Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 17:00
DA37-090404.jpg
Ségolène ROYAL, le 23 décembre 2009 :
Lettre au Directeur de la publication du Point

Aprés la publication d'un écho dans le Point de cette semaine sur des supposées menaces qui auraient été exercées de la part de militants "ségolénistes", Ségolène ROYAL a envoyé le courrier suivant aujourd'hui au directeur de la publication du Point.

 

Monsieur le Directeur de la Publication du Point,

Je vous prie de trouver le droit de réponse que je vous demande de publier conformément à la loi.

Je m’étonne des informations dénuées de tout fondement que l’excès rend grotesques, informations affirmant que certains de mes proches auraient menacé un membre du Parti Socialiste. Le Point est vraiment très doué en nouvelles technologies pour pouvoir sourcer les auteurs des messages internet et me les attribuer indirectement. Qui sont ces militants "ségolénistes purs et durs" dont vous parlez ?

L’expression est hélas régulièrement utilisée par mes adversaires et curieusement reprise par le Point.

Si cette information n’est pas démentie ou si elle est reprise, je me réserve le droit d’engager des poursuites.

Cette vieille technique de calomnie et les ficelles usées jusqu’à la corde sont régulièrement  utilisées  dans toutes les manœuvres d’appareils.

Elles ne trompent personne mais il est assez pitoyable de les voir reprises dans un hebdomadaire de votre qualité.

Tout responsable, aujourd’hui, reçoit des louanges et des insultes à travers internet. La totalité de votre journal ne suffirait pas à publier tout ce que nous recevons .

Et je n’accepte pas cette petite manipulation qui consiste à m’attribuer des messages internet anonymes, qui sont à l’opposé des valeurs que je défends.  

Je
vous prie d’agréer, Monsieur le Directeur de la publication, l’expression de mes salutations très attentives.

signatute-SR.jpg
Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Rétablir la vérité
commenter cet article
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 15:00

RETABLIR LA VERITE
Guy Carlier sur Europe1 : heureusement que le ridicule ne tue pas !
par l'équipe de Ségolène ROYAL  -  le 23 décembre 2009


Il fut une époque où Guy Carlier était drôle, piquant, inspiré. Il animait nos matinées en maniant si subtilement les mots et l'humour comme nul autre pareil. Incisif sans être méchant, virtuose de la satire sans être vulgaire, Guy Carlier se faisait le pourfendeur des mondanités et des défauts de chacun sans céder au mauvais goût. Hier matin, dans sa chronique à charge contre Ségolène Royal, il apparaît que Guy Carlier a bien changé et, forçant la caricature à l'excès, se couvre lui-même de ridicule. Il gagnerait, c'est certain, à ne pas piocher dans la prose de Frédéric Lefèbvre pour rédiger ses chroniques.

Année 2009, année de la "ridiculitude" pour Ségolène Royal ? Osons une interprétation différente de l'année écoulée:  

- En Avril  à  Dakar, elle y signe un discours reconnu par toute la presse africaine comme un discours de chef d'Etat qui renoue avec les principes et les valeurs républicaines et humanistes qui avaient tant manqué dans les propos de celui qui regrettait que "l'homme africain ne soit pas entré dans l'histoire".  

- En Aout à l’Université de la Rochelle , face  à l'unanimisme aveugle et béat qui voit la taxe carbone comme une avancée écologique, elle dénonce fin août, seule parmi les politiques, mais forte du soutien de la majorité de la population française, ce qui s'avère être un nouvel impôt, injuste sur le plan social, inefficace au niveau environnemental, sans aucun effet positif sur l'économie ou l'emploi.

- Le 19 Septembre  alors que le procès en solitude est relancé - quelle rengaine! -, elle rassemble en septembre plus de 3500 personnes à la fête de la Fraternité à Montpellier

- Les 15 et 16 Décembre, Ségolène Royal est présente à Copenhague et amène avec elle les voitures électriques développées dans sa région, les seuls véhicules français qui défileront lors du sommet mondial contre le réchauffement climatique. Invitée par le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), elle y représente les régions du monde au titre de la politique exemplaire en matière de co-développement mise en place avec la région sénégalaise de Fatick.

-Toute l’année, les Universités Populaires Participatives qu’elle a initiées avec Désirs d’Avenir  réunissent entre 500 et 800 personnes chaque mois sur des thèmes majeurs comme la souffrance au travail, la crise économique, la sécurité alimentaire ou les liens Europe-Afrique. Un laboratoire d’idées ouvert à tous.

- Dans la Région Poitou-Charentes qu'elle préside, elle axe sa politique depuis 2004 sur la croissance verte et le développement d’un nouveau modèle économique.

- En février, elle lance le premier plan européen de développement de l'énergie solaire mis en place avec le soutien de la banque européenne d'investissement.

- En mai, elle inaugure une usine pilote d'éco-carburants de nouvelle génération fabriqués à partir d'algues, elles-mêmes cultivées grâce au biogaz produit par les déchets ménagers.

- En septembre, le premier lycée d'Europe qui soit 100% énergie renouvelable ouvre ses portes aux élèves à Poitiers

- En novembre, elle lance officiellement la production des premiers véhicules électriques de nouvelle génération, recyclables, à bas coûts, produits en Poitou-Charentes et rechargeables à partir des prises électriques classiques.  

* Sur tous les fronts face à la crise, on la voit se battre auprès de salariés de Fabris pour tenter de sauver l'entreprise .
* Elle développe le lait équitable et solidaire pour aider les éleveurs en grande détresse face à la baisse du prix du lait et l'attentisme du gouvernement.

- Le comble pour Guy Carlier : quelques heures à peine après qu'il ait vainement tenté de nous expliquer combien l'année 2009 était un échec pour Ségolène Royal, on apprend que l'entreprise Heuliez est officiellement et définitivement sauvée. Cet épisode vient clore deux ans de combat mené avec les salariés pour sauver leurs emplois et développer le véhicule électrique grand public. Même Christian Estrosi, Ministre de l'Industrie, l’un des plus proches de Nicolas Sarkozy, salue le "panache" de Ségolène Royal dans ce combat pour Heuliez.

A en juger par son bilan, il faut effectivement être humoriste de grand talent pour prétendre que 2009 fut pour Ségolène Royal une "anus horribilis" ou un "chemin de croix".

Il y a au moins un  point positif à ce petit billet matinal d’Europe 1.  Guy Carlier a inventé un nouveau concept, qui tient à la fois du ridicule et de l’aveuglement : la Carliétude. Sous nos applaudissements.
Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Rétablir la vérité
commenter cet article
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 09:00
madame, c'est pour un sondage

Au bonheur des sondeurs !
par l'équipe de Ségolène ROYAL
le 11 décembre 2009


C’est à se demander comment certains instituts de sondage vivraient si Ségolène Royal ne faisait pas de politique.
Témoin, le dernier sondage de l’institut BVA pour la matinale de Canal Plus du 11 Décembre .


Un sondage qui laisse rêveur.
D’abord sur la méthode : à l’instar d’Opinion Way, il a été réalisé sur Internet, une méthode sur laquelle bon nombres d’instituts réputés sont réservés tant il est délicat de retrouver les panels traditionnels.
Mais passe encore.

Plus drôles, les questions posées. Des questions fermées, caricaturales, qui enferment obligatoirement les personnes interrogées dans des réponses pré-établies.

Plus fort encore : l’une des questions propose même l’élimination de Ségolène Royal de la vie politique et démocratique.
Pourquoi ne pas poser cette question sur d’autres acteurs politiques actuels, qu’ils soient socialistes, ump ou centristes? Nous serions très probablement étonnés des réponses.

Néanmoins, nous suggérons à Monsieur Gael Slimane, responsable des Etudes Politiques de l'institut BVA, quelques questions à poser aux mêmes sondés, qui permettrait à la presse de titrer : "Ségolène Royal massivement approuvée par les français,!" :

Ségolène Royal a t-elle raison de chercher à rassembler des hommes et des femmes qui veulent travailler avec elle pour être utiles à la région Poitou-Charentes ?
Ségolène Royal a t-elle raison de refuser les contraintes des appareils politiques quels qu'ils soient ?
Ségolène Royal a t-elle raison de vouloir élargir la base du parti socialiste?
Ségolène Royal a t-elle raison de vouloir mettre en conformité ses paroles et ses actes ?
Ségolène Royal peut elle contribuer à la vie politique française et européenne dans les années qui viennent ?

L'Institut BVA aura t-il l'honnêteté de procéder à ce sondage ? Nous l'espérons.

Par ailleurs, un autre sondage réalisé par l'institut CSA pour VSD place Ségolène Royal comme la Personnalité Politique de l'Année 2009 élue par les sympathisants de Gauche, les catégories populaires et les 50 ans et plus.

Bizarement, ce sondage est passé inaperçu et n'a pas été repris.

Cherchez l'erreur.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Rétablir la vérité
commenter cet article
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 14:00


RETABLIR LA VERITE
Les petites vilenies de l’information !
par Jean-Pierre MIGNARD





J-P Mignard avec Ségolène lors de l'émission

Le Grand Jury le 11 octobre 2009

La presse se fait l’écho, depuis plusieurs semaines, de rumeurs concernant mes relations avec Ségolène ROYAL. Pire, ces informations, mais le mot est bien noble, sont reprises en boucle d’organe de presse en organe de presse
, de Libération au Point, de l’Express au Canard Enchaîné, sans parler du "buzz" ainsi créé volontairement sur internet : c’est insupportable, sans compter que c’est le cas pour l’article de M. Revault d’Allonnes  dans Libération, ou le Canard Enchaine, ou l’Express, on ne prend même pas contact avec moi. Un tel a dit que, qui a dit que et qui a vu que….


Oui, il était prévu que je me rende en Afrique les 18 et 19 septembre derniers, et l’avais fait savoir à Ségolène ROYAL, puisque cela coïncidait avec la Fête de la Fraternité de Montpellier. Ce déplacement a été repoussé au dernier moment, et Ségolène RoOYAL ne pouvait le savoir lorsqu’elle a prononcé, à Montpellier, des mots amicaux à mon endroit : elle n’a donc pas menti.

Non, je n’ai pas reçu de texto de la part de Ségolène ROYAL me demandant de ne pas venir à la Fête de la Fraternité, et je demande  au Canard enchaîné un droit de réponse sur ce point, qui figure dans les "minimares" de son dernier numéro, daté du 14 octobre 2009, faute de quoi je saisirai le juge. Ségolène ROYAL n’a donc pas menti.

Non je n’ai pas cherché à dissuader Ségolène ROYAL de venir à la réunion de militants socialistes parisiens du 28 septembre, mais je lui ai au contraire dit qu’elle serait la bienvenue dans une réunion d’Espoir à Gauche, qu’elle était chez elle parmi ces militants auxquels j’allais expliquer que les propositions de réforme du Parti Socialiste soumis au vote des militants le 1er octobre dernier étaient pour la plupart issues des propositions portées par… Ségolène ROYAL, et nous tous, dans la motion que nous avions présentée au congrès de Reims.

Donc assez de ces petites purulences dans le traitement de l’information. Mes positions politiques sont connues et lorsqu’elles peuvent diverger sur tel aspect avec Ségolène ROYAL je ne charge pas tel journaliste d’être mon porte parole ou un voisin de table  d’arbitrer sur une amitié qui ne fait pas défaut sur l’essentiel. Ou alors j’écris ce que j’ai à dire. Ou je vérifie les propos prêtés.

Pour le reste je m’efforce d’être et de rester un homme libre.
Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Rétablir la vérité
commenter cet article
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 13:00

RETABLIR LA VERITE
Comment devenir célèbre ?

Par l'équipe de Ségolène ROYAL, le 14 octobre 2009


Voici une bonne recette qui fait ses preuves :

"Vous téléphonez à L’Express, vous annoncez que vous lâchez Ségolène ROYAL, et vous vous attribuez un titre que vous n’avez jamais eu".


C’est ainsi que Michel Francaix se bombarde lui-même "ancien coordinateur du comité de soutien national de Ségolène ROYAL à la présidentielle" et annonce qu’il la lâche.

Tout comme Vincent Peillon s’était attribué le titre de porte-parole de la campagne présidentielle fonction qu’il n’a jamais eu, pas plus que Michel Francaix n’a coordonné quoi que ce soit… Le président du comité de soutien de Ségolène ROYAL pour la campagne était Aimé Césaire.


Dans le même numéro de L’Express, et pour la 3ème fois consécutive, il est affirmé qu’un proche bien ciblé de Ségolène ROYAL était intervenu dans la refonte du site de Désirs d’avenir, et ceci malgré des démentis les plus fermes.

Il faudrait que M. Marcelo Wesfreid trouve d’autres sujets d’articles, et sorte de ses phantasmes obsessionnels qui ne relèvent pas le niveau du journalisme.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Rétablir la vérité
commenter cet article
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 10:00

Le "Ségo-bashing", une mode ?
Source : LePost.fr  -  le 7 octobre 2009

 

On connaissait déjà le journal Libération pour ses problèmes de dénombrement lors d'un meeting de Martine Aubry à la veille de l'élection du premier secrétaire du PS en novembre dernier. En effet, le journaliste avait annoncé sans rougir que 1.000 personnes étaient présentes chez Martine 

... puis était venu s'expliquer sans se démonter qu'il avait "un peu surestimé" en comptant "à la louche" mais-qu'il-ne-se-contentait-pas-de-compter-les-places-assises et allait jusque sur le trottoir compter les fumeurs (et probablement aussi chez les voisins d'en face ???). 

Maintenant, on a droit à la division par deux (normal, après la multiplication en CE1, un an plus tard en CE2, on passe aux divisions). En effet, la dépêche AFP annonçant 250 personnes, des journaux comme Le Parisien et une radio comme Europe1 se sont empressés de reprendre l'information en titrant sur la solituuuude de Ségolène Royal

Problème : il y avait deux fois plus de personnes hier au théâtre Dejazet. Tout simplement parce que l'orchestre était "comble" (sic Christophe Barbier sur son twitter) et que l'orchestre fait largement 350 places voire 400, dans un théâtre en comptant 700.

Si on ajoute les personnes présentes au balcon et les organisateurs trainant -comme c'est toujours le cas- dans les couloirs et dans les allées, il n'est pas difficile d'arriver sans peiner à 450-500 personnes.

 

Pourquoi alors ce chiffre de 200 personnes ? Il faudrait leur demander. En tout cas, on peut tout à fait comprendre pourquoi certains organes de presse se sont empressés de le relayer.

 

Le "ségo-bashing" est une mode. Et actuellement c'est la tendance automnale "Royal solitude™".

Les alliés politiques s'en vont, les équipes s'en vont. Du coup, on titre sur le départ de certaines personnes mais pas sur l'arrivée d'autres et maintenant... fatalement... il faut faire du buzz autour d'un pseudo vide militant. Et quelque chose me dit qu'on n'a pas fini d'en entendre parler, histoire de meubler un peu le temps politique avant les régionales.

Montpellier - 19 sept. 2009 
      Montpellier - toute seule ??? 

 

Etonnamment, en juillet dernier, lorsque la presse ne titrait pas encore sur la solitude politique de Royal (mode *vacances d'été* oblige), l'Université Participative sur les pesticides avait attiré autant de monde que celle de lundi, et personne n'avait commenté l'affluence.

Honnêtement, 500 personnes à Poitiers ce week end, une salle bien remplie pour une réunion militante dans sa région le 3 octobre, entre 400 et 500 personnes à Dejazet hier... on a connu leader socialiste plus seul.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Rétablir la vérité
commenter cet article
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 08:00

RETABLIR LA VERITE :
A propos de la participation au théatre Déjazet
le 5 octobre 2009
pour l'Université Populaire Participative
"Bilan et perspectives de la politique de Barack Obama"

par l'équipe de Ségolène ROYAL - le 6 octobre 2009

Chère amie, cher ami,

Quelle surprise ce matin à la lecture de la dépêche AFP indiquant que l’université populaire participative d’hier soir n'aurait mobilisé que 250 personnes. Le journal Le Parisien trouve lui le moyen de réduire ce chiffre à 200 personnes et Europe 1 se fond d’un éditorial carrément mensonger.
 
Il y avait une grande affluence, même Christophe Barbier de l'Express présent sur place a pu le constater et l'a relaté sur son Twitter.
 
Nous étions nombreux sur place parmi les 600 personnes qui ont assisté à cette université participative. Ce chiffre est assez facilement vérifiable pour la presse et par les journalistes qui voudraient simplement relater la vérité des faits.
Outre les images qui parlent d’elles mêmes, à défaut d’être présents et lucides il y a deux manières assez simple de vérifier ces chiffres. L'orchestre de la salle du Théâtre Dejazet compte 400 places et celles-ci étaient toutes occupées. Si l'on compte les personnes installées aux balcons, il y avait 620 personnes
Car les règles simples de sécurité imposent au théâtre de tenir exactement le compte des entrées et des sorties en cours de soirée et le directeur du théâtre a fait ce pointage.
 
Ce dévoiement du journalisme est tout simplement inacceptable de la part d'une agence publique reprise par nombre de titres de presse et qui doit la vérité des faits aux citoyens français. Depuis plusieurs années et pour complaire au pouvoir, cette agence ne rate jamais une occasion de travestir les faits quand il s'agit de servir le pouvoir et de nuire à Ségolène Royal.

L’antiségolénisme primaire prend des dimensions jamais égalées…
 
          
En face d’un pouvoir aveugle et sourd, nous ne devons pas laisser mourir l'idéal d'une presse libre et indépendante. Nous ne devons pas laisser mourir le journalisme
 
Faisons le savoir à toutes et tous.
Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Rétablir la vérité
commenter cet article
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 07:00

RETABLIR LA VERITE
De l'art du sondage ... et de sa manipulation
par l'équipe de Ségolène ROYAL - 6 octobre 2009

Tout sondage n'est pas bon à révéler visiblement. Libération a omis de rendre public l'ensemble des résultats du sondage qu'il a commandé à l'institut Viavoice et dont il a publié quelques éléments dans son édition du 5 octobre 2009.

Titré "A gauche Delanoé en tête", cet article place, graphique à l'appui, MM. Delanöé et Strauss-Kahn en tête en pourcentage d'opinions positives et Ségolène Royal dernière avec 35%.


Or, dans cette même enquête (source : lepoint.fr), à la question "quelles sont les personnalités qui représentent le mieux l'identité de la gauche", 42% des sympathisants de gauche choisissent Ségolène Royal, 41% Olivier Besancenot, 41% Bertrand Delanoë, 27% Martine Aubry et 25% Dominique Strauss-Kahn.


L'équipe de Ségolène Royal se demande bien ce qui a amené la rédaction de Libération à sélectionner certains résultats plutôt que d'autres, et à ne pas mentionner les informations contradictoires du sondage Viavoice...


"Delanoë en tête" ... ça me rappelle quelque chose !

Et d'ailleurs, selon les mêmes boules de cristal fêlées, en 2008 Ségolène ROYAL devait s'écrouler !


2009 : le matériel défectueux signale que Ségolène ROYAL est seule !

SUPER, CA VEUT DIRE QU'ELLE EST SUR LA BONNE VOIE !!!

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Rétablir la vérité
commenter cet article
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 14:00

Rétablir la vérité

En réponse à Jean Noël Guérini et sa phrase
"avec Ségolène Royal, c'est la fin d'une histoire "

par l'équipe de Ségolène ROYAL - Site Désirs d'Avenir, le 01.10.2009



En réponse à Jean Noêl Guérini qui affirme de façon péremptoire et méprisante que "avec Ségolène Royal, c'est la fin d'une histoire", il convient d'observer que la véritable fin de l'histoire, c'est celle des notables cumulards qui ont érigé leurs pouvoirs en contrôlant les fédérations où règne l'opacité, pour ne pas dire plus.


Jean Noël Guérini, non content de cumuler présidence de conseil général et un siège de sénateur, s'est lancé dans une campagne municipale à Marseille dans laquelle il a été battu.
Cette boulimie de pouvoir a empêché l'élection d'un autre socialiste, car il est évident que Patrick Menucci, maire d'arrondissement à Marseille, aurait pu être élu.

L'équipe de Ségolène Royal demande à Jean Noël Guérini un peu plus de réserve et de pudeur.
Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Rétablir la vérité
commenter cet article
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 12:00

Ouh la menteuse ! Bon, ça n'a rien d'étonnant de la part d'une groupie de Sarkozy, la seule personne à qui elle pourrait dire oui ... s'il la pousse à affronter Ségolène ROYAL aux régionales en Poitou-Charentes !

Bizarre quand même ... je croyais que l'UMP avait déjà pressenti son candidat, Henri de Richemont, le chef de file de l'opposition au Conseil régional ??? Mais si Son Altesse en décide autrement, en vertu de l'exercice exemplaire de la démocratie dans le parti majoritaire, tout est possible !!!

Rétablir la vérité

 En réponse à Chantal Jouanno sur la taxe carbone
par l'équipe de Ségolène ROYAL - Source : Désirs d'Avenir, le 01-10-2009


En réponse aux attaques de Chantal Jouanno qui traite Ségolène Royal de menteuse à propos de la taxe carbone en utilisant le même argument que MM. Sarkozy et Fillon, l'équipe de Ségolène Royal rappelle que si elle s'est engagée en faveur du pacte écologique, elle avait indiqué que la taxe carbone était une mesure injuste et inefficace tant qu'une véritable alternative n'était pas mise en place pour que les Français puissent consommer propre.

Ce qui dérange la droite, c'est que le pays a massivement suivi Ségolène Royal face à une mesure jugée négative par près de 80% des Français.


Chantal Jouanno : "Ségolène Royal est une menteuse"
Source : LePost.fr  -  le 1er octobre 2009

Qui ? Chantal Jouanno, secrétaire d'Etat à l'Ecologie.
Où ? Au micro de BFM, ce jeudi matin.
Contexte : Jean-Pierre Raffarin souhaite voir Chantal Jouanno conduire la liste UMP pour les élections régionales de 2010, en Poitou-Charentes, face à la sortante Ségolène Royal.


(Source : RMC)

Bonus-track:

Que pense-t-elle de l'idée de Raffarin ? "Ce n'est pas à l'ordre du jour aujourd'hui. Je suis ministre à 200% et la seule personne à qui je m'en remettrai, c'est le Président de la République. C'est la seule personne à qui je pourrais dire oui. Parce que je ne supporte pas qu'un responsable politique qui se réclame de l'écologie [ndlr, sous-entendu, Ségolène Royal] puisse autant mentir aux Français, et leur dire : non, il n'y a pas de problème, on fera sans la taxe carbone. Ségolène Royal a renié les engagements qu'elle avait pris et je ne trouve pas ça honnête. Dans sa région, elle fait des choses qui sont correctes, mais sur le plan national c'est différent."

Quand Jean-Jacques Bourdin demande à Chantal Jouanno "qui est la menteuse" ? Chantal Jouanno répond : "Ségolène Royal".

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Rétablir la vérité
commenter cet article

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande