Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 19:00

 

Ce dimanche soir Ségolène ROYAL était l'invitée

de "Dimanche Soir Politique" sur iTélé et France Inter :


S.Royal invitée de "Dimanche Soir Politique" par segolene-royal

 

- L'affaire DSK : laissons la justice américaine travailler; cette affaire ne doit pas occulter l'ensemble des problèmes rencontrés par les français 

- Parité : "comportement immature" de certains responsables politiques vis-à-vis des femmes 

- Absolument mettre fin au cumul des mandats

 

- Les grandes questions d'actualité : Ségolène ROYAL, candidate aux Primaires, a abordé chacune des grandes questions d'actualité, en proposant des solutions concrètes : 

- règles du jeu de la mondialisation, réforme du système bancaire

- justice fiscale

- sécurité : actions opérationnelles, en assurant la présence policière; éradiquer le grand banditisme lié aux trafic de drogue

- sortir du nucléaire

- sècheresse : le gouvernement gère très mal ce problème, pas d'anticipation sur la gestion de l'eau; bloquer la spéculation sur la paille et les fourrages 


- Les primaires du PS : sérénité de la candidate; croire à l'utilité d'un débat démocratique, c'est une chance de pouvoir choisir.

Primaires ouvertes à plusieurs formations de gauche ? Aurait été préférable en effet, mais certaines ont préféré présenter leur candidat ...

Il faudra un scrutin irréprochable.

 

Ségolène ROYAL souhaite être pour les Français une présidente "équitable donc efficace" notamment en rétablissant les fondamentaux de la République française, "la confiance des français les uns envers les autres".

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Primaires
commenter cet article
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 16:00

gaetan gorce - son blog 

Le 26 mai, Gaëtan GORCE a adressé aux membres du Conseil national une lettre les invitant à refuser de signer les appels à la candidature, d'où qu'ils viennent. 

 

Cher(e) Camarade, 

"J'ai confiance en vous", c’est par ces mots, que François Mitterrand concluait ses derniers vœux aux Français, le 31 décembre 1994. Quinze ans plus tard, notre pays semble pourtant avoir perdu toute foi dans l’avenir. Plus de la moitié de nos concitoyens s’est abstenue aux dernières élections cantonales; et si la gauche a réalisé un excellent résultat, celui-ci ne suffit pas à masquer le désarroi d’une partie de l’opinion qui semble ne plus croire en la volonté politique et que la pénible "affaire" en cours risque de perturber plus encore. À ce désarroi, il n’est de pire réponse que le retour aux formules anciennes. L’UMP n’y a pas résisté, qui a transformé le désespoir de millions de Français en prétexte à de sordides disputes internes.

 

La gauche doit prendre garde à ne pas tomber dans ce piège : si sa riposte devait se résumer à la multiplication d’appels en faveur de la candidature de tel ou tel, ne  décevrait-elle pas ses partisans et plus encore toutes celles et tous ceux qu’il lui reste à conquérir ? Le retrait de Dominique Strauss Kahn nous oblige plus que jamais à faire le choix, non de l’accablement ou du déchaînement des passions, mais de la politique dans toute sa dimension et sa noblesse !

 

J’avais lancé voici deux ans, dans le Monde, un "appel" à la sagesse. Naïve préoccupation qu’il est peut-être plus naïf encore de vouloir répéter ! Les socialistes ont leur destin entre leurs mains. S’ils font le choix de l’unité, aucune concurrence, ni des Verts, ni du Front de gauche ne pourra menacer leur candidat.

S’ils laissent parler leurs mauvais démons, tout est à craindre. Nos électeurs, nos sympathisants ne nous ont rien dit d’autre durant toute la dernière campagne…

 

L’unité, c’est d’abord la cohérence : nous avons, par notre vote, fait le choix de Primaires.

Celles-ci en "appellent " directement aux citoyens, rendant obsolètes et irrecevables toutes les vieilles recettes consistant à publier des listes de soutien, signées d'élus ou de cadres fédéraux. La logique des Primaires a été conçue justement pour briser les écuries, brider les clans, faire taire les oligarques. 

Ce serait faire injure à nos électeurs que de leur dire ce qu’ils doivent faire. Ce serait surtout prendre le risque de raviver ce que nous avons connu en 2006/2007, à savoir des groupes de supporters remontés les uns contre les autres au point de ne plus pouvoir se réunir face à l’adversaire le moment venu.

 

Pour ma part, je ne signerai aucun appel et je t’invite à partager et à faire partager cette attitude. Nous disposons désormais d’un projet. Aux candidats ensuite de se déclarer et de présenter sereinement et dans le respect mutuel leurs arguments. Face à une droite divisée et une opinion désemparée, le parti socialiste ne pourra opposer la clarté de son projet et la sincérité de sa démarche que si chacun veut bien comprendre qu’il s’agit d’un défi collectif.

Après 1995, 2002, 2007, il est possible, demain, de mettre un terme à la spirale de la défaite. À condition, toutefois, que nous sachions mériter la victoire !

 

Je te prie de croire, Cher(e) camarade, en l’assurance de mes amitiés plus que jamais librement socialistes.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Primaires
commenter cet article
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 18:00

avec Najat à Arcueil

Chers amis, chères amies,

 

Ségolène Royal était invitée ce matin de RMC-BFM TV.

Elle y est, une fois de plus, apparue concentrée sur son travail pour la France : c’est une exigence politique majeure.

Rien ne la détourne de sa feuille de route malgré le flot incessant de sondages délivrés par des instituts, qui comme elle l’a dit, n’ont toujours pas compris la leçon car "le peuple profond n’acceptera pas qu’on lui dicte, à partir d’échantillons non représentatifs, ce qu’il doit faire."

 

Une fois de plus, nous avons entendu Ségolène Royal, combative et sereine, forte de son écoute et de son travail ininterrompu sur le terrain, qui aborde la présidentielle de la manière la plus juste, à savoir l’amélioration concrète de la vie des gens.

Très amicalement

Najat Vallaud Belkacem

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Primaires
commenter cet article
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 17:00

 


Ségolène Royal était l'invitée de "Bourdin 2012"  par segolene-royal

 

Le message de Dominique BERTINOTTI  -  le 20 mai 2011

 

Chers amis,

Peut-être n’avez-vous pas eu le temps de suivre l’interview de Ségolène Royal sur BFM TV ce matin. Je vous invite tout particulièrement à la regarder, tant elle témoigne du sens de notre engagement avec Ségolène Royal.

Nous pouvons ressentir une vraie fierté à défendre une leader politique qui rappelle ce que doit être la Politique et le niveau auquel il faut se placer : "Les Français ont le droit d’accéder au diagnostic, à l’analyse, à la comparaison, à la clarification des enjeux, aux choix de ce qui va se passer pour la France de demain, à la façon dont les élections présidentielles vont changer fondamentalement leur vie". D’où la nécessité urgente de passer effectivement au débat d’idées.

Ségolène a rappelé que la Politique, c’est l’expression des valeurs mais c’est celle aussi de propositions concrètes pour améliorer la vie quotidienne des Français. Au chômage, à la précarité, aux bas salaires, aux inégalités croissantes, Ségolène Royal répond par une réforme du système bancaire, une révolution fiscale, le blocage des prix de certains produits etc…

Elle continue à tracer son chemin avec exigence et sérénité rappelant des éléments de bon sens qui finissent par être oubliés : " La Politique c’est la maitrise de soi, la maîtrise des procédures, de la parole tenue, de la volonté d’avancer… La Démocratie, c’est le respect des régles".

 

Et assez de ce système qui voudrait que l’accumulation de sondages remplace le débat démocratique et le vote de nos concitoyens !

 

Alors, la question qui revient trop souvent dans les diverses émissions qui consiste à lui demander "êtes-vous toujours candidate ?" est plus qu’étonnante tant la constance de son engagement auprès des Français depuis 2007 n’est plus à prouver. Que l’on songe à l’efficacité de son action en Poitou-Charentes, à la multiplicité de ses visites de terrain, de son implication dans les Universités Populaires Participatives, de la tenue de grands rassemblements populaires, qui peut douter encore de sa détermination ?

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Primaires
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 09:00

 

Ségolène ROYAL était interviewée sur TF1 hier soir.

La journaliste Laurence Ferrari, qui a trop écouté sans doute les fossoyeurs des Primaires (et généralement fossoyeurs du PS) a posé cette question :

 

"Ne vaudrait-il pas mieux d'avoir un seul candidat socialiste aux primaires ?"

primaires ouvertes 68 pour cent 

 

Ah, voilà une solution démocratique qu'elle est bonne !

Si conforme à l'esprit des dispositions prévues par Solférino, en faveur de primaires "ouvertes" vantées par la 1ère secrétaire,  et votées très majoritairement par les militants en octobre 2009 !

 

Pourquoi ne pas organiser cette formidable primaire à la soviétique ... après l'élection présidentielle, tant qu'on y est ? 

 

Réponse de Ségolène ROYAL :

"En politique, il faut tenir parole. Nous avons donné notre parole d'organisation des primaires, c'est-à-dire un libre choix démocratique donné aux Français pour qu'ils comparent les candidats, les projets, les priorités des candidats".

 

C'est assez clair,

ou faut-il traduire cette position limpide

en plusieurs langues ?????

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Primaires
commenter cet article

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande