Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 14:00

Voilà donc le MEDEF qui vient contrarier notre généreux souverain !!!
.
Répartition des profits des entreprises : Parisot ne suit pas Sarkozy
Source : LIBERATION.FR  -  17 février 2009

Pour la présidente du Medef, les profits des entreprises doivent être divisés en deux :  entre "les dividendes et l'auto-financement". Pas en trois selon la règle évoquée par le Président lors de sa dernière prestation télé.


Désaccord sur l'utilisation des bénéfices. La présidente du Medef, Laurence Parisot, a indiqué ce matin que les profits des entreprises se divisaient en deux: entre "les dividendes et l'auto-financement". Pas en trois, selon la règle énoncée par Nicolas Sarkozy lors de sa dernière intervention télévisée en date.

Dans de nombreuses entreprises, les syndicats, qui ont débuté les négociations salariales annuelles, réclament – sans illusions toutefois – d'appliquer la "règle" énoncée par le Président : un tiers des bénéfices versés aux salariés en plus de leur salaire, un tiers aux actionnaires, un tiers réinvesti. Pas du tout, répond la patronne des patrons. "Les profits distribuables se décomposent en deux : en dividendes qui doivent être versés à l'actionnaire, et en auto-financement qui sert soit à l'investissement, soit pour renforcer les fonds propres", a souligné Laurence Parisot. 

Selon Parisot, "seul l'actionnaire peut décider du montant des dividendes" car cela relève de son "droit de propriété", a-t-elle ajouté, sous-entendant qu'il n'était ni du ressort de l'Etat, ni des syndicats d'en décider. L'exemple de Total est venu confirmer cette réalité. Avec ses bénéfices records, le groupe pétrolier a fait le choix d’augmenter les dividendes (part reversée aux actionnaires) de 10%.

Pour autant, selon la présidente du Medef, les entreprises françaises "n'ont pas à rougir de la part de valeur ajoutée consacrée à la rémunération du travail". Et de détailler: en 2007, "72 milliards d'euros ont été versés aux actionnaires, 147 milliards ont servi à l'auto-financement des entreprises et 672 milliards ont été consacrés à la masse salariale". Autrement dit, aux salaires versés aux salariés.


Autrement dit aussi, on ne change pas un système
qui fonctionne, n'est-ce pas ???
.
Un commentaire savoureux, qui correspond tout à fait
à la situation de crise :

"Par-contre, les pertes seront divisées en deux,
entre les contribuables et les salariés" !!!
Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Et elle oublie de parler d'un petit détail ... un petit tiers, très petit tiers malheurement :LA PARTICIPATION !Pour les salariés chanceux, travaillant dans une entreprise d'au moins 50, une partie des bénéfices (quand il y en a) peut être redistribuée.<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> Quant à l'intéressement (système facultatif, et ce n'est pas de la redistribution des bénéfices, c'est calculé généralement sur les performances) : <br /> <br /> Je trouve que l'opposition est bien timide là-dessus. Pourquoi ne fait-elle pas de propositions pour favoriser l'extension du système dans les PME / TPE. Parce que c'est le pouvoir en place qui en parle ? (en parler c'est bien, il ferait mieux de mettre en pratique !)<br />  <br /> Je note que la plupart des syndicats sont assez favorables au système de l'intéressement. Même si, ici ou là, il y a des "positionnements" critiques, notamment sur le caractère aléatoire de ce système (puisque basé sur les performances, forcément variables dans le temps)
Répondre
2
Ah, ce serait super si on pouvait réduire la masse salariale !!!M'ame Parisot mélange tout, volontairement :- les 72 et 147 milliards (actionnaires + auto-financement) : de la distribution du profit- les 672 milliards : ce n'est pas de la redistribution, ils sont versés aux salariés, avant de pouvoir calculer les éventuels profits !On augmente la masse salariale --> on réduit les profits ... certes !C'est un scandaaaale, aurait dit Marchais !!!!
Répondre

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande