Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 12:00

sarko-au-long-nez.jpg
Pour 2010, le cynisme est au programme
Source : gabale.fr  -  le 1er janvier 2010


Conformément à la tradition, le président de la République a présenté

ses voeux aux Français.

Souvent, il n’y a rien de bien intéressant dans ce genre d’exercice imposé.


C’est généralement l’occasion, pour le locataire de l’Elysée, de se perdre en des propos convenables et convenus, d’afficher son volontarisme, de se décerner des brevets de constance et de courage dans la mise en oeuvre des "réformes", et de réagir à l’actualité du moment.

Les voeux de Nicolas Sarkozy pour 2010 n’ont pas dérogé à la règle du pipotron politique.

Pourtant, il y a quand même un passage de son intervention qui est proprement sidérant. Ecoutez plutôt :

 


Oui, vous avez bien entendu : Nicolas Sarkozy a appelé au respect mutuel, à l’effort de compréhension, à la capacité de chacun à débattre sereinement, alors que depuis des années, il n’a de cesse de faire le contraire et de montrer publiquement une personnalité dispersée, pathologiquement nerveuse et provocatrice.

La liste est longue, de l’affaire du Karcher, en passant par l’altercation avec les marins pêcheurs, le "casse-toi pauvre con" du salon de l’agriculture, les propos sur les grèves invisibles,  jusqu’aux présumés coupables de l’affaire Clearstream.

Nicolas Sarkozy a maintes fois fait preuve d’un manque évident de sang froid et d’une volonté avérée de dresser les Français les uns contre les autres (par exemple au travers du débat fumeux sur l’identité nationale française).

Il n’a jamais raté une occasion d’électriser le débat politique et, par ses innombrables provocations, de déconsidérer la fonction présidentielle.


Alors entendre Nicolas Sarkozy préconiser aujourd’hui aux Français l’exact contraire de ce qu’il fait lui-même, est absolument écoeurant.

Ceci démontre que, pour 2010, il entend plus que jamais repousser les limites du cynisme, du mensonge et du culot en politique.

 

Pour mémoire, le billet du 2 janvier 2009 : 

Sarkozy est grand, et se souhaite une bonne année !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande