Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 16:00


Elections prud'homales du 3 décembre :
participation au plus bas, avec 25,5 %  (32,7 % en 2002)


(pas de quoi se réjouir ... toutefois, on peut toujours considérer que ce scrutin porte une certaine signification, avec 4,6 millions de suffrages)

En pleine crise, les observateurs pensaient que les salariés allaient participer davantage. C'était ainsi donner plus de poids aux leaders syndicaux, dans leurs discussions avec le gouvernement. C'est raté.

Les organisations syndicales estiment que le gouvernement n'a pas fait suffisamment la publicité de ce scrutin, en ayant engagé une campagne de communication tardive.

Je me permettrai ici (et cependant je suis syndicaliste, fortement engagé dans ces élections) d'émettre un avis allant à contre-courant :

- la "publicité", tous les salariés l'avaient reçue par courrier, avec toutes les professions de foi et listes de candidats. Celui qui n'était pas au courant n'avait peut-être pas ouvert l'enveloppe ?

- ni découvert le mode d'emploi du vote par correspondance, facilité généralisée pour ce scrutin.  Certains mettent en avant la difficulté pour les déplacements vers les bureaux de vote ... mais des boites aux lettres, on peut les trouver aisément me semble t-il ...

- ce vote par correspondance avait d'ailleurs été encouragé par certaines organisations syndicales

- pour terminer sur ce sujet : la communication ne relevait-elle pas aussi du rôle des syndicats. Sans doute n'ont-ils pas su faire connaitre cette institution prud'homale. Et pas seulement à l'approche de ce scrutin, mais dans la durée ?


Il est question de généraliser l'
installation des bureaux de vote dans les entreprises :
Des organisations syndicales le demandent, et le Ministre du Travail Xavier Bertrand dit y réfléchir.

En toute modestie, le groupe de travail constitué ici à DUNKERQUE au moment des contributions thématiques PS avait émis une proposition en ces termes :

(chapitre sur la  "mesure de la représentativité")
- les di
scussions récentes ont abouti à fonder la représentativité syndicale sur le résultat des élections professionnelles. Or, celles-ci concernent moins de la moitié des salariés. La proposition faite dans le Projet Socialiste de 2006 devraient être reprise : établir la représentativité nationale à l’occasion des élections prud’homales.
Et prendre
des dispositions afin d’augmenter la participation à ce scrutin (vote à l’intérieur des entreprises, par exemple)


Pour autant, les salariés sont-ils fâchés avec les syndicats, et avec cette institution des Prud'hommes ?

Selon un sondeur, les salariés estiment que les conflits qui se règlent aux prud'hommes s'apparentent à des divorces. Alors ils pensent "quoi qu'il arrive, ils nous défendront". 80% des conflits sont en effet jugés en faveur des salariés.

Alors, comme je l'avais écrit le 3 décembre, "ça n'arrive qu'aux autres" ... mais si ça tombe sur moi, je sais à qui m'adresser ... on ne me demandera pas si j'ai fait mon devoir électoral !!!

Ce qui est exact, d'ailleurs !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande