Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 09:00

La note secrète qui sème la panique

au siège du PS :

la motion ROYAL arriverait largement en tête!


Source LePost.fr  - 
18/10/2008


Malgré les sourires et les assurances de façade, la panique règnerait du côté de la rue  Solférino et de l'Hotel de Ville. Le monsieur sondage du PS, Gerard Le Gall, a remis une note explosive à François Hollande qui, il paraît, se serait essuyé le front:

la motion de Ségolène Royal arriverait très largement en tête dans les intentions de vote des militants. Et ce à trois semaines du vote des motions en section. Sa motion serait créditée de 40 à 45% des voix, celle de Bertrand Delanoë de 20 à 25% des voix, celle de Martine Aubry de 15 à 20% et celle de Benoît Hamon de 10 à 15%.


L'expert du PS s'est appuyé sur une méthode de calcul assez simple (que l'on peut parfaitement contester au demeurant) : il a calculé le pourcentage des militants et sympathisants qui participent aux réunions des différents ténors des motions. Sa conclusion est sans appel : les réunions publiques organisées par les défenseurs de la motion Collomb/Royal attirent à chaque fois deux à trois fois plus de militants et sympathisants que celles organisées par les tenants des autres motions. Il y aurait donc une forte mobilisation du côté des partisans de l'ex candidate!

 

Dans sa note il dit que la popularité de l'ex candidate n'a jamais été aussi forte chez les adhérents et que le Zénith  loin d'avoir écorné son image l'a au contraire renforcé, notamment chez les jeunes militants.

Il souligne aussi l'absence de dynamique - que quelques médias commencent à constater - du côté de Bertrand Delanoë et de Martine Aubry qui n'arrivent pas à mobiliser et dont les meetings sont ostensiblement boudés

Seul Benoît Hamon parviendrait à tirer son épingle du jeu et à contenir la vague Royal.


Gerard Le Gall conclut sa note en faisant remarquer que si les élus et les cadres du parti ne s'impliquaient pas à fond dans la campagne du maire de Paris, il fallait craindre une victoire écrasante de la motion E!

Source: un responsable hollandiste, signataire de la motion A de Bertrand Delanoë, aurait confié (sous couvert d'anonymat) l'info à deux journalistes de l'AFP. Affaire à suivre.   


PS: je prends cette info pour ce qu'elle est, c'est à dire hypothétique. Mais elle vient quand même conforter l'article de Europe 1 qui a noté l'inquiétude qui commençait à poindre du côté des partisans de Bertrand Delanoë en raison du peu d'emballement que sa campagne suscitait chez les militants.

A l'inverse de Ségolène Royal dont chaque sortie est un succès.

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2008
commenter cet article
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 22:00

A Saint-Etienne,

Ségolène ROYAL promet :

"Le PS sera un parti populaire"



En marge de la Fête du livre de Saint-Etienne, où elle a dédicacé un ouvrage d'entretiens co-écrit avec le sociologue Alain Touraine, Ségolène ROYAL a notamment estimé que le prix plancher des adhésions au PS ne devrait pas "dans l'avenir, dépasser 10 à 20 euros". "Cette baisse ne s'appliquera pas aux élus", a-t-elle précisé.

Jugeant "trop élevé" le montant actuel des cotisations, elle a aussi dénoncé "l'obligation de payer deux années de retard pour ceux qui ne l'ont pas renouvelé, s'ils veulent voter au prochain congrès".


"On doit s'interroger", a déclaré l'ancienne candidate à la présidentielle, "car actuellement, on enregistre une déperdition de 80.000 adhérents", après le système de l'adhésion à 20 euros qui avait été créé ponctuellement avant la présidentielle de 2007.


"Doit-on avoir 400 à 500.000 adhérents qui paient 10 à 20 euros plutôt que 100 à 120.000, qui aujourd'hui ne se reconnaissent pas toujours dans le parti où ils se trouvent", a-t-elle lancé, devant une centaine de militants et sympathisants.

"Maintenant qu'il existe un financement public (des partis), il est plus important que les adhérents du PS donnent du temps, pratiquent le militantisme, la solidarité, l'engagement associatif, ainsi que les débats d'idées", a-t-elle poursuivi.


"J'ai envie d'un parti socialiste de plusieurs centaines de milliers d'adhérents représentant la France dans sa diversité", a souligné la candidate. Au nom de la démocratie participative, "je les consulterai sur le montant des adhésions", a-t-elle ajouté.


Un public nombreux s'était massé sous le chapiteau de la Fête du Livre de Saint-Etienne où Ségolène ROYAL a dédicacé "Si la gauche veut des idées", mais aussi de nombreux autres documents.

Source : AFP

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2008
commenter cet article
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 21:00

.

La désinformation

à son Zénith



La plupart des médias ... n'ont pas parlé du contenu de l'intervention de Ségolène ROYAL au Zénith. POURQUOI ?

Nos camarades du parti l'ont aussi sciemment ignoré.  POURQUOI ?

Pourtant Ségolène a tenu comme à son habitude un vrai et grand discours politique de gauche ce soir-là !

Voici  un extrait  du  discours de Ségolène ROYAL au Zénith de Paris devant 5000 militants socialistes.


"Le combat social est là. Et je salue à nouveau les salariés de Renault qui sont victimes de 6 000 suppressions d'emplois alors que le patron et les actionnaires se sont augmentés, les postiers qui sont dans la salle et qui luttent contre la privatisation du service public et tous ceux qui subissent la loi d'un monde sans règles.

Est-ce qu'il est possible de répartir autrement les richesses ? Nous en avons la certitude, bien sûr !

Je veux une France où je n'entendrai plus les enfants des cités me demander, « Mais, M'dame, pourquoi ils ne nous aiment pas ?

.

Je veux - on pourrait penser que c'est le bon sens-même, mais non, puisque le monde marche sur la tête - je veux un monde, nous voulons un monde où le système financier n'est pas au service de lui-même, il est au service de l'économie. Et l'économie, elle n'est pas au service du profit pour quelques-uns, mais elle est pour le bien être des hommes et des femmes qui la font tourner.

Tout le reste, c'est le désordre organisé par quelques uns pour leur seul intérêt.


Permettez-moi de saluer ce soir la victoire des ouvrières d'Arena. Ce sont les ouvrières qui fabriquaient les maillots de bains de compétition. Ce que je trouve carrément abject, c'est que leur employeur, qui faisait des bénéfices conséquents, avait délocalisé en Chine, laissant sur le carreau des femmes qui travaillaient dans l'entreprise depuis 20 ou 30 ans. Jetées comme un vieux maillot de bain en quelque sorte.

L'entreprise a été condamnée, parce que ces femmes n'ont pas baissé les bras. L'entreprise a été condamnée à leur verser 50 000 euros chacune.

L'une de ces ouvrières a dit : "le tribunal a choisi la vie des gens face aux intérêts des actionnaires". Et sa copine a ajouté : "Cela a été une joie, pas seulement pour l'argent, je ne vais pas cracher là-dessus, mais parce que les patrons vont y réfléchir à deux fois avant de larguer une usine qui gagne."


A quand l'interdiction de délocaliser et de licencier avec obligation de rembourser les aides publiques si l'entreprise fait des bénéfices ?

Ce système financier en folie qui s'autodétruit sous nos yeux. Il entraine dans sa chute des millions de petits épargnants. Il jette à la rue non seulement des millions de petits propriétaires les plus grands établissements bancaires. Il entraîne aussi des grands établissements bancaires. Il propage sa crise à la planète entière.


Alors, paniqués, les ennemis de l'Etat l'appellent à leur secours. Les ultra-libéraux retournent leur veste. Et le gouvernement Bush a injecté en quelques heures 700 milliards de dollars - soit trente fois l'aide publique au développement - qui étaient introuvables, il y a quelques semaines, pour mettre fin aux émeutes de la faim.

Soulagement de ceux qui ont entraîné le système dans le mur : leur fortune est faite et ils ne paieront pas les pots cassés.


Et dans ce champ de ruines émerge cependant une bonne nouvelle. On commence à comprendre qu'il faut radicalement changer de système.


Les luttes sociales donnent un courant intense, voyez la dignité, la colère qui gronde, mais aussi la joie qui enfle, l'espérance qui entraîne et la certitude de participer à l'histoire et oserais-je le dire à quelque chose qui se lève.

"L'heure de nous-mêmes a sonné". Oui, l'heure d'un nouvel élan a sonné, je vous le dis, sans regret du passé et sans peur de l'avenir."

Le 6 Novembre, ne pas avoir peur de l'avenir,

c'est voter pour la motion "Fier(e)s d'être socialistes",

la motion "E" ... E comme Espoir
Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2008
commenter cet article
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 17:00



Conduite par Gérard Collomb, Jean Louis Bianco, Aurélie Filippetti , Vincent Peillon, Louis Mermaz, Delphine Batho, Julien Dray, Manuel Valls, Gaëtan Gorce … et Ségolène Royal

Ils sont déjà nombreux dans le Nord à avoir signé la motion (E) "L'espoir à Gauche, Fier(e)s d'être Socialistes".
Vous pouvez les rejoindre en la signant sur Internet  :  ICI




Pour retrouver le résumé de la motion réalisé par le collectif de contributeurs et signataires du NORD,

cliquez   ICI


Le document est en permanence accessible en "Pages permanentes".
Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2008
commenter cet article
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 21:00

Ségolène ROYAL écarte un report du congrès du PS


Face à la crise financière, des voix s'élèvent au Parti socialiste pour évoquer un report du congrès de REIMS, prévu mi-novembre. C’est le cas notamment de Malek BOUTIH,  le secrétaire national du PS, qui a appelé ce report de ses vœux dimanche dans un entretien au quotidien Le Parisien.

Julien DRAY, le premier à aborder le sujet, a estimé mercredi que le PS ne pouvait "pas avoir un congrès complètement déconnecté de la réalité".

Sur Europe 1 dimanche, Ségolène ROYAL a de son côté écarté cette possibilité , estimant que son propre projet politique n'était "pas obsolète".

 

 



"Je ne crois pas qu'il soit nécessaire de reporter, au contraire, un débat essentiel pour la gauche et donc pour l'avenir de notre pays. Et donc, nous devons avoir une exigence intellectuelle beaucoup plus forte", a déclaré l'ex-candidate PS à l'élection présidentielle.

Comme on lui demandait si les différentes motions déposées pour le congrès n'étaient pas "obsolètes" du fait de la crise, Ségolène Royal a répondu: "Je considère que celle que je porte n'est pas obsolète".

A propos du congrès, la présidente de la région Poitou-Charentes a mis en cause l'obligation faite aux adhérents de régler leur arriéré de cotisation, pour ceux qui en ont, afin de pouvoir voter le 6 novembre sur les motions en lice.
"Ce règlement, si ma motion arrive en tête et si c'est mon équipe qui dirige demain le Parti socialiste, sera changé parce que je n'accepte pas qu'une limite financière empêche les gens d'adhérer", a lancé Mme Royal.


"Je le dis aux militants qui hésitent à revenir, a-t-elle ajouté. Il y a 80.000 militants qui sont repartis aujourd'hui et qui ne savent pas s'ils vont pouvoir revenir voter. Je leur dis: "Venez voter, parce que si vous me faites confiance, avec mon équipe, demain, cela sera changé et on viendra au Parti socialiste en payant dix euros, en payant 20 euros" (...) Je ne veux pas que l'argent soit une barrière pour venir militer au Parti socialiste".

Comme on lui demandait si elle était favorable à un débat télévisé entre les leaders des motions pour le congrès, Ségolène Royal ne s'y est pas déclarée hostile. Mais, a dit celle qui n'est qu'en 17e position sur la motion qu'elle soutient, "s'il y a un débat, je viendrai avec mon équipe (...), on peut être plusieurs derrière le micro".
Cette équipe, a-t-elle rappelé, est formée de "jeunes que je pousse en avant".
Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2008
commenter cet article
11 octobre 2008 6 11 /10 /octobre /2008 20:00



Le site "Pour un Congrès utile et serein", mis en oeuvre le temps des contributions, devient le site de la motion (E)  "L'espoir à gauche, Fier(e)s d'être Socialistes".


Rendez-y visite en cliquant dans l'entête "Intro" ou en le sélectionnant dans les "Liens".


Vous y trouverez toutes les informations utiles :

- l'agenda des Assemblées Générales, avec les déplacements de l'équipe nationale ou des élus qui soutiennent la motion (E)

- des argumentaires, interviews dans les grands médias, vidéos, etc ...



Vous trouverez bien sûr le texte de la motion, et pourrez apporter votre signature.


Soyons nombreux à porter le changement !

 

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2008
commenter cet article
11 octobre 2008 6 11 /10 /octobre /2008 13:00

David ASSOULINE était l'invité de Karl Zéro sur BFM TV le 10 Octobre 2008.

Il revient sur les élections sénatoriales, la situation du Parti Socialiste et sur son soutien à Ségolène ROYAL.




envoyé par  lespoiragauche
Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2008
commenter cet article
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 11:00

Présentation de notre motion "L'espoir à gauche, Fier(e)s d'être Socialistes"

En 1mn 50 :

"J'aime la politique, quand ..."




envoyé par  lespoiragauche
Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2008
commenter cet article
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 21:00

Jean-Pierre MIGNARD : "Je suis le président d'une secte"

Source le Post.fr  -  8 octobre 2008

Mardi soir au détour d'une intervention courte, centrée sur sa vision d'un Parti socialiste ouvert sur la société et fraternel, Jean-Pierre MIGNARD, président de Désirs d'Avenir (le comité de soutien à Ségolène ROYAL)  brocardé avec humour Henri Emmanuelli, qui avait traité le rassemblement de Ségolène Royal au Zénith de "rassemblement de secte" :

Alors voici, comme si vous y étiez, son intervention :

 




En effet, c'était hier mardi à la Mutualité de Paris l'assemblée générale des militants PS de Paris, qui a donné lieu à un débat très démocratique en préparation au congrès de Reims.

Intervenu tout juste après Vincent Peillon, avec lequel il a partagé son temps de parole, Jean-Pierre Mignard a choisi d'évoquer en 4 minutes chrono sa conception du Parti socialiste.

Celle portée par Ségolène Royal et les 7.500 militants qui ont déjà signé en ligne leur motion, "L'espoir à gauche, Fier(e)s d'être Socialistes".

Cette conception est celle d'un Parti socialiste ouvert sur toute la société française et... fraternel, dixit Jean-Pierre Mignard :

"C'est le parti de l'intérêt général (...), c'est le parti porteur des valeurs des droits de l'homme, c'est le parti de la création des richesses, c'est le parti de l'épanouissement des personnes, c'est le parti de l'égalité et de la défense des faibles (...) et c'est aussi le parti de la Fraternité."

Ce mot déclenchant les applaudissements de la salle, Jean-Pierre Mignard enchaîne alors :

"Je vous demande surtout, si mon comportement vous semble étrange, si je tiens des propos incohérents, je vous demande d'être aimable avec moi, de me le faire savoir avec beaucoup de distance et d'humour, de me le dire avec tous les ménagements que mon état requiert, je me soumettrais aux soins :

Je suis le président d'une secte..."

Cette phrase provoquant rire et applaudissements, Jean-Pierre Mignard a poursuivi en expliquant la fête du Zénith à la lumière de l'ouverture du Parti socialiste vers toute la société, pour en faire un parti de masse. 

A Voir Aussi :
L'intervention suivante de Jean-Pierre Mignard qui répondait à Bertrand Delanoë sur la question des alliances :

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2008
commenter cet article
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 19:00
Présentation de la motion (E),
"L'Espoir A Gauche, Fier(e)s d'être Socialistes",
lors de l'Assemblée Générale à la Fédération de PARIS

 

Motion présentée par Gérard Collomb, Vincent Peillon, Julien Dray, Delphine Batho, Najat Belkacem, Aurélie Filippetti, François Rebsamen, Jean-Noël Guérini, Manuel Valls, Alda Péreira Lemaître, Samia Ghali, Yvette Roudy, Jean-Louis Bianco, Jean-Pierre Mignard, David Assouline, Dominique Bertinotti et Ségolène Royal. 

 

Vidéos envoyées par  Desirs-dAvenir-Vaulx-en-Velin

 

 

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2008
commenter cet article

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande