Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 21:00

Ségolène ROYAL écarte un report du congrès du PS


Face à la crise financière, des voix s'élèvent au Parti socialiste pour évoquer un report du congrès de REIMS, prévu mi-novembre. C’est le cas notamment de Malek BOUTIH,  le secrétaire national du PS, qui a appelé ce report de ses vœux dimanche dans un entretien au quotidien Le Parisien.

Julien DRAY, le premier à aborder le sujet, a estimé mercredi que le PS ne pouvait "pas avoir un congrès complètement déconnecté de la réalité".

Sur Europe 1 dimanche, Ségolène ROYAL a de son côté écarté cette possibilité , estimant que son propre projet politique n'était "pas obsolète".

 

 



"Je ne crois pas qu'il soit nécessaire de reporter, au contraire, un débat essentiel pour la gauche et donc pour l'avenir de notre pays. Et donc, nous devons avoir une exigence intellectuelle beaucoup plus forte", a déclaré l'ex-candidate PS à l'élection présidentielle.

Comme on lui demandait si les différentes motions déposées pour le congrès n'étaient pas "obsolètes" du fait de la crise, Ségolène Royal a répondu: "Je considère que celle que je porte n'est pas obsolète".

A propos du congrès, la présidente de la région Poitou-Charentes a mis en cause l'obligation faite aux adhérents de régler leur arriéré de cotisation, pour ceux qui en ont, afin de pouvoir voter le 6 novembre sur les motions en lice.
"Ce règlement, si ma motion arrive en tête et si c'est mon équipe qui dirige demain le Parti socialiste, sera changé parce que je n'accepte pas qu'une limite financière empêche les gens d'adhérer", a lancé Mme Royal.


"Je le dis aux militants qui hésitent à revenir, a-t-elle ajouté. Il y a 80.000 militants qui sont repartis aujourd'hui et qui ne savent pas s'ils vont pouvoir revenir voter. Je leur dis: "Venez voter, parce que si vous me faites confiance, avec mon équipe, demain, cela sera changé et on viendra au Parti socialiste en payant dix euros, en payant 20 euros" (...) Je ne veux pas que l'argent soit une barrière pour venir militer au Parti socialiste".

Comme on lui demandait si elle était favorable à un débat télévisé entre les leaders des motions pour le congrès, Ségolène Royal ne s'y est pas déclarée hostile. Mais, a dit celle qui n'est qu'en 17e position sur la motion qu'elle soutient, "s'il y a un débat, je viendrai avec mon équipe (...), on peut être plusieurs derrière le micro".
Cette équipe, a-t-elle rappelé, est formée de "jeunes que je pousse en avant".
Partager cet article
Repost0

commentaires

Daniel Cordiez 14/10/2008 00:27

Bonsoir Jonathan,L'idéal évidemment serait d'arriver à un parti de masse, comme cela avait été mis en perspective il y a quelques années, avec un chiffre évoqué de 500 000 adhérents ! On en est loin, mais pour s'en approcher il est certain que le PS doit devenir bien plus attractif, et doit considérablement changer. C'est un des enjeux de ce Congrès, aussi.On peut faire le parallèle avec le problème rencontré par les organisations syndicales, confrontées à des effectifs insuffisants, et bien sûr aux coûts des cotisations. d'où le souhait d'un syndicalisme de masse (thème lancé par Ségolène Royal lors de la campagne présidentielle)

Jonathan D. 13/10/2008 18:46

Bonne proposition... moi je paye 45 euros mon adhésion au PS.Actuellement il a 170 000 militants soit 170 000 * 45 = 7 650 000€ (je sais que tout le monde ne paye pas 45€, c'est une supposition).170000+80000 = 230 000.Ségolène pense faire revenir 80 000 militants en baissant les cotisations.230 000 * 10 = 2 300 000 ou *20 = 4 600 000.Il y a surement des économies à faire sur le budget du PS... de là à réduire le budget de moitié, j'aimerai bien savoir comment on va financer cette différence de cotisation ???

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande