Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 17:00

sarko-mena-ant.jpeg 

Schengen et protectionnisme :

quand le candidat Sarkozy occulte les faits

Source : NOUVELOBS.COM  -  le 12 mars 2012

 

Nicolas Sarkozy a feint d'ignorer, dimanche, plusieurs réformes en cours dans l'UE, dont Schengen et le Buy European Act.

"Schengen fait partie du traité de l'Union européenne. Donc une modification de Schengen doit passer par un changement de ce traité." En quelques mots, Cecilia Malmström a tempéré les menaces de Nicolas Sarkozy de suspendre la participation de la France à Schengen. La commissaire européenne chargée des questions d'immigration a rappelé les fondements juridiques de Schengen, qui n'est pas un guichet qu'on ouvre ou ferme à sa guise. Comme toujours en matière européenne, c'est le résultat d'un accord négocié entre tous les États membres, France incluse.

Car, à Bruxelles, on balance entre fatalisme et étonnement face à la violente charge de Nicolas Sarkozy contre l'espace Schengen. "C'est un discours électoraliste, à replacer dans le cadre de la campagne", dit l'un. "Le président-candidat veut réformer Schengen sur le modèle de ce qui a été fait pour l'euro ? Mais c'est ce que nous proposons", rappelle-t-on à la Commission européenne.

La France fait traîner

Cette réforme a été lancée en septembre dernier à la demande de plusieurs pays, dont la France, après le différend avec l'Italie sur l'afflux de clandestins tunisiens au printemps 2011.

La Commission européenne a proposé deux changements majeurs. Le premier permettrait de mettre la pression sur un pays en bordure de la zone Schengen qui ne contrôlerait pas ses frontières. Sans amélioration, ce pays pourrait être isolé de ses voisins. L'autre changement mettrait fin au système actuel qui permet à un pays de rétablir des contrôles de façon unilatérale. Au bout de cinq jours, un État devrait expliquer ses motifs à ses 25 partenaires de la zone Schengen. À charge pour eux de décider à la majorité qualifiée s'ils soutiennent ou non la décision de fermer la frontière. "On mutualise le processus, car une décision dans un État a des répercussions pour tous les autres", explique un diplomate.

Cette surveillance d'un pays par ses partenaires, avec pressions et vote, ressemble effectivement à la réforme de la zone euro. "On progresse", affirme Cecilia Malmström. Mais la France fait traîner. D'ailleurs, Claude Guéant était absent jeudi dernier, lors d'un Conseil des ministres européens pourtant en grande partie consacré à l'amélioration de la surveillance des pays qui peinent à contrôler les frontières externes de la zone Schengen.

Accusations

Dimanche, à Villepinte, Nicolas Sarkozy a également visé une autre cible européenne : "Oui au libre-échange, non à la concurrence déloyale", a-t-il lancé, accusant l'Europe d'ouvrir grand ses marchés aux entreprises étrangères sans exiger la réciprocité.

Mais là encore, le président-candidat feint d'ignorer que la Commission européenne - en l'occurrence le commissaire français et UMP Michel Barnier - prépare une réforme qui vise à limiter l'accès aux marchés publics aux entreprises de pays hors UE qui excluent les sociétés étrangères de leurs propres marchés. "Nous présenterons nos propositions dans quelques semaines", dit-on à la Commission européenne, où l'on reconnaît un manque de vigilance dans le passé. "À partir de 1994, nous avons ouvert nos marchés publics, car c'était dans l'intérêt des contribuables d'avoir de la concurrence, donc des réalisations à des tarifs moindres. Parallèlement, nous avons négocié des restrictions, mais, à la vérité, on ne les applique pas." Cela devrait changer. "Les mentalités évoluent et on cherche à obtenir un accès plus juste aux autres marchés."

Enfin, les PME font aussi l'objet de mesures particulières pour leur permettre d'accéder aux marchés publics. Mais pour l'instant, il n'est pas question de leur réserver des quotas, comme l'exige Nicolas Sarkozy.

.

Partager cet article

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande