Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 20:00

Invitée de l'émission Dimanche +,

Ségolène ROYAL : "Le gazole devrait coûter 0,75 euros"...

 

Elle demande aux compagnies pétrolières et gazières de diminuer les prix de l'essence, du fioul et du gaz naturel. Le cours du baril de pétrole a diminué de moitié depuis le mois de juillet, mais cette baisse n'a pas été, loin s'en faut, répercutée sur les prix pour le consommateur. Le litre de gazole à la pompe, qui s'élevait à 1,5 euros en juillet, vaut encore 1,2 euros aujourd'hui. Pour tenir compte de cette baisse du prix du cours, le gazole devrait coûter aux consommateurs  0,75 euros !


Ségolène ROYAL rappelle que les compagnies pétrolières justifiaient la hausse de l'essence par la hausse du baril de brut. Qu'elles tirent maintenant toutes les conclusions de la baisse des cours : au lieu d'accroître le profit de leurs actionnaires (12 milliards d'euros pour Total en 2007), elles doivent, à l'approche de l'hiver, prendre en compte l'intérêt des Français et baisser leur prix.


Ségolène ROYAL rappelle notamment que le litre de fioul a augmenté de plus de 25% en un an, hausse non compensée par la faible majoration de la prime à la cuve. Si Total et GDF n'agissent pas, de nombreuses personnes âgées ne pourront pas se chauffer cet hiver, créant une situation intolérable dans la cinquième puissance mondiale.


L'énergie est un bien public. Les profits qu'elle dégage ne doivent pas être accaparés par quelques uns mais profiter à tous. 


Voici la vidéo où Ségolène ROYAL revient sur l'actualité récente : 

.


Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Rendez-vous sur les médias
commenter cet article
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 14:00


Faîtes entrer l'accusée...

Source : Le Post.fr  -  le 09/10/2008  


Du grand Jean Michel, ce matin, sur RTL ! Alors là, je dis "respect ". Chapeau bas. C’est probablement l’interview la plus mauvaise et la plus irrespectueuse de l’invité(e) (en l’occurrence, une certaine Ségolène R.) que j’ai vu depuis longtemps. Odieux et méprisant.

Evidemment, pour s’exprimer sur la crise financière, c’est encore la mission… un vrai parcours du combattant… il faut presque le travailler au corps, le Jean Michel...  Monsieur Aphatie, c’est l’auditeur qui écoute. Votre job, c’est de poser les questions. Donc vous ne coupez pas quand vous estimez que VOUS avez compris, mais quand l’AUDITEUR a pu saisir correctement le message que l’invité veut faire passer. (Capiche ?)


Alors après, vient le meeting du Zénith ! Aaaahhhhh ! Je me disais aussi !

Faîtes entrer l’accusée. Ségolène R, 55 ans :

Tentative de modernisation de la politique.
Transgression des règles régissant l’organisation d’un meeting politique.

Coupable d’avoir rassemblé 8 fois plus de monde que le favori
des sondages et le premier secrétaire du Parti Socialiste.


Cette affaire est grave.

La parole est à la défense :
Oui, Monsieur Aphatie, François Rebsamen a été harcelé pendant cette émission (et ce n'était pas un journaliste, mais 3 !). On m’aurait demandé mon avis hier, ou avant-hier, j’aurais dit exactement la même chose que l’accusée. Mot pour mot (les grands esprits se rencontrent).

Harcelé sur le Zenith et encore plus sur sa candidature possible au poste de premier secrétaire (les journalistes aiment tomber dans la caricature). Et, de toute façon, votre "citation" omet (comme c’est bizarre) de dire qu’il a trouvé le discours de Ségolène R. politique (en accentuant bien le "politique").

Comme d’habitude, c’est partiel et partial…

De plus, Monsieur Aphatie semble méconnaître le dossier. Ne peut-il pas répondre par "oui " ou  "non ", lorsque l’accusée lui demande s’il a vu la totalité du discours ? Aveu implicite de faiblesse. On ne fait pas son job et en plus, on tente de se dérober...


La parole est à l’accusation. Et voilà le couplet du pauvre chéri. Sortez les violons :

"J’ai une opinion personnelle [du meeting]"   (Eh bin ça ne doit pas être triste !)

"C’est toujours la faute aux journalistes".

Objection monsieur le président !

Relisez certains journalistes (Dely dans le Marianne du 4/10, JF Kahn, qui dit même qu'il a cru les journalistes quand ceux-ci écrivaient qu'elle avait été ridicule : "Pourquoi cette réaction de la presse ? C'est bizarre !", PPDA et Domenach) et vous verrez qu’ils disent globalement qu’il ne faut pas pousser le bouchon trop loin, et encore moins dépasser les bornes des limites dans cette affaire.


En conséquence, nous demandons à ce que notre cliente soit relaxée.
Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Rendez-vous sur les médias
commenter cet article
26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 10:00

Ségolène ROYAL, co-signataire de la motion
"L'espoir à gauche, fier(e)s d'être socialistes"
répond aux questions de Nicolas Demorand dans le 7/10 de France Inter
du 26 Septembre 2008



Vidéo envoyée par  Desirs d'Avenir Vaulx-en-Velin

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Rendez-vous sur les médias
commenter cet article
15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 16:00

Ségolène ROYAL sera l'invitée du Journal télévisé de TF1
.
ce soir,
lundi 15 septembre à 20 heures

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Rendez-vous sur les médias
commenter cet article
14 septembre 2008 7 14 /09 /septembre /2008 21:00
3 ème partie :

- Pourquoi Ségolène ROYAL ?




4 ème partie :

- Les alliances pour gagner en 2012

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Rendez-vous sur les médias
commenter cet article
14 septembre 2008 7 14 /09 /septembre /2008 20:00
1ère partie :

- Laïcité
- L'humain dans la politique






2 ème partie :

- Mais qui est avec qui ?
- Des alliances d'arrière-cuisine ... à géométrie variable !

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Rendez-vous sur les médias
commenter cet article
10 juillet 2008 4 10 /07 /juillet /2008 15:00

Invitée de RTL, Ségolène ROYAL est revenue sur ses déclarations sur un lien entre la mise à sac de son appartement et ses critiques contre "le clan Sarkozy".
Pour la présidente de la région Poitou-Charentes, il y a une "coïncidence très étrange" et estime qu'il s'agit d'une affaire "politique, pas personnelle".

"Mes collaborateurs ont eux aussi été victimes de vols il y a quelques mois" a-t-elle ajouté.

Pour Ségolène ROYAL, "il y a coïncidence très étrange et dans n'importe quel autre démocratie, le pouvoir serait ému". Elle pense par ailleurs être "suivie" et dénonce la "violence et la vulgarité" des réactions de l'UMP.


Il s'agissait évidemment d'une émission focalisée sur l'actualité, sur les différentes "polémiques" de ces derniers jours.
J-M Apathie ne s'intéressera d'ailleurs pas à autre chose. Et, liberté des journalistes oblige -- même si on peut regretter que seul le sensationnel fait l'audience -- aucune question ne portera sur le Congrès du PS, sur les contributions et sur les propositions qui s'y trouvent ...

Après une minute d'interview, Ségolène ROYAL demande si on peut parler des propositions concrètes : "Le rôle de l'opposition, c'est de COMBATTRE et de PROPOSER.
Donc, je vais répondre à votre question, mais je veux aussi que nous ayons du temps pour parler des problèmes qui se posent aujourd'hui en France et de la politique gouvernementale qui fait tant de mal à notre pays".

J-M Apathie : "la question ..."

Bref, on ne sortira pas de ce cadre fixé par le journaliste.

Il tentera aussi de diriger l'interview sur les critiques au sein même du PS (en citant FABIUS).
L'occasion pour Ségolène ROYAL de souligner la solidarité très forte des élus socialistes, suite à la violence des attaques de l'UMP ...
Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Rendez-vous sur les médias
commenter cet article
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 21:00

"Je veux dire aux Français que la politique a encore un sens"

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Rendez-vous sur les médias
commenter cet article
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 14:00

SEGOLENE ROYA sera l'invitée du JT de 20 heures sur France 2 ce mardi 8 juillet

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Rendez-vous sur les médias
commenter cet article
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 22:00

Pour la première fois, Patrick de Carolis s'est exprimé sur RTL sur la réforme de l'audiovisuel public. Le président de France Télévisions a fait plusieurs mises au point pour marquer son indépendance, notamment vis à vis du pouvoir.

"Jamais je ne soumettrai mes grilles de programmes à un quelconque visa en dehors de l'entreprise" a-t-il lancé. Pour répondre à Nicolas Sarkozy qui explique que la télé publique ressemble trop à la télévision privée, Patrick de Carolis explique que c'est "faux, stupide et profondément injuste".

Concernant le financement de la suppression de la publicité, il estime que "le compte n'y est pas" et qu'il prendra ses responsabilités s'il n'obtient pas les moyens nécessaires pour faire son travail.
 
                                                   ___________________________________________________________

Je l'ai toujours pensé, et espéré : complaisants avec Sarkozy avant et pendant la campagne présidentielle de 2007, les médias écrits et  visuels devaient bien, un jour ou l'autre, s'opposer à sa volonté évidente de tout contrôler, tout régenter ...

Et que dire de ses manoeuvres d'intimidation à l'encontre des journalistes qui ont le tort de lui déplaire ! 
 
 


Oui, il faut combattre Sarkozy.
Oui, il faut s'opposer à la mainmise de Sarkozy et de son clan
sur la France, sur les médias

Et j'en profite pour dire, à ceux qui pensent que Ségolène ROYAL fait fausse route
en se placant résolument dans l'opposition à Sarkozy :
la preuve est faite qu'elle a vu juste !
Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Rendez-vous sur les médias
commenter cet article

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande