir des justificatifs numérisés (carte d'identité et preuve du domicile) et que la commune de résidence se soit associée à l'opération.

En principe, depuis 1997, tous les jeunes Français sont automatiquement inscrits à l'âge de 18 ans, grâce au recensement lors de la Journée Défense et Citoyenneté (JDC) à laquelle ils sont astreints. Mais 15% des jeunes passent au travers de cette procédure automatique.

Quant aux jeunes qui atteindront 18 ans d'ici la veille du 1er tour (22 avril pour la présidentielle, 10 juin pour les législatives), ils seront inscrits d'office.

Selon un sondage récent de l'Ifop pour une association de jeunesse, 75% des jeunes qui ne sont pas inscrits comptent faire le nécessaire (39% "certainement", 36% "probablement").

Pour le moment en tout cas, ce n'est pas l'affluence dans les mairies. Pour chacun des mois de septembre, octobre et novembre, à peine plus de 2.000 inscriptions à Lille, par exemple (contre 13.665 en décembre 2006).

A Paris, "le service des inscriptions n'a pas constaté de subite accélération. Tout va se jouer en décembre".

Pas d'engouement non plus à Clichy-sous-Bois, malgré l'appel du collectif ACLEFEU, lancé par Jamel Debbouze, Grand Corps Malade ou le rappeur La Fouine.

Au plan national, l'association Civisme et démocratie (Cidem), en partenariat avec le ministère de l'Intérieur, édite affiches et dépliants. Le PS a ouvert un site dédié. Marine Le Pen (Front national) a enregistré une vidéo spécifique.

.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Législatives 2012
commenter cet article
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 18:00

 

  Voici le texte diffusé aux adhérents PS de la 14ème circonscription du Nord,

à l'approche du vote en section le jeudi 1er décembre :

profession-de-foi---1.jpgprofession-de-foi---2.jpgprofession-de-foi---3.jpgprofession-de-foi---4.jpg

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Législatives 2012
commenter cet article
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 17:00

 

Avec  la géographie de la nouvelle 14ème circonscription (en vert), nous avons un territoire très diversifié, rassemblant d’une part d’importantes zones rurales, et d’autre part  des zones urbaines, des zones balnéaires, et de grands secteurs industriels et portuaires : 

 

Circonscriptions 2012 - Nord - 14ème

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Législatives 2012
commenter cet article
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 15:00

Candidatures 14ème - article La Voix du Nord

Avec Odile LESAGE, nous avons fait campagne commune en 2006-2007 au moment de la présidentielle, puis en 2008 au moment du Congrès.

Nous avons aussi travaillé ensemble lors des européennes, et lors d'autres élections dans lesquelles elle était candidate : législatives en 2007, régionales en 2010, cantonales en 2011.

C'est donc très logiquement que nous partons ensemble dans cette compétition interne.

Dans la constitution des "tickets", même si la parité n'était pas obligatoire, nous l'avons considéré comme incontournable.

Au Congrès de Reims, novembre 2008

Odile et Daniel à Reims - nov 2008 - m

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Législatives 2012
commenter cet article
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 12:00

najat---lemonde.jpg 

La porte-parole de François Hollande

refuse un parachute du PS

Source : LePoint.fr  -  le 18 novembre 2011

 

Najat Vallaud-Belkacem sera candidate aux législatives à Lyon, dans l'ex-fief de Raymond Barre aujourd'hui tenu par l'UMP Dominique Perben. 

En ces temps d'investiture pour les législatives de juin 2012, où la pratique du parachute passe pour une discipline olympique, la décision de Najat Vallaud-Belkacem pourrait bien faire figure d'exception. Le PS lui proposait une circonscription réputée imperdable, la 6e du Rhône, située dans Villeurbanne. Mais la toute nouvelle porte-parole de François Hollande a annoncé, lundi, à la commission électorale de son parti qu'elle déclinait l'offre et préférait partir au casse-pipe dans la 4e circonscription de Lyon (ville dont elle est adjointe au maire), tenue par l'ancien garde des Sceaux, l'UMP Dominique Perben.

"J'ai deux motivations convergentes", confie-t-elle. "La première, c'est que j'ai dans cette circonscription une légitimité politique, l'avantage de la durée, de la constance." Lors des législatives de juin 2007, elle s'était en effet déjà présentée sur ce territoire ancré à droite - c'est l'ex-fief de Raymond Barre - face à Perben. Elle s'était inclinée au second tour avec 43,43 % des voix.

"Je trouve qu'il y a une beauté du geste à relever le gant dans une circonscription difficile, à la faire tomber dans l'escarcelle de la gauche", développe-t-elle.

Surtout que, depuis leur dernier affrontement, Perben a perdu toutes les élections intermédiaires, les municipales de 2008 face à Gérard Collomb qui l'avait emporté au premier tour, et les cantonales de mars 2011. La socialiste avait, elle, été élue conseillère générale du Rhône à cette occasion.

 

L'"enthousiasme" de Hollande et de Royal

"La deuxième raison, c'est que le parachutage se fait toujours au détriment d'un autre." Si Najat Vallaud-Belkacem avait opté pour Villeurbanne, la députée PS sortante Pascale Crozon aurait été priée de s'effacer. Pour Vallaud-Belkacem, proche de Ségolène Royal - elle était sa porte-parole en 2007 -, qui défend la parité, aller déloger une femme était gênant.

Sa décision n'a pas réjoui tout le monde au PS, car son accession à l'Assemblée nationale en 2012 serait une triple victoire pour un parti qui promet éternellement sa rénovation : celle de la jeunesse (34 ans), de la diversité et de la parité. En se présentant à Lyon, ses chances de victoires sont considérablement réduites.

Mais Najat Vallaud-Belkacem a au moins reçu deux soutiens : ceux de François Hollande et de Ségolène Royal, qu'elle a informés en début de semaine. "Ils ont réagi avec enthousiasme", souligne-t-elle.

"Ils se souviennent qu'eux aussi sont allés chercher leur circonscription. François Hollande, c'était la Corrèze, alors il sait ce que c'est, les circonscriptions ingagnables !" Il s'y était en effet repris à deux fois avant d'être élu député. Un modèle.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Législatives 2012
commenter cet article

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande